Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les joutes de Hautpoul, 2 juin 1461

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin


Messages : 1975
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les joutes de Hautpoul, 2 juin 1461   Mer 5 Juin - 22:40

La liste des participants


Deedlitt a écrit:
Oyez, Oyez,

Gentes Dames, Nobles Seigneurs, voici la liste des Brave participants à ce tournoi de Hautpoul 1461.


Citation :
Léanore, dame de SEnnely.




Citation :
Ursus de Valbois, Duc de Chateaurenard, Seigneur de Quiers sur Bezonde, de Chevilly et du Mée.



Citation :
Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois.



Citation :
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne.



Citation :
Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi, Baronne de Hautpoul.



Citation :
Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve.



Citation :
Aeglos. d'Orkney-Bressey, Duc d'Aumale, Seigneur de Montpeyroux, écuyer de la Licorne.



Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal.



Citation :
Perrinne Giffard - de Gisors-Breuil., Marquise de Rosny, Duchesse de Lillebonne, Baronne de Cambremer, Dame de Guibray, Saint Michel aux Loups, Neauphles, Maréchal d'Armes.



Citation :
Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe.



Citation :
Castelreng dict Du Cougain, Senher de Cordàs & de Massilhàn joutera avec les couleurs de sa promise Maxiuszedeus, Baronne de Pennes d'Albigeois et Donà de Cunault.



Citation :
Heimdal von Strass, Premier secretaire d'Etat, Duc de Courtomer, Vicomte de Lonlay-l'Abbaye, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie.



Citation :
Guillaume de Jeneffe, Duc de Saint-Ouen, Héraut d'Armes dict Licorne.



Citation :
Niall de Rivien, Duc de Montréal, Vicomte de Sennecey.



Citation :
Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne.



Citation :
Célénya Océalys, Dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve.



Citation :
Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, Pair de Franc, Comte du Tournel, Baron de Florac et Seigneur d'Aubemare.



Citation :
Wendoline de Sisley, Dame de Giremontiers.



Citation :
Ptit Broth seigneur de la Grange.



Citation :
Hector Eribert livius Isidore ORPHEE, Comte de Miglos.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin


Messages : 1975
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Hautpoul, 2 juin 1461   Mer 12 Juin - 23:15

Deedlitt a écrit:
Elle prit sa voix la plus cristalline pour annoncer la suite.

Oyez Oyez !!! Voici les noms des braves toujours en lice pour les 8 ème de Finale.

Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal affrontera Wendoline de Sisley, Dame de Giremontiers.



Citation :
Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe affrontera Ursus de Valbois, Duc de Chateaurenard, Seigneur de Quiers sur Bezonde, de Chevilly et du Mée.



Citation :
Guillaume de Jeneffe, Duc de Saint-Ouen, Héraut d'Armes dict Licorne affrontera Perrinne Giffard - de Gisors-Breuil., Marquise de Rosny, Duchesse de Lillebonne, Baronne de Cambremer, Dame de Guibray, Saint Michel aux Loups, Neauphles, Maréchal d'Armes.




Citation :
Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi, Baronne de Hautpoul affrontera Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois.




Citation :
Célénya Océalys, Dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve affrontera Castelreng dict Du Cougain, Senher de Cordàs & de Massilhàn joutera avec les couleurs de sa promise Maxiuszedeus, Baronne de Pennes d'Albigeois et Donà de Cunault.



Citation :
Niall de Rivien, Duc de Montréal, Vicomte de Sennecey affrontera Léanore, dame de SEnnely.



Citation :
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne affrontera Heimdal von Strass, Premier secretaire d'Etat, Duc de Courtomer, Vicomte de Lonlay-l'Abbaye, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie.




Citation :
Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne affrontera Aeglos. d'Orkney-Bressey, Duc d'Aumale, Seigneur de Montpeyroux, écuyer de la Licorne.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin


Messages : 1975
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Hautpoul, 2 juin 1461   Ven 21 Juin - 18:29

Citation :
Que s'avancent sur la lice, Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne et Heimdal von Strass, Premier secretaire d'Etat, Duc de Courtomer, Vicomte de Lonlay-l'Abbaye, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie.



Première lance...
Les jouteurs se présentent en bord de lice, Minerve abaisse son drapeau.
Ils prennent le départ, les lances s'abaissent, se croisent et touchent !!! Les deux jouteurs atteignent leurs cibles, cependant aucune lance ne se brise. Les deux jouteurs restent en selle.

Seconde lance...
Un demi tour en bout de lice et déjà ils sont à bonne hauteur, les lances se croisent... La dame manque sa cible alors que le Duc touche et brise sa lance, envoyant la dame sur le sable de la lice. Elle se relève sans blessure.


Heimdal von Strass est déclaré vainqueur.


[Hersent VS Heimdal, un goût de déjà vu]

Elle connaissait bien l'adversaire que le tirage au sort lui avait échu, elle l'avait déjà combattu et avait remporté le duel. Cependant, malgré une certaine confiance, elle se méfiait car le Duc avait beaucoup progressé au point de participer à plusieurs finales, alors qu'elle n'en avait qu'une à son actif, et avait décroché un titre de Champion tandis qu'elle n'avait jamais eu cet honneur.

Elle avait pris le temps de regarder, en bord de lice, le duel opposant sa cousine à la Reyne des Biscuits et par le Grand Macaron, Brune était sortie vainqueur de la confrontation, in-cro-ya-ble !

Du coup, elle se sentit obligée de passer ce tour afin d'atteindre les quarts de finale comme la cousine et c'est une Ar Sparfel motivée au plus haut point qui entra en lice, montée sur son frison harnaché joliment en vert, sa couleur préférée, et accompagnée du pauvre Jehan qui était épuisé par les préparatifs pour les deux cousines.

Elle salua Minerve puis son adversaire du jour, accomplit son rituel avec sa monture, abaissa sa visière puis fit signe qu'elle était prête au combat.
Les drapeaux s'abaissent, elle talonne Korrigan pour qu'il prenne très vite de la vitesse, le sable vole partout, elle entend résonner le galop de son frison, aperçoit Heimdal en face d'elle, abaisse sa lance et vise le milieu de l'écu. Bruit terrible mais pas de craquement de bois, elle ressent une violente secousse, vacille légèrement et parvient à rester en selle. Nom d'un artigot ! C'est que le PSE a failli la faire choir !
Bon, ils ont tous les deux touché mais pas de bris de lance donc, on prend les mêmes et on recommence.

Volte gracieuse opérée par un Korrigan fringant, nouveau départ tonitruant pour cette fois envoyer mordre le sable au Duc. Enfin, c'est ce que l'Ar Sparfel imagine dans sa petite tête d'autant qu'elle a repéré une faiblesse dans le maintien de la lance de son adversaire.

Le croisement approche, elle retarde le plus longtemps possible l'abaissement de sa lance, son regard cherchant la prise incertaine de Heimdal. Arffff, incroyable, il a réajusté sa poigne et le voilà qui vise son écu, à elle !! Mince de crotte de biquette ! Elle abaisse rapidement sa lance pour ne toucher que le vide tandis que le PSE ne la loupe pas : il la désarçonne sous la violence du choc et une fois de plus, elle se retrouve par terre, sans de Voltaire à tancer, pas de chance, nous sommes encore en 1461 !

C'est une Hersent ronchonnant autant comme autant que vient relever Jehan qui en profite pour la débarrasser de sa carapace en fer. Il faut absolument qu'elle se commande une nouvelle tenue plus confortable, des temps nouveaux soufflent sur la mode des joutes, la brigandine aura bientôt ses lettres de noblesse... et puis, surtout, l'Ar Sparfel souffrira moins et sera moins engoncée.

Comme le veut la coutume, elle affiche un sourire malgré la défaite et regarde le Duc Heimdal s'avancer vers elle :


Le bonjour Vostre Grasce, merci, enfin euh … dois-je vous remercier de m'avoir fait goûter au sable de la lice ??? Heum... ce serait mentir de ma part. Elle rit, amusée et reprit : nous sommes à égalité très cher et vraiment je vous félicite pour les progrès de votre technique. Je vous remercie, et c'est sincère, pour ces deux lances menées tambour battant. Bien entendu, rendez-vous lors de prochains tournois pour la belle !

Elle le salua de nouveau, l'observa chercher le regard de son épouse et cela l'émut beaucoup : ils s'aimaient ces deux-là et ne le cachaient pas, c'était beau à voir. Son esprit s'envola vers son barbu qui ne joutait pas encore, allez savoir pourquoi !

Elle s'agenouilla, un peu raide dans son armure, pour remplir la fiole rituelle : la rangée des huitièmes était la plus fournie de sa collection et, franchement, elle aurait préféré ne plus garnir l'étagère en question.
Arthur devenait grand et savait compter à la perfection, alors pourquoi continuer à remplir des fioles ? Juste pour le plaisir d'admirer le jeu de lumières sur le verre coloré de Murano et c'était nettement plus gracieux que les trophées de chasse.

Son rituel achevé, elle regagna le campement, légèrement dépitée : Brunehaut et Wendy allaient en quarts et pas elle. Elles avaient intérêt à lui faire oublier sa chute, certes sans conséquence, en passant une joyeuse soirée autour d'un feu crépitant et des boissons revigorantes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin


Messages : 1975
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Hautpoul, 2 juin 1461   Ven 21 Juin - 18:36

Le campement


[Campement des cousines... il y a une place pour une orléanaise]

Hahahahahahaha pour une fois, ce n'était pas elle qui était en retard. Elle pouvait faire oublier la fameuse traversée pour Oléron qui lui fit perdre un temps infini.

Elle arriva, suivie de la charrette des joutes conduite par Jehan, imperturbable. Il se préparait mentalement à gérer un campement investi par les deux cousines, entre la Champenoise et la Poitevine, il aurait fort à faire pour ne pas perdre la tête avec leurs caprices.

Elle abandonna Jehan pour aller lire la liste des participants et calculer qui elle pourrait éviter ou à qui elle pourrait faire mordre la poussière. Elle sourit quand elle lut le nom de son amie Wendy, elle espérait qu'elle n'hésiterait pas à venir se joindre à Brunehaut et elle.

En revenant elle eut la joie de voir les deux oriflamme flotter sous la brise de Hautpoul




Pas très loin du campement elle aperçut l'oriflamme d'Ereon: il faudrait qu'elle lui présente sa cousine en priant pour que cette dernière perde l'habitude de l'appeler par le sobriquet familial... Totoche... oui, super classe mais bon on ne choisit pas sa famille et encore moins ses trouvailles plus ou moins heureuses.
Elle fit le détour pour le saluer:


Bonjour Ereon! Alors toujours à te placer tout seul, à l'écart! Si ça te dit, je t'invite à partager le repas avec nous. Ma cousine ne devrait pas tarder. Je serai heureuse de te la présenter, c'est un personnage au caractère bien trempé.
Je file terminer l'installation du campement: j'aime bien mon petit confort, mes hanaps en verre de Venise, le baquet prêt à être rempli d'eau chaude et ma collection d'huiles essentielles.


Un petit signe de la main et l'Ar Sparfel regagna ses quartiers.

-------------------------------------------------

Wendoline a écrit:
[Campement des cousines... il y a une place pour une orléanaise]


Et l'orléanaise c'était elle à n'en point douter.

En aperçevant l'oriflamme de son amie Hers, constatant que son écuyer n'était pas encore arrivé, elle décide de se joindre aux cousines. Depuis le temps qu'elle entendait parler de la jeune poitevine.

Alors qu'elle s'approche avec une partie de son bardas, son amie revient au campement.


Coucou Hers !! Je peux m'installer avec vous, Connor ne semble pas arrivé.



Brunehaut_ a écrit:
[Campement des cousines... il y a une place pour une orléanaise]

Hautpoul, Hautpoul, tout le monde descend!!! Que la route avait été longue depuis le Poitou car, une fois de plus, les chemins des cousines ne se croisaient pas et impossible de faire route ensemble.
Brunehaut n'avait toujours pas trouvé d'écuyer ou écuyère, aussi comptait-elle sur les services de Jehan pour les préparatifs d'avant duel.
Elle avait l'impression étrange qu'elle serait la seule représentante du Poitou, pas comme à Oléron, où les poitevins joutaient à domicile. Elle irait voir le panneau d'affichage afin de savoir si oui ou non elle serait la seule poitevine en lice.

Les grilles du domaine se profilaient, elle talonna Yocha pour les franchir rapidement et ... se faire héler par un garde. Misère, fallait montrer patte blanche en plus??? Non mais, l'avait-il bien regardée??? Comme si Thoros et ses petits amis allaient débarquer pour jouter sans autorisation!!! Franchement, c'est bien parce qu'elle savait ce que c'était que de noter les départs et les arrivées, en tant que douanière, qu'elle déclina son identité et montra son blason au garde qui s'effaça pour lui céder le passage.
Au moins, le domaine était-il bien gardé, pas de danger qu'un voleur de poule vienne chaparder son cheval.

Trotti trotta, dans le campement, observation intense des oriflammes flottant à la brise du sud. Grand sourire : Totoche était en avance, pour une fois, pas comme à Oléron où elle l'avait fait lanterner jusqu'au éliminatoires!!! La maudite, heureusement pour elle qu'elle avait remporté son duel.

Elle avait envoyé à Maizières une partie de son équipement de jouteuse pour être certaine de ne pas s'encombrer de manière déraisonnable. Totoche, adorait trimbaler des tas de malles inutiles donc une lance ou un morceau d'armure de plus ou de moins, elle ne verrait même pas la différence.
Brunehaut s'apprêtait à crier un "Bonjour ma Totoche" quand elle s'aperçut que Totoche discutait avec une dame inconnue qui avait déposé ses affaires auprès de la charrette des cousines. Ce n'était pas le moment d'ébruiter le fameux surnom qu'il ne fallait pas dire en dehors de la sphère familiale. Comme elle tenait à la peau de ses fesses, elle se contenta d'un sobre:


Coucou Hers'! Comment vas-tu??? Tu n'as rien perdu en chemin au moins?? Surtout pas une de mes lances ou un morceau de mon armure d'occasion!!!
Bonjour Dame, je suis Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois, en Poitou. Accessoirement, la cousinette de Hers'... côté paternel car je n'ai pas les yeux bridés, moi!


Elle tira la langue à sa cousine pour la faire rager. Reprenant son sérieux:

Mesdames, avez-vous fait bon voyage jusqu'à Hautpoul??? Je n'ai croisé que peu de monde sur les routes ou alors j'ai eu une chance inouïe. Mais qu'est-ce que c'était mortel d'ennui! J'aime bien le silence mais il y a des limites à tout.

Elle démonta de Yocha pour la délester de la selle et la confier à Jehan pour qu'il l'a chouchoute et inspecte ses sabots et fers. Elle lui caressa le chanfrein puis lui flatta l'encoulure: Merci ma belle de m'avoir amenée à bon port. Jehan va s'occuper de toi, fifille, tu vas adorer.

Bon Hers'... as-tu une tisane sur le feu??? J'ai soif et puis j'aimerais bien ôter la poussière du voyage. Fais pas cette tête!!! Si on ne peut plus compter sur la gentillesse de la famille, où va le monde, dites-moi!

Et elle s'installe pour contempler le joli campement dressé dans un endroit ombragé, non loin d'une rivière.


Brunehaut_ a écrit:
[Campement des cousines... il y a une place pour une orléanaise]

L'amie orléanaise avait planté son oriflamme près des leurs, ça faisait joli au final, et elle avait remporté son duel des éliminatoires.
Elle laissa les deux amies papoter ensemble et alla voir le tableau d'affichage des huitièmes. Elle aimait bien connaître le nom de la sauce à laquelle elle serait mangée ou pas.


... quelques minutes plus tard

Totoc... euh... Heeeeerrrrsss! Dame Wendoline!!! J'ai les noms de nos adversaires.

Reprend son souffle:

Je crois que nous ne sommes pas sorties de l'auberges, très chères! Dame Wendoline, vous combattrez un duc champenois, un certain Ereon, vous connaissez??? Moi, je ne l'ai aperçu qu'aux joutes d'Oléron, il y était juge-diseur.

Regard désolé vers sa chère Totoche:

Hers', tu as le droit de combattre une huile du Royaume, le Premier Secrétaire d'Etat en personne, un certain duc Heimdal von Strass, pfff quel nom! Tu connais, à tous les coups!

Pirouette sur elle-même en riant aux éclats:

Et moi, je suis tombée sur... sur... devinez!!!! La jeune épousée en personne, la baronne Neyco! Tu sais Totoc... heum... Hers', celle qui te fait mordre le sable régulièrement! Ben, j'espère pouvoir te venger ma belle! Tout bas c'est la foi qui sauve, n'est-ce pas?

Hardi, petites! Ne nous laissons pas abattre et préparons-nous en conséquence: il y aura des surprises, c'est moi qui vous le dis, foi de poitevine!

Elle but une lampée de tisane qu'elle aurait bien améliorée avec un truc plus fort, mais Totoche ne connaissait pas les trucs forts, hormis le champagne.

---------------------------------------------------------------

[Campement des cousines... il y a une place pour une orléanaise]


Ah, Wendy pointait le bout de son oriflamme, et fut accueillie avec un grand sourire:

Coucou Wendy! Bien entendu qu'il y a une place pour toi, d'ailleurs elle était réservée d'office.

Apercevant au loin la brunette pictave, elle indiqua à son amie:

Voilà Brunehaut, ma cousine, vu son air joyeux, on doit échapper aux éliminatoires.

Les jeunes femmes firent connaissance puis discutèrent de tout et de rien jusqu'à ce que chacune aille vaquer à ses affaires.

Après les éliminatoires

Dis Brune, tu en fais une de ces têtes!!! Et d'écouter les participants aux huitièmes et d'apprendre les adversaires de chacune d'entre elles.

Euh oui, je connais le PSE, un charmant homme, ma foi, que je croise régulièrement en tournois. J'ai déjà combattu contre lui et j'ai gagné. Pourvu que cela se passe aussi bien que cette fois-là pour moi. Hé oui, ma cousine, j'affronterai le troisième personnage de l'Etat, et il est loin d'être un caramel mou.

Petit sourire compatissant envers Brunehaut:

Aheum... Neyco... tu fais fort là! N'aie crainte, j'ai ma mallette de médecin herboriste copieusement garnie de baumes apaisants. Ils servent toujours en tournois, que l'on remporte ou que l'on perde son duel.

Misère la pauvre cousine qui devrait batailler ferme face au biscuit indestructible... à moins que la nuit de noce l'ait fatiguée??? Pas certain, en général ça galvanise ce genre de loisirs nocturnes. Quoique, le jeune marié n'avait pu passer les éliminatoires... la baronne l'aurait-elle épuisé à ce point??? Toujours est-il qu'elle avait eu plus de temps que lui pour se remettre de la fameuse nuit de noces. Pauvre, pauvre Brune, qu'Aristote soit auprès d'elle lors de son duel.

Hersent sourit à son amie:


Ma cousine prend l'annonce de son duel du bon côté, tant mieux. Et toi? Quel effet de combattre Ereon???

Elle se rappelait d'une histoire contée autour d'une tisane, un soir, il y avait longtemps, une histoire a faire frémir les plus endurcis. Elle prit doucement la main de son amie entre les siennes, dans un geste impulsif.

Mesdames, je pense que nous avons fort à faire d'ici l'appel de nos noms en lice. Au fait, Wendy??? Ton écuyer s'est égaré??? Bravo pour un ancien sergent des Loups de Champagne! Que je me perde, moi, encore, ça passerait, mais lui!!! Notre meilleur éclaireur, celui qui parvint à se cacher des Artésiens, lui sonnerai les cloches si je le vois débarquer! En plus, cerise sur le gâteau, il fait lanterner une jolie femme.
Wendy, ôte-moi un doute? Tu ne lui as pas dit que je serai là au moins??? D'ici qu'il n'ait pas eu envie de devoir se coltiner son ancien GEC et CR....tu sais quoi? Cela mériterait une petite corvée de latrines, comme au bon vieux temps.


Elle se mit à rire en repensant aux corvées infligées par Polibe, même à elle, sa GES! Elle sentit un regard sur elle puis éclata, à nouveau,de rire:

Rhooo, je plaisante, bien entendu! Connor n'a plus d'ordres à recevoir de ma part... mais un secouage de plumes pour retard éhonté, il y aura droit et pas qu'un peu, nom d'un macaron!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les joutes de Hautpoul, 2 juin 1461   Aujourd'hui à 21:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Les joutes de Hautpoul, 2 juin 1461
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport du 12 Juin 1461
» Programme Elections Ducales Dauphinoises de Juin 1461
» [TOURS] tournoi de joute le 8 juin 2012
» [Tours] Tournoi de Joute - 16 juin 2012 - Sortilèges
» [ANGERS: tournoi de joute le samedi 22 juin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: Les RP :: les Joutes :: archives joutes 1461-
Sauter vers: