Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les joutes de Toulouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les joutes de Toulouse   Ven 26 Avr - 18:49

Vonlichtenchein a écrit:


Citation :
    Hector Eribert Livius Isidore ORPHEE, Comte de Toulouse

Citation :
    Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi , Baronne de Hautpoul, Grand Louvetier de France, Poursuivante Es Justice


Citation :
    Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve,

Citation :
    Ursus de Valbois, Duc de Chateaurenard, Seigneur de Quiers sur Bezonde, de Chevilly et du Mée

Citation :
    Ereon D'Asceline , Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant attaché à la bibliothèque et à la formation

Citation :
    Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne

Citation :
    Aliénor Vastel di Favara, Dame de Lesmont

Citation :
    Célénya Océalys, Dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve

Citation :
    Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Vicomte d'Ambrières

Citation :
    Triskelle du Val d'Orion, Dame de Revel

Citation :
    Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, Pair de Franc, Comte du Tournel, Baron de Florac, Seigneur d'Aubemare

Citation :
    Grégoire d'Ailhaud dict Thegregterror, Comte de Lille et Sainct-Omer, Duc de Brunelles, Baron d'Aire-sur-la-Lice, Arques, Melun et Rugles, Seigneur d'Isles, Héraut ès justice dict Dicé

Citation :
    Parotech , Vicomte de Bruniquel, Seigneur d' Avignonet

Citation :
    Pierre du Val de Loire, Duc de Montlouis et d'Azay le Ridel, Baron de Maurepas et de Saint Cyr sur Loire, Seigneur de Sainte Cécile, Pair de France

Citation :
    Argawaen Dehuit de Malemort, Senher de Lugan et de Cosnac, Garde du Corps du Roy et Frère et Maistre d'Armes de l'Ordre Royal et Equestre du Sainct Sépulcre

Citation :
    Heimdal von Strass, Duc de Courtomer, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie

Citation :
    Fofinha d'Enragier, dame de Rieumajou

Citation :
    Niall de Rivien, Duc de Montréal, Vicomte de Sennecey

Citation :
    Léanore, Dame de Sennely

Citation :
    Boudicca d'Arkan, Dame des Roches saint Quentin


Citation :
    Albin d'Ar Sparfel, Seigneur de Baillou

Citation :
    Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Capitaine Royal de Champagne

Citation :
    Fred de Castelviray, Vicomte de Rémalard et de Chateauneuf-en-Thymerais, Baron D'Authon du Perche, Connétable de France


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Toulouse   Ven 26 Avr - 18:55

Vonlichtenchein a écrit:


Citation :
    Grégoire d'Ailhaud dict Thegregterror, Comte de Lille et Sainct-Omer, Duc de Brunelles, Baron d'Aire-sur-la-Lice, Arques, Melun et Rugles, Seigneur d'Isles, Héraut ès justice dict Dicé affrontera Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Vicomte d'Ambrières

Citation :
    Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne affrontera Heimdal von Strass, Duc de Courtomer, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie

Citation :
    Triskelle du Val d'Orion, Dame de Revel affrontera Hector Eribert Livius Isidore ORPHEE, Comte de Toulouse

Citation :
    Léanore, Dame de Sennely affrontera Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi , Baronne de Hautpoul

Citation :
    Pierre du Val de Loire, Duc de Montlouis et d'Azay le Ridel, Baron de Maurepas et de Saint Cyr sur Loire, Seigneur de Sainte Cécile, Pair de France affrontera Argawaen Dehuit de Malemort, Senher de Lugan et de Cosnac, Garde du Corps du Roy et Frère et Maistre d'Armes de l'Ordre Royal et Equestre du Sainct Sépulcre

Citation :
    Boudicca d'Arkan, Dame des Roches saint Quentin affrontera Ursus de Valbois, Duc de Chateaurenard, Seigneur de Quiers sur Bezonde, de Chevilly et du Mée


Citation :
    Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, Pair de Franc, Comte du Tournel, Baron de Florac, Seigneur d'Aubemare affrontera Ereon D'Asceline , Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant attaché à la bibliothèque et à la formation


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Toulouse   Ven 26 Avr - 18:57

Lice et campement


La route ne lui avait pas semblé longue entre Brassac et Toulouse, elle avait quitté sa cousine poitevine qui remontait vers ses occupations et surtout vers son serment d'allégeance à sa future suzeraine.

Hersent se sentait un peu perdue parmi tous ces gens à l'accent occitan, chantant ce qui lui rendait difficile la compréhension des propos. Elle était du nord, du pays d'Oïl et no de celui d'Oc.

Elle écouta avec attention l'allocution, courte mais prenante, du comte toulousain, tout en se réjouissant, en son for intérieur, de ne pas être des éliminatoires...en espérant que le tableau présenté par le juge diseur soit complet.

Elle souhaitait parvenir le plus loin possible dans ce premier tournoi de joutes toulousaines tout en sachant que de valeureux jouteurs du crû étaient de la partie et qu'ils auraient à coeur de montrer la bravoure et l'opiniâtreté de leur comté aux yeux du monde.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Toulouse   Lun 13 Mai - 15:46

Citation :
    Qu'entrent en Lice, Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Capitaine Royal de Champagne et Albin d'Ar Sparfel, Seigneur de Baillou



Première lance...
Mère contre fils un duel familial qui peu promettre une belle surprise, prenant place, ils signalent qu'ils sont prêts, les drapeaux s'abaissent et les chevaux partent à toute vitesse, jusqu'au choc, la Dame touche brise et expédie son fils au sol comme une bonne punition, malheureusement la réception est mauvaise, une blessure assez sérieuse du au choc sur les fesses. Les médecins sont appelés rapidement.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur par chute de son adversaire

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Elle était ravie d'avoir échappé aux éliminatoires tout comme Albin était passé entre les mailles du filets seulement voilà qu'à la lecture du panneau d'affichage: bang, bang! son adversaire du jour serait son fils Albin.
Première fois qu'elle serait confrontée à un duel familial et pour le coup l'Ar Sparfel perdit son sourire et son coeur se mit à s'emballer: surtout ne pas lui faire mal, ne pas lâcher ses coups. Ils auraient l'air fin tous les deux en entrant sur la lice pour se mesurer à l'aulne de leur expérience et de leurs capacités. Fallait-il compter sur la chance??? Bah, seul le Très Haut savait à quoi s'en tenir.

C'est un peu dépitée qu'elle rentra au campement que Jehan avait fini de monter: elle avait besoin d'un remontant, mais lequel??? Son barbu était au loin donc pas la peine de chercher du réconfort auprès de lui, restait plus que la tisane, un mélange bien tonique pour lui faire garder raison et tête froide conserver!


Jehan!!! prépare mon armure, ma fiole en verre de Venise, et vérifie lances et harnachement de Korrigan. Le tirage au sort a décidé que je combattrai Albin! La peste soit le casque du juge diseur!

Elle entreprit la préparation de sa tisane ainsi que son rituel d'habillage. Un sourire éclaira son visage lorsqu'elle enfila la chemise de lin vert sur laquelle était cousu le talisman qui ne la quittait plus... un peu de Lui était ainsi toujours avec elle.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Albin. a écrit:
C'était un Albin qui ronchonnait depuis que le hasard à fait qu'il allait devoir affronter sa mère. Il avait longuement réfléchit entre renoncer ou faire front , abandonner ou continuer au risque de se faire massacrer mais qui sait si la chance sera pas cette fois de son côté et qu'il triomphera de sa mère.

Les minutes mêmes les heures s'écoulaient et au final il n'avait pas été voir le juge arbitre pour dire qu'il renonçait donc le combat aura bien lieu, ce combat familial.
Qui plus est, ce combat clôturera ces 8ème de finale alors la liste des jouteurs pour la suite du tournoi sera déjà bien réduite.

Il était temps de se préparer et de finir de préparer Nérélis avant de grimper dessus et de se mettre en bout de lice.

C'était son tour et il se parlait désormais à lui même un peu stressé par le fait d'affronter sa propre mère certes adoptive.



Pas de stress y'a point S... c'est qu'un mauvais moment à passer et la joie le Graal sera au bout c'est qu'une vieille toute façon place à la jeunesse.

Puis s'adressant à Nérélis

Ce sera à toi de jouer aussi ma belle, je sais en face c'est un ami c'est Korrigan et dessus il y ma mère mais pense qu'on est en guerre et là il y a pas d'amis, il y a plus de mère et on va gagner ensemble.

Il était temps...

Citation :
    Qu'entrent en Lice, Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Capitaine Royal de Champagne et Albin d'Ar Sparfel, Seigneur de Baillou



Première lance...
Mère contre fils un duel familial qui peu promettre une belle surprise, prenant place, ils signalent qu'ils sont prêts, les drapeaux s'abaissent et les chevaux partent à toute vitesse, jusqu'au choc, la Dame touche brise et expédie son fils au sol comme une bonne punition, malheureusement la réception est mauvaise, une blessure assez sérieuse du au choc sur les fesses. Les médecins sont appelés rapidement.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur par chute de son adversaire

Le combat fut court et rude et encore une fois Albin perdit et se blessa en chutant mal de cheval. Sous le coup de la douleur il tomba dans les pommes en attente que les médecins le prenne en charge ce qui ne tarda pas.


[Mère VS Fils]

Si on lui avait qu'un jour ils se retrouveraient face à face en lice, elle aurait ri et dit que franchement ce ne serait que billevesées, fariboles et élucubrations. Ben non, l'ironie du tirage au sort fit qu'elle devait combattre son fils, la pire chose qui puisse arriver.

Comment trouver l'envie de cogner l'adversaire quand celui-ci est sa propre famille ??? Quand celui-ci mange à vos côtés, partage le pain et le sel, se balade avec vous dans votre domaine, se chamaille gentiment avec ses frère et sœur et vous traite affectueusement de « vieille » ?
Faut creuser pour trouver la rage de vaincre et elle a beau faire, elle n'y parvient pas.


Jehan, t'as vu le tirage au sort ??? On peut dire que je suis vernie : Albin !!! Non mais que faisaient les mimines du juge-diseur quand elles ont sorti les papiers du casque ???
Pas la peine de tout vérifier, je m'en fiche cette fois si je mange le sable toulousain.


Son écuyer l'aide à revêtir son armure qui commence à avoir des lieues au compteur et qui a perdu son lustre d'antan. C'est une Hersent, ronchonne, en écho aux râleries filiales, qui grimpe sur Korrigan pour entrer en lice.
Elle se demande comment faire pour ne pas lâcher ses coups : déjà ne pas se cramponner à la lance, elle la tient mais sans hargne, elle la tient comme si c'était une canne à pêche, voilà, une canne à pêche pour jouter.
Elle flatte Korrigan et lui murmure la phrase rituelle, sans entrain : il a senti son manque de motivation et semble se mettre au diapason de sa cavalière.

Salut au juge-diseur et à son adversaire, son Albinou, elle abaisse sa visière, prend avec nonchalance sa lance et fait signe qu'elle est fin prête.
Le drapeau s'abaisse et elle ne talonne pas son frison qui prend de la vitesse par habitude. Elle voit la silhouette de son fils avancer en face d'elle, la longue barre en bois les séparant, dans quelques instants ils se croiseront et leurs lances chercheront se briser contre l'écu adverse et surtout à faire chuter l'autre.

Machinalement, l'esprit complètement ailleurs, elle abaisse sa lance au dernier moment et frappe.

Craaaaaacccc ! La lance est brisée, elle est toujours en selle, Korrigan continue sur sa lancée jusqu'au bout de la lice où elle lui fait opérer une volte. Le spectacle est celui qu'elle avait craint : Albin est à terre, ne bougeant plus.

Inquiète au plus haut point, elle démonte dans un bruit de ferraille et se précipite, autant que lui permet son armure, vers Albin, en criant à Jehan de venir l'aider à ôter son équipement encombrant.

Albin, gît, inconscient, derrière son heaume, Hersent n'est que pâleur et angoisse. De la pointe du gantelet, elle ôte sa visière et avec ses dents retire ledit gantelet puis le deuxième, elle laisse choir le tout, retire son heaume et s'agenouille près de son fils, lui tapotant les joues 
:

Albin ! Albin ! Réveille-toi, mince ! Dis quelque chose ! L'affolement la gagne et dans un cri appelle son écuyer : Ventre saint-gris ! Jehaaaannn, rapplique tes fesses pour m'aider à transporter Albin !

Puis tout bas : Albin ? Albinou ? Je suis là, tu as fait une mauvaise chute mais elle n'est pas trop grave. Jehan et moi, nous te porterons au campement où je te soignerai. Ouvre les yeux, je t'en prie.

Elle regarde Jehan, les yeux humides de larmes, puis fait signe aux infirmiers de hisser son fils sur un brancard pour faciliter le transport du blessé. Elle n'a pas encore examiné la blessure mais elle subodore un bel éventail d'ecchymoses qui feront souffrir le popotin filial un bon moment.

C'est, portant avec Jehan, le brancard où gît son fils, qu'elle quitte la lice, les deux chevaux les suivant sagement jusqu'au campement.

Il est des victoires au goût amer et celle-ci en faisait partie. Maintenant, elle se devait de combattre de toutes ses forces pour gagner son prochain duel, en l'honneur de son fils.

_________________


Dernière édition par hersent le Ven 31 Mai - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Toulouse   Lun 13 Mai - 15:48

Vonlichtenchein a écrit:


Citation :
    Heimdal von Strass, Duc de Courtomer, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie affrontera Hector Eribert Livius Isidore ORPHEE, Comte de Toulouse

Citation :
    Boudicca d'Arkan, Dame des Roches saint Quentin affrontera Parotech , Vicomte de Bruniquel, Seigneur d' Avignonet

Citation :
    Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve, affrontera Célénya Océalys, Dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve

Citation :
    Aliénor Vastel di Favara, Dame de Lesmont affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Capitaine Royal de Champagne


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les joutes de Toulouse   Ven 31 Mai - 18:19

Citation :
    Qu'avancent en Lice, Aliénor Vastel di Favara, Dame de Lesmont et Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Capitaine Royal de Champagne



Première lance...
Les deux jouteurs se présentent, deux Dames, deux habituées des joutes, le duel est prometteur, elles se mettent en place, finissent de se préparer, elles sont prêtes, les drapeaux s'abaissent et les chevaux partent à toute allure, les lances se croisent et c'est le néant.

Deuxième lance...
Un demi-tour en bout de lice et les voilà repartit même condition, même résultat.

Troisième lance...
Vous connaissez le proverbe jamais deux s'en trois ? Et bien là, on reprend encore une fois tout à l'identique et rien ne se passe.

Quatrième lance...
La tension monte avec l'énervement, les drapeaux s'abaissent, les grands coups de talon résonnent dans la Lice, les lances se croisent et c'est le choc, les deux touches, seul une lance se brise celle de la Dame de Lesmont, les deux jouteurs perdent l'équilibre et se retrouvent au sol.
Apparemment souhaitant chacune faire comme l'autre, elles se relèvent toutes deux avec une blessures légère au bras gauche.


Aliénor Vastel di Favara est déclarée vainqueur par une lance à aucune.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Alienor_vastel a écrit:
[Quarts de finale, Aliénor vs Hersent - Bis repetita ?]

Bis en tout cas, puisque c'était la deuxième fois qu'Aliénor rencontrait en lice la Dame de Maizières et de Vignory. Repetita, elle ne le souhaitait pas, puisque le premier affrontement s'était soldé, pour la blondinette, par une mauvaise chute qui avait fragilisé sa nuque pour la quinzaine qui avait suivi.

C'était avec cette pensée à l'esprit que la jeune Vastel di Favara se présenta en bout de lice après avoir brièvement félicité Célénya croisée alors que celle-ci quittait le champ clos après sa victoire.
Et, comme elle l'avait fait pour les huitièmes de finale, elle décida d'opter pour la prudence. Tenter de pousser son adversaire à la faute, et se préserver elle-même.

Et donc, bis repetita, du tour précédent. Visière abaissée, un signe à l'arbitre qu'elle est prête, et au signal elle éperonne vigoureusement sa frisone qui part dans ce galop vif et puissant qui les mène rapidement à la rencontre de l'écu adverse. La lance est mise à l'horizontale, mais ne rencontre que le vide, tant Aliénor est davantage concentrée à éviter celle du Capitaine Royal. Ce qu'elle parvient à faire, et c'est un passage à vide.
Un demi-tour, et on repart, avec le même insuccès. La troisième lance est à l'image des deux premières, et l'impatience commence à se faire sentir.

Les drapeaux s'abaissent pour la quatrième fois, et cette fois Aliénor est bien déterminée à en finir. La Dame de Maizières aussi, visiblement, et le choc des lances est brutal, envoyant la blondinette rejoindre le sable dans un magnifique vol plané.

Une grimace lorsque, au sol, une douleur se fit sentir dans son bras gauche. Ne pas tomber, ne pas se blesser... raté ! Mais un regard vers sa lance brisée, puis vers celle d'Hersent, intacte, lui indiqua qu'elle avait gagné, ce que confirma l'arbitre.
Alors elle se releva, relevant la visière de son heaume qui dévoila un visage satisfait, avant de se diriger vers son adversaire.


Dame Hersent, nous voila à un partout dorénavant. Tant pour le nombre de duels remportés que petit sourire pour ce qui est des blessures aujourd'hui. Merci à vous pour cette joute, même s'il semble qu'à chaque fois que je doive vous affronter, je n'en sorte pas indemne ! Au moins saurai-je maintenant me préparer en conséquence lorsque nous combattrons pour la belle.

Un salut, et elle quitta la lice pour rejoindre son beau brun de fiancé. Non sans songer avec une petite moue de dépit que pour la prochaine étape, les demi-finales, elle serait opposée à Célénya. Elle n'aimait pas affronter des amis, mais ainsi était fait le jeu. Il n'y avait plus qu'à espérer que sa douleur au bras se serait estompée d'ici-là, et ne l'handicaperait pas dans sa tenue de l'écu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Quart de finale champenois: Hersent VS Alienor_vastel]

Pour la deuxième fois, elle se trouvait face à la Dame de Lesmont, plus redoutable au fil des tournois. Allait-elle prendre sa revanche ou Hersent conserverait-elle l'avantage? Elle avait chaud sous sa carapace en fer, Korrigan, malgré une préparation exemplaire, était nerveux, état rarissime chez ce hongre très posé bien que cabotin sur les bords.
Elle s'avança au bout de la lice à l'annonce de son nom, salua le juge et Aliénor, opéra au petit rituel entre sa monture et elle, abaissa la visière de son heaume et prit la lance des mains de son écuyer.
Elle fit signe qu'elle était prête, se concentra et au signal piqua des deux avec son frison. Elle avait décidé d'utiliser pour cette première passe sa tactique habituelle, abaissement de la lance au moment du croisement. A son grand étonnement, elle ne rencontra que le vide, pesta intérieurement et fit faire une jolie volte à son cheval.

Piaffements et renâclements de Korrigan, et ils s'élancent pour la deuxième passe d'armes: toujours rien, les cavalières se croisent sans toucher l'écu l'adverse.
Palsambleu!!! C'est diablerie ce duel!!! Hers', tu respires profondément et calmement, à la troisième lance, tu abaisses tôt cette dernière puis tu la relèves légèrement avant de viser l'écu d'Alienor!
Elle fit comme elle l'avait imaginé et.... ô rage ô désespoir ô lance ennemie... encore le vide et non l'écu, insaisissable! Alienor avait réussi à lire dans son jeu et esquiver au dernier moment le coup de butoir prévu sur son écu. Arggghhhhh.... que c'était rageant et elle dégoulinait de sueur sous son heaume!

Quatrième lance, Korrigan ressent l'énervement de sa cavalière, qui s'en veut toujours d'avoir mis à terre son fils, fils soigné au campement mais qui l'inquiétait... il avait un peu déliré lors d'un sommeil agité.
Elle répéta sa tactique première, abaisser la lance au dernier moment, et porter l'estocade finale. La silhouette d'Alienor se précise à la vitesse des chevaux au galop, lance abaissée à l'ultime instant et c'est.... le choc, elle entend un bruit de bois brisé et en même temps vide les étriers et se retrouve par terre en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire. Réception maladroite sur le bras gauche, SON bras de combat, elle grimace bien qu'elle sache que ce ne soit pas grave.
Jehan se précipite pour la libérer de son carcan de fer, de ses gantelets puis lui ôte son heaume. Et là... désastre, elle aperçoit sa lance intacte: elle vient de perdre sa place en demi-finale.
Un partout, soule au centre dirait-on chez les Loups de Varennes... mouais...qu'elle n'aime pas perdre la brune d'autant qu'actuellement, elle se débrouillait plutôt bien dans les tournois. Le dernier en date l'avait vue atteindre les demi-finales à Oléron, où sa cousine joutait presqu'à domicile.

Elle se releva, le sourire aux lèvres, pas question de montrer sa déception, pour saluer son adversaire:


Bonjour Dame Aliénor, comme vous le dites si bien, nous sommes à un partout rire amusé et franc même nos bras sont à égalité. Nous avons fait dans l'harmonie, le même bras légèrement abîmé! J'espère que cela ne vous portera pas préjudice lors de votre prochain duel. Si vous vous êtes réceptionnée de la même manière que moi, dans ce sable toulousain, vous serez quitte pour des bleus qu'un baume à l'arnica apaisera très rapidement. Il faudra prendre une tisane calmante en complément, au moment du coucher, au houblon, mais faites attention à ne pas doser trop fort petite pause et elle ajouta tout tout bas, parce que son oeil de médecin avait décelé un regard fatigué et serein en même temps, une lueur de soulagement tout sauf anodine, ainsi qu'un teint légèrement pâle augurant de futures rondeurs, surtout dans votre état. J'espère que c'est le dernier tournoi auquel vous participerez au moins??? En tout cas, je prie que cette chute n'ait aucune conséquence. Au fait, si vous vous sentez trop fatiguée, une tisane à la menthe de temps en temps, ça redonne de l'énergie. Elle reprit plus haut: la prochaine fois ce sera la belle et à ce moment-là pas de quartier! Clin d'oeil amusé, il est évident qu'elles auraient l'occasion, la saison prochaine, de croiser la lance.
En tous cas, félicitations pour cette belle victoire. Je ne peux vous souhaiter que de briller en finale.

Malgré la légère douleur au bras gauche, elle s'agenouilla dans le sable, sortit une de ses célèbres fioles en verre de Murano, qu'elle remplit du sable de la lice... et une de plus pour la rangée des quarts-de-finale perdus! Avec ça, si son rejeton ne terminait pas excellent mathématicien, ce serait à désespérer.
Une fois ce rituel achevé, elle se redressa et partit, suivie de son frison et de son écuyer, au campement pour soigner son léger bobo, ruminer sa défaite puis se faire belle pour assister aux derniers duels depuis les tribunes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les joutes de Toulouse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les joutes de Toulouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Consultat d'Elleslande - 16 et 17 Octobre (Toulouse)
» [Salon] Toulouse GAME SHOW 27-28 Novembre 2010.
» Convention Supaéro (Toulouse)
» [Dark Heresy] à toulouse vendredi 28 novembre
» Tournoi de Toulouse - Warmachine/Hordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: Les RP :: les Joutes :: archives joutes 1461-
Sauter vers: