Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un retour sur les terres de Maizières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vorhonwe

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: Un retour sur les terres de Maizières   Lun 19 Oct - 14:44

Les sabots de Tavaro martelaient dans un rythme régulier et calme le sol de terre qui faisait le chemin jusqu'au domaine. Le tenant à la bride sans effort, le voyage s'était passé tranquillement bien que Vorhy n'est pas vraiment pris de risque. Voyageant seul, il avait pris la précaution de s'équiper de son équipement militaire, en vieux soldat qu'il était maintenant. Beaucoup de cuir, un peu de métal et sa vieille épée à deux mains dans le dos, battant derrière lui au rythme de son destrier. Son barbute sur la tête, il fit avancer son destrier jusqu'au grille du domaine. 


Il prit le temps de regarder au delà avant de faire sonner la cloche pour signaler sa présence. Hersent n'avait pas chaumé pour continuer a décorer le domaine, ce qui fit sourire Vorhonwë. Pourquoi ce temps d'hésitation, ce n'était pas dans son habitude. Sans même descendre de sa monture, il l'approcha et se saisit de la petite corde pour faire sonner la cloche. 


Puis il guetta la venue de Corbin. 
Revenir en haut Aller en bas
corbin

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 20/07/2011
Localisation : Maizières

MessageSujet: Re: Un retour sur les terres de Maizières   Lun 19 Oct - 17:00

La venue improbable d'une Vicomtesse sur les terres de Dame Hersent avait chamboulé la maisonnée. Il se murmurait qu'une grande affaire familiale se tiendrait sous peu.
Tout le monde filait doux, le travail ne manquant pas.
Corbin vaquait à ses multiples occupations d'Intendant et homme de confiance, appréciait le silence des jardins, les enfants qu'il avait eu avec Florine, étant au chaud auprès de leur mère.
Il arpentait les allées, notant les travaux à effectuer en urgence, ceux qui pouvaient attendre puis il décida de s'octroyer une pause et s'installa, non loin de la grille d'entrée du domaine, pour fumer, au calme, sa pipe.


Dreling Dreling!

Pas moyen d'avoir la paix en ce moment! Quel est le gougnafier qui vient en ces lieux?

Il se leva, le regard sombre, et se dirige vers la grille. Et là, il en perd sa pipe.

Nom de d'là! Qui voilà! Un rev'nant? C'est bien vous, en chair et en os? J'espère que vous êtes là par amitié pour ma Dame. Est-elle au courant de votre visite? C'est qu'elle a les nerfs un peu à vif en ce moment.
J'avais bien dit que travailler au Louvre lui causerait plus de tracas qu'autre chose.


Sort le trousseau de clés et s'approche de la grille

C'est bien parce que j'sais que vous n'êtes pas un bandit que j'vous ouvre. Mais, on va vous avoir à l'oeil, tenez-le vous pour dit. Florine, elle sait manier le rouleau à pâtisserie.

Ouvre la grille

Bon, comment allez-vous depuis l'temps. Comment qu'cest? comme on dit dans la campagne bretonne de ma Dame.

Referme derrière le géant et son cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Vorhonwe

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: Re: Un retour sur les terres de Maizières   Lun 19 Oct - 17:36

A travers son barbute il voit Corbin s'approcher en grommelant comme à son habitude ce qui n'eut pour effet que de le faire sourire un peu plus. 

Nom de d'là! Qui voilà! Un rev'nant? C'est bien vous, en chair et en os? J'espère que vous êtes là par amitié pour ma Dame. Est-elle au courant de votre visite? C'est qu'elle a les nerfs un peu à vif en ce moment.
J'avais bien dit que travailler au Louvre lui causerait plus de tracas qu'autre chose.


Détends toi Corbin, crois tu que je pourrais passer à l'improviste chez Dame Hersent? ... En faite, maintenant que j'y pense, je pourrais le faire oui... mais ce n'est pas le cas. Nous avons pu échanger quelques courriers avant ma venue. 

Saute lestement de sa haute monture, atterrissant plus lourdement qu'il ne le voudrait sur le sol de terre. C'est qu'il y a une sacrée carcasse à déplacer le guerrier. Réajustant une spallière, il finit par défaire la sangle de son barbute qu'il passa sous le bras avant de prendre la bride de Tavaro pour le guider vers l'intérieur du domaine.

Je vais bien l'ami, j'ai certainement trop voyagé à travers les campagnes et les champs de batailles mais me voila en paix dans ce domaine. Et toi, comment vas tu depuis tout ce temps? Toujours à protéger le domaine? 


Il écouta les grilles se refermer derrière lui et suivit Corbin qui le guidait surement vers l'entrée de la demeure.
Revenir en haut Aller en bas
corbin

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 20/07/2011
Localisation : Maizières

MessageSujet: Re: Un retour sur les terres de Maizières   Mar 20 Oct - 19:31

Corbin souriait mais n'en pensait pas moins et n'était pas, enfin plus, impressionné par l'attirail de la soldatesque.

En paix? Vous en avez de bonnes! Les Impériaux ont ravagé les chemins et nos champs, il y a peu, deux armées sont passées non loin des terres de ma Dame. Par Aristote, elles ne se sont pas arrêtées et n'ont pas demandé pitance à la Baronne.
C'pendant, je suis content de vous voir en forme. Et vot' petit gars? Il devient quoi? Il est du même âge que le jeune Arthur, non? Il doit avoir bien grandi.


Corbin discutait tout en veillant à ce que le petit monde de Maizières et de Vignory se tienne paré à toute éventualité.

Je veille toujours sur le domaine et ma Dame. Vous savez que je tiens à elle comme à la prunelle de mes yeux. Je me suis aguerri depuis votre départ. Il n'allait pas épiloguer sur les circonstances du fameux départ, si la Baronne acceptait sa venue c'est qu'elle avait passé le chiffon sur le passé.

Il dressa l'oreille quand il entendit le géant se vanter de pouvoir venir à l'improviste.


Dites, n'essayez même pas d'avoir l'idée de le faire. J'ai engagé des hommes d'armes qui ont ordre de ne laisser passer personne de nuit comme de jour.

Il reprit sa marche, les clés cliquetant à sa ceinture

Je vais bien. Florine et moi sommes mariés et avons des enfants. Ils testent les macarons de Dame Hersent. Je ne sais pas où elle vous recevra, en attendant, Jehan s'occupera de votre monture... Tavaro, si je me souviens bien. Nous avons une belle réserve de pommes pour l'amadouer. Il retrouvera Korrigan et Gabier. Arthur est au domaine pour quelques jours.

Il appela Jehan qui se chargea du cheval de bataille.

Tu te rappelles comment faut faire avec ce cheval? Une pomme et de la douceur. Comme avec Korrigan avant les duels en lice.

Sieur Voronwée toujours aussi impossible à prononcer son nom à cet homme, nous y sommes presque. Peut-être que Dame Hersent sortira pour vous accueillir, sait-on jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Vorhonwe

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: Re: Un retour sur les terres de Maizières   Mer 21 Oct - 10:16

Vorhonwë écouta attentivement Corbin qui lui décrivait la vie au domaine dans la tourmente de ces derniers mois, voir année. Il ne semblait pas vraiment avoir changé, toujours un peu bourru, sur la défensive mais un homme fidèle à sa Dame et valeureux. Vorhonwë sourit à la demande de nouvelle pour son fils. 

Théobald se porte à merveille, je te remercie de penser à lui. Il reste sous mon instruction quand je suis là sinon je le laisse à ses activités quand je suis en guerre. Je ne suis pas encore décider à le laisser partir malgré son âge. J'ai perdu sa mère et j'ai du mal à me résoudre à le voir partir même si c'est ainsi que vont les choses.


Leurs pas faisant, ils arrivèrent devant les portes de la demeure, Corbin fit venir Jehan pour qu'il s'occupe de son destrier. Vorhonwë se tournant vers son fidèle ami, lui frottant le nez.


Ertyë Isqua. Nanweninyë malonya. Ua mattyë acca ho orvan. 


Puis il tend les longes à Jehan le remerciant de prendre soin de Tavaro. Le regardant partir vers les écuries, il concentra à nouveau son attention sur Corbin et à sa demande d'attendre devant la porte. 


Merci Corbin, sait on jamais, j'espère qu'elle acceptera de me laisser entrer en ce si beau domaine. Mais peut être aurais tu la bonté de la prévenir, histoire qu'elle sache que je suis présent, cela pourrait nous faire gagner du temps l'ami. 


Il sourit à Corbin et s'inclina pour le remercier du service, le libérant ainsi pour qu'il puisse prévenir sa Dame, Vorhonwë tira un peu sur sa cape pour s'enrouler dedans afin de couper le vent pour le temps d'attente. 
Revenir en haut Aller en bas
hersent
Admin
avatar

Messages : 2076
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Un retour sur les terres de Maizières   Mer 21 Oct - 15:23

- Dans le salon -

Pour être préoccupée, elle l'était la Baronne. Rien n'avançait comme elle le souhaitait, elle se demandait qui se cachait derrière la fameuse missive qui donnerait lieu à un Conseil de famille.
Puis, elle se morigéna et se souvint de l'échange épistolaire avec un revenant. Elle le croyait disparu au cours d'une bataille, elle n'avait plus de ses nouvelles depuis si longtemps qu'elle l'avait considéré comme mort.
Un jour, un pigeon avait apporté une lettre qui lui avait arraché un sourire: le passé était le passé, la passion s'était muée en amitié.
Corbin vint la prévenir que le revenant, "au nom impossible à dire" était là et attendait sur le perron l'autorisation d'entrer dans la demeure.

Un peu d'air frais lui ferait du bien, aussi, mit-elle son manteau violine pour se porter à la rencontre de son ami.


Spoiler:
 

Le bonjour très cher, sois le bienvenu en ce domaine. Cela faisait bien longtemps que tu n'avais pas franchi les grilles de Maizières ou de Vignory.
Tu sembles en bonne forme. J'ai mille questions à te poser, aussi, je t'en prie, entre, nous serons mieux au salon.


Elle l'invita à la suivre et quand elle fut à l'intérieur, elle ôta son manteau, interpellant un serviteur pour qu'il apporte de quoi manger et boire.

N'oubliez pas les macarons ni la tisane!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Vorhonwe

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: Re: Un retour sur les terres de Maizières   Jeu 22 Oct - 11:12

Vorhonwë patientait devant la demeure ne cessant d'admirer le parc du domaine qui lui rappelait tant de souvenirs. Et c'est au bout quelques instants que la porte s'ouvrit sur un nuage de couleur Violine. Hersent était belle et bien venu l'accueillir. 

Bonjour Dame Hersent, c'est un réel plaisir que de te revoir. Tu sembles également en pleine forme et des plus occupée. 

Il la suivit à l'intérieur de la demeure et écarta sa cape qu'il dégagea sur ses épaules pour être plus libre de ses mouvements. Son casque toujours sous le bras. 

Si tu as mille questions pour moi, je prendrai le temps d'y répondre et de le faire le mieux possible. Merci de m'accueillir à nouveau en ta demeure. 

Il l'écouta donner des ordres à ses domestiques puis la suivit vers le salon ou ils pourraient plus amplement parler. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour sur les terres de Maizières   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour sur les terres de Maizières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» PEUT ON FAIRE DES TERRES PLEINS OU MODIFIER LES BORDS DE MER?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: La grille-
Sauter vers: