Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joutes du Lavardin 1461

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Joutes du Lavardin 1461   Dim 20 Oct - 14:54

Vonlichtenchein a écrit:
          Liste des Participants au Tournoi du Lavardin édition 1461


Citation :
    Boudicca d'Arkan Dame des Roches Saint Quentin

Citation :
    Hélène Blackney Guérande, Dame de Bouillon sur Mer

Citation :
    Llyr di Maggio et d'Astralgan, Pair de France, duc du Lavardin, vicomte de l'Isle-Bouchard, baron du Gault-Perche, seigneur de Tyx

Citation :
    Son Altesse impériale Actarius d'Euphor, Pair et Grand Prévôt de France, Duc impérial de Namur, Marquis de Dourdan & de La Roche, Duc d'Auxerre, Comte du Tournel, Vicomte de Durbuy, Baron de Donzy & de Florac

Citation :
    Niall de Rivien, Duc de Montréal, Vicomte de Sennecey

Citation :
    Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne.

Citation :
    Albin d'Ar Sparfel, Seigneur de Baillou

Citation :
    Perrinne Giffard Gisors Breuil, Marquise de Rosny, Duchesse de Lillebonne, Baronne de Cambremer, Dame de Saint Michel aux loups, Dame de Guibray, Dame de Neaufles

Citation :
    Elisabeth Stilton, Dame de Lusigny

Citation :
    Lexhor d'Amahir de la Louveterie, Prince de Montlhéry, Duc d'Alluyes, d'Amboise et de Luynes, Vicomte de Montbazon, Baron d'Auneau, de Château-Landon, de Vouvray et de Yèvre-le-Chastel, Seigneur de Pleaux

Citation :
    Heimdal von Strass , Premier secretaire d'Etat, Duc de Courtomer, Vicomte de Lonlay-l'Abbaye, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie.

Citation :
    Gaïlen d'Arduilet Comte de Meymac et de Hazebrouck, Vicomte de Roubaix, Baron d'Albussac, de Courtrai et de Wattrelos

Citation :
    Guy de Dampierre, Seigneur de Pibrac et de Lévignac.

Citation :
    Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi Erementar, Baronne de Hautpoul, Dame de Brassac, Héraut es justice Dict Astrée.

Citation :
    Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal,

Citation :
    Constance d'Orsenac, Dame de la Moutade

Citation :
    Célénya Océalys, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve

Citation :
    Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne et Ambassadrice Royale

Citation :
    Exaltation Lablanche d'Abancourt, Duchesse de Châteauneuf-sur-Loire, Dame de Tronchay

Citation :
    Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes du Lavardin 1461   Dim 20 Oct - 14:55

Vonlichtenchein a écrit:







                Eliminatoire


Citation :

    Hélène Blackney Guérande, Dame de Bouillon sur Mer affrontera Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe

Citation :

    Llyr di Maggio et d'Astralgan, Pair de France, duc du Lavardin, vicomte de l'Isle-Bouchard, baron du Gault-Perche, seigneur de Tyx affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne et Ambassadrice Royale

Citation :

    Exaltation Lablanche d'Abancourt, Duchesse de Châteauneuf-sur-Loire, Dame de Tronchay affrontera Perrinne Giffard Gisors Breuil, Marquise de Rosny, Duchesse de Lillebonne, Baronne de Cambremer, Dame de Saint Michel aux loups, Dame de Guibray, Dame de Neaufles

Citation :

    Guy de Dampierre, Seigneur de Pibrac et de Lévignac. affrontera Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi Erementar, Baronne de Hautpoul, Dame de Brassac, Héraut es justice Dict Astrée.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Citation :

    Qu'entrent en Lice,  Llyr di Maggio et d'Astralgan, Pair de France, duc du Lavardin, vicomte de l'Isle-Bouchard, baron du Gault-Perche, seigneur de Tyx et Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne et Ambassadrice Royale



Première lance...
Deux jouteurs d'expériences se mettent en position, s'équipent et se font face, un beau duel en perspective, ils sont prêts, les drapeaux s'abaissent, les chevaux partent à vive allure pendant que les lances se baissent et le premier tour pour l'analyse.

Deuxième lance...
Un demi-tour en bout de Lice, les revoilà en position prêt à s'affronter dans une nouvelle manche, les chevaux repartent au galop, même déroulement que la première lance

Troisième lance...
On se remet en position, les drapeaux s'abaissent, les chevaux s'élancent et jamais deux sans trois un tour sans touche.

Quatrième lance...
Tout le monde est en haleine, attendant le choc, les jouteurs se concentrent, c'est repartit, les lances s'abaissent et c'est le choc, une double touche brisure de lance de chaque côté, les deux jouteurs tiennent bon.

Cinquième lance...
Un petit temps de récupération après ce choc de part et d'autre, on reprends une lance, les drapeaux s'abaissent et les chevaux partent à vive allure, les lances se positionnent et c'est de nouveau le choc, les deux jouteurs touchent, hélas pour le Duc il ne brise pas sa lance contrairement à la Dame, pire encore il se retrouve au sol sans dommage.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur par chute de son adversaire
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Llyr a écrit:
Ainsi font font les petites marionnettes
Installé dans son bureau loin du brouhaha des débuts de Joutes, le Cygne vaquait à ses occupations de la St Michel et ds préparatif du Banquet à venir.

De simple cette fois, des tréteaux, le couvert, des oies farcies au Gingembre, des lièvres chassé au vol en terrine, du Pain blanc, des tonneaux en perce et chacun fera comme bon lui semblera sans protocole.

Le Grand Michel, fidèle parmi les fidèles, éponyme du jour, vint le trouver avec le nom de son adversaire : la dame Hersent d'Ar Sparfel. parfaite inconnue de son état, par ailleurs vice chambellan de Champagne de fonctionnaire Royale... rien que cela.

Des éliminatoires pour ceux qui organisent... Ca devrait être. C'est même humiliant d'ailleurs.

C'est donc totalement décontracté, un brin jeanfouttiste et totalement désabusé car voyant du coup la chose arrivée que le Duc et Pair de France se fit équiper et parti se prendre une branlée.

Ni une ni deux il rentra dans ses pénates s'occuper de sa fille et de ses fourneaux.
Barrant négligemment sur la liste un item


Ca c'est fait, finit il par s’écrier, plus soulagé qu'énervé.

Trois petits tours et puis s'en vont
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Eliminatoires: veinarde, elle tombe sur le Maître des lieux!]

Son rejeton s'était bien acquitté de sa mission et était revenu, en prenant son temps l'affreux petit jojo, pour lui annoncer qu'elle jouterait contre l'organisateur du tournoi: il avait repéré les cygnes sur le blason, un blanc et un noir. Elle soupira, elle commençait bien les joutes du Lavardin en combattant le maître des lieux.
Il ne faut jamais se laisser abattre et elle commençait à gagner en expérience et en technique, aussi tous les espoirs étaient-ils permis.
Jehan s'acquitta fort bien de sa tâche d'écuyer, aidé en cela par le mini Ar Sparfel qui lui passait les éléments de l'armure.
Elle avait remarqué son petit manège: dès qu'il le pouvait, il se serrait contre elle, la tête appuyée sur son ventre. Une nouvelle lubie enfantine, lubie qui l'interpellait et qu'il lui faudrait tirer au clair rapidement.

Ils l'accompagnèrent jusqu'à la lice, son duel venait en second et elle se devait être prête lorsque les jouteurs qui ouvraient le tournoi en auraient terminé. Le combat fut rude entre les deux femmes et elle pria pour ne pas tomber sur la vainqueur.

Le juge diseur appela son nom, les valets dévoilèrent les blasons des adversaires du jour. Salut vers le juge et son adversaire, rituel immuable qui rassurait. Petits mots à l'oreille de Korrigan, toujours les mêmes, puis elle abaissa sa visière, prit sa lance et attendit le signal.

Premier drapeau à se baisser, c'est le signal pour s'élancer au galop, sus à l'adversaire. Première lance dans le vide, allez on va dire que c'était pour observer ce que l'autre avait dans le ventre. Parce que brasser du vent, ce n'est guère glorieux.

Deuxième drapeau, galop en sens inverse et seul le sifflement des lances frappant le vide se fait entendre. L'observation est tout un art, on doit être appliqué dans la feinte du mouvement, celui qui n'atteindra que le rien.

Troisième drapeau, relance au galop des montures, c'est bien mignon de s'observer mais à un moment donné faut tailler dans le vif. Ben, pas pour cette fois toujours. Et l'Ar Sparfel qui ronchonne dans son heaume, commençant à s'impatienter. Heureusement, un souffle venu du lointain Orient vient lui murmurer que la patience est une très grande vertu et que chaque coup porté, a priori pour rien, est une avancée vers l'estocade. "Petit scarabée, voit la lumière sans la distinguer, ressent les mouvements de l'autre dans les voir".

Quatrième drapeau, quatrième départ en trombe, le petit scarabée est tendu à l'extrême: sous le heaume, il fait chaud et on ne voit quasiment rien du tout et c'est à l'aveugle mais tous les autres sens en alerte, que l'Ar Sparfel assène un coup de maître sur l'écu du Cygne, écoutant avec un plaisir inouï le bruit des lances brisées. Elle doit garder l'assiette coûte que coûte tant le coup reçu fut violent. Une lance brisée partout, fichtre, le Cygne est loin d'être un oiseau facile à abattre pour l'épervier*.

Cinquième drapeau: c'est là que tout se joue, faites vos jeux Dames et Messires, lequel des deux volatiles laissera des plumes sur la lice?
Hersent est en nage, a le souffle court et les bras noués par l'effort. Elle a l'impression de ne plus avoir de mains tant les doigts sont gourds. Elle les détend, un à un dans ses gantelets, respire longuement et expire doucement pour retrouver son calme.
Les drapeaux s'abaissent, la champenoise hurle un "War-Araok" guttural, talonnant son hongre, dont la robe noire est brillante de sueur, abaissant sa lance eu dernier moment. Le bout orné de cette dernière percute l'écu adverse et se brise tandis que le sien reçoit aussi un rude coup. Elle vacille mais ne faiblit pas, elle sait qu'elle est la seule à avoir brisé. Korrigan emporté dans son élan ne s'arrête qu'en bout de lice où elle le fait volter pour regarder où en est le Cygne. Celui-ci a pris son envol mais pas dans le bon sens du terme: le majestueux volatile s'est retrouvé, quelques plumes en moins, à goûter au sable de la lice.

Un cri de joie parvint à ses oreilles: son fils sautille et hurle tout ce qu'il sait, tirant Jehan par la manche. Elle relève sa visière, lui envoie un baiser du bout du gantelet puis s'empresse de démonter pour relever le Cygne, qui a chu sans dommage:


Vostre Seigneurie, ce fut un honneur de combattre contre vous. Ces cinq lances furent intenses et ont maintenu en haleine notre cher public. C'est ce qui compte: lui avoir offert un spectacle magistral.
Vous ne me connaissez point, Hersent d'Ar Sparfel, champenoise et diplomate. Notre duel fut placé sous le signe de l'air: votre emblème est le cygne, mon nom est "l'épervier" en breton.


Elle le salua avec respect puis regagna le bord de la lice pour serrer, malgré sa brinquebalante ferraille, contre elle son Arthur. Ils devaient repasser au campement pour se rafraîchir avant de retourner en tribunes regarder les derniers duels des éliminatoires. Albin s'y trouverait sûrement.

[*épervier = ar sparfel en breton]

_________________


Dernière édition par hersent le Ven 25 Oct - 19:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes du Lavardin 1461   Dim 20 Oct - 14:57

Le campement



L'Ar Sparfel avait eu des déboires, une fois de plus, avec son blason, elle n'avait eu aucune nouvelle au sujet de l'acceptation ou pas de son inscriptions, aussi, mettant en pratique le fameux adage "pas de nouvelle, bonne nouvelle", elle organisa le départ de son mini convoi vers la Touraine. Le Vice Chambellan champenois n'avait point d'ambassadeur pour ce duché, aussi, espérait-elle montrer une bonne image de la Champagne aux tourangeaux.
Arthur, revenu de ses longues vacances passées à Maizières, l'accompagnait. Quant à Sarah, elle était occupée à autre chose et les joutes ne semblaient pas l'intéresser outre mesure. C'est qu'elle grandissait vite, trop vite, comme Arthur d'ailleurs.

Arrivée, flanquée de son fiston et de sa modeste suite composée de Jehan, Jehan l'écuyer fidèle qui priait chaque jour le Très Haut pour que sa maîtresse trouve enfin un écuyer, ce qui le dispenserait de la corvée des joutes- il en avait marre le pauvre Jehan qui avait une passion: l'élevage du vin et la culture des vignes-, Hersent présenta ses hommages à la maîtresse des lieux:


Bonjour Vostre Grasce, ravie de revenir à Lavardin pour apprécier la qualité du sable de lice, et ce le plus tard possible, admirer les duels et montrer à mon fils Arthur, que voici Elle posa une main tendrement maternelle sur la tête de son loupiot combien est ardue la voie de la Chevalerie.
Elle fit signe à son rejeton de saluer respectueusement la duchesse.

La Touraine est une bien jolie province et j'ai été subjuguée par la beauté de ses vignobles bien entretenus. Les vendanges se sont-elles bien passées cette année? En Champagne, nous avons heureusement évité le désastre complet malgré un été étrange, entre soleil, pluie et surtout campagnes battues par les scélérats patentés du Fatum.
Un sourire et un salut de la tête:
Je ne vous accapare pas plus, d'autres invités attendent de vous présenter leurs salutations. Merci encore pour ce tournoi qui sera aussi beau, j'en suis certaine, que celui de l'an dernier.

[Où le campement Ar Sparfel prend tournure]

Hersent, suivie de sa petite troupe, s'enquit d'un emplacement pour y placer le campement champenois.
Une fois fait, elle envoya Arthur en mission spéciale, et sans le lui dire, en exercice de lecture de blasons.


Arthur!!! Je sais que tu adores aider Jehan à installer le campement mais j'ai une mission de la plus haute importante à te confier.
Elle se mit à sa hauteur et se rendit compte combien il avait grandi pendant l'été: il la dépassait lorsqu'elle s'agenouillait pour lui parler.
Voilà, j'aimerais que tu ailles voir le tableau d'affichage, que tu le lises attentivement afin de me dire si la reyne des biscuits est de la partie, s'il y a d'autres champenois en lice et surtout si ton grand frère est présent.
Elle le retint un moment, alors qu'il s'apprêtait à courir vers le tableau des participants
Mon ange, interdiction de créer un scandale en rouspétant auprès du juge-diseur. Tu lis les blasons et tu reviens avec toutes les informations récupérées. Tu es grand maintenant, dans quelques temps tu pourras te présenter pour intégrer un Ordre Royal, donc, de la tenue, jeune homme: souviens-toi que tu es mon fils, un Ar Sparfel!
Elle lui déposa un long baiser sur son front puis le libéra de son étreinte maternelle pour laisser l'oisillon s'envoler.

Jehaaannnn!!! Au travail! Et sans faire la tête: tu sais bien que Corbin prendra soin du vignoble pendant ton absence!
Tu sais, j'aimerais bien pouvoir te laisser au domaine car je sais que tu préfères les chais aux joutes. Que veux-tu, est-ce ma faute si les écuyers pressentis préfèrent des maîtres plus titrés que moi? Pas faute pourtant d'avoir cherché. Un jour, tu seras libéré de ton fardeau
tout bas enfin j'espère.

Elle regarda autour d'elle les campements prendre forme et scruta les alentours à la recherche de têtes connues.


Arthur_ar_sparfel a écrit:
[Sur la route des joutes!]

Enfin libre, presque libre puisque la sortie se faisait avec sa mamounette et Jehan.
L'été avait été interminable: même l'observation des bestioles et leur dégustation sous diverses formes n'avaient pas comblé l'ennui.

Fais pas ci, fais pas ça! T'es fatigué, fais la sieste! Les remparts de Sainte t'ont épuisés, et elle n'arrêtait pas de lui seriner qu'il devait reprendre des forces et se reposer au domaine. Bref, heureusement que c'est sa mère, sa mamounette d'amour sinon il aurait fugué!

Surprise! Elle lui annonce qu'ils partent en Touraine pour les célèbres joutes du Lavardin! Il était tout excité, une vraie puce, une sauterelle en délire: il avait couru partout en criant sus à l'ennemi, brandissant son épée de bois et son bouclier de chevalier.


Huuueeee, Diaaaaaa! A l'attaaaaaqueeeee! Tiens, prends ça gros plein de soupe! PAF, BING, sur le casque imaginaire d'un adversaire invisible, il gagnait la guerre contre les méchants.

Le départ est donné, l'aventure est devant eux et il adore! Il espère pouvoir pourfendre des brigands en route, mais les routes empruntées sont d'un mortel ennui, juste des biquettes en vadrouille et des moutons qui ne se poussent pas.


[On arriiiiive, c'est nous que v'là!]

Allez, mamounette et sa courtoisie légendaire. Pfff, et elle parle, et elle parle, soûlante!
Quoi??? Elle me désigne, la barbe, je dois faire la révérence! Elle m'aura tout fait, pas possible!


Et de s'exécuter, en fils obéissant et respectueux des usages:

Le bonjour Vostre Grasce. C'est crès joli chez vous et vous êtes crès belle aussi.

Il ne zozote plus mais parfois il a du mal à dire certains mots. Et d'effectuer un salut impeccable avec baisemain sauf que il est bien petit encore et doit se mettre sur la pointe des pieds pour ne pas le rater.

[Campement Ar Sparfel tout le monde descend]

Taaaadaaammmm! Chouette le bivouac!!! Mais ce qu'elle est ch... en ce moment! Je dois aller lire les blasons et sans me faire remarquer en plus. Qu'est-ce qui se passe? Anthonin de Lucas nous a expliqué à Adrian et moi comment on faisait les bébés, ce ne sont pas les choux ou les roses qui donnent des bébés. Ni les abeilles en butinant les fleurs. Il faut un monsieur et une dame: mamounette ohhhhhhh!!! impossible! elle aurait fait ça! ahaaannnn!
Il la regarde pour tenter de voir si son ventre est aussi plat que d'habitude: rien à signaler de ce côté. Mais Antho a dit que ça ne se voyait pas tout de suite. Il sait des tas de trucs marrants et bizarres Antho, peut-être même que si mamounette et son papa savaient ce qu'il nous raconte, ils rouspèteraient fort.

Oui Mamounette je vais aller lire le panneau d'affichage. Dis, tu crois que je pourrai voir Victoire??? Elle est si belle, si tu savais! Elle a épousé Tugdual en attendant que je grandisse mais après elle se mariera avec moi! Parce que Tugdual sera devenu crèèès vieux et crèèèès moche.

Jehaannn, tu m'attends hein, pour les piquets: j'aime donner des coups de maillet, tu sais bien.

Et de partir après avoir serré fort la taille de sa mamounette, posant sa tête contre son ventre, des fois qu'il entendrait un bébé dormir dans le sien: hooooo et si c'est avec le messire barbu, est-ce que le bébé aura une barbe en sortant? Antho, il a dit que les bébés dormaient dans le ventre des mamans pendant longtemps avant de sortir. Mais il ne nous a pas dit par où ni si avec les papas qui avaient une barbe, les bébés étaient barbus. Faudra qu'il lui demande à Antho.

Je reviens dans pas longtemps Mamounette. Ce qui veut dire en langage arthurien tout le contraire surtout s'il croise des choses intéressantes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes du Lavardin 1461   Ven 25 Oct - 18:23

Vonlichtenchein a écrit:


Oyez ! Oyez !
Gentes Dames et Nobles Seigneurs
Nous allons commencer les Huitièmes du Tournoi du Lavardin.


Citation :

    Qu'entrent en Lice, Hélène Blackney Guérande, Dame de Bouillon sur Mer et Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne et Ambassadrice Royale



Première lance...
Les deux jouteurs entrent en Lice deux dame ouvrant les duels pour une place en quart de finale, elles se mettent en place et termine de s'équiper, elles font signe, les drapeaux s'abaissent et c'est partit pour le tour d'analyse.

Deuxième lance...
Les jouteurs reprennent place, se concentre, le signal est donné, les chevaux fonce à grand coup de sabots et c'est le choc, la Dame de Maizières  place sa lance au bon endroit pour la briser et déséquilibrer son adversaire, la Dame de Bouillon sur Mer lutte pour le maintien en selle, hélas elle n'y parvient pas de plus sa tête heurte le sol en premier, les médecin sont appelé c'est superficiel, une petite bosse rien de plus.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur par chute de son adversaire.
--------------------------------------------------------------------------------------------

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joutes du Lavardin 1461   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joutes du Lavardin 1461
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de joutes pour un écuyer
» [Septembre - Octobre 1460] Joutes de St Michel du Lavardin 1460
» [Saint-Michel] Joutes nautiques
» Inscriptions JOUTES DE CHEVALERIE
» [Event Horde] Les Joutes d'Hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: Les RP :: les Joutes :: archives joutes 1461-
Sauter vers: