Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joutes de la Principauté de Dinant (avril 1462/Empire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Joutes de la Principauté de Dinant (avril 1462/Empire)   Sam 26 Avr - 10:08

Pierre_alexandre a écrit:
              ~ Présentation des jouteurs ~


Citation :
~ Jean.de.cetzes de France, Roi de France.


Citation :
~ Domenika de Payzac, Dame d'Epannes, qui représente sa Grandeur Oane de surgères, Comtesse de Saintonge & d'Oléron, vicomtresse de Frontenay & Baronne de Luçon


Citation :
~ Charles de Talleyrand, Duc de Piémont et de Salm, Vicomte de Gex, Baron de Turin, Chevalier de l'Ordre des Portes Glaives, Grand Écuyer de Lotharingie


Citation :
~ jade.de.Sparte, Régente Impériale, Duchesse Impériale de Salzbourg, Duchesse de Pompey, Baronne Royale de Rouvroy, Dame d'Autrey-lès-Gray et de Châtenois


Citation :
~ Leif_von_Dumb, Roi de Lotharingie.


Citation :
~ Thomas_sauveur, Vicomte de Bainville-aux-mirroirs, Porte Parole de Franche-Comté, Prévôt des maréchaux de Franche-Comté.


Citation :
~ Narisa, Dame de la Turbie, CaC de Savoie


Citation :
~Leonin de Monmouth, Héraut ès Luxembourg, Vicomte de Sellières, Vicomte de Doubs, Régent de la Seigneurie de Villers-Farlay.


Citation :
~ colombe_de_singrist, Princesse héritière de la Couronne Suedoise, Dame de Vieux Charmont


Citation :
~ Elias Juliani Fauville de Talleyrand-Cheroy, Chevalier de Kapuzinenberg, Seigneur d'Avanne Aveney


Citation :
~ Jojen de Branson, Baron de Soultz Haut-Rhin


Citation :
~ Exael de Paysac, Seigneur d'epannes


Citation :
~ Mélisende Von Kolspinne, Duchesse de verceil, Bielle, genevois et Chablais, Vicomtesse d'alice castello et de Mosso, Baronne de Chatillon en aost, culoz et challes, chevalier de l'ordre des Porte Glaive


Citation :
~ Yrvis de Chenot Vicomte de Marboz, , Seigneur de Fossano, Seigneur d'Osasco


Citation :
~ Alinoë de Chenot Duchesse de Cuneo, duchesse de Luserne, vicomtesse de Thonon Vicomtesse de Marboz, Dame de Fossano, Dame d'Osasco, Dame de Saint Julien en Genevois


Citation :
~ Elisabeth_Stilton Chancelier de France, Vicomtesse de Chantilly, Dame de Lusigny


Citation :
~ Cuche de Fronsac Chambellan de Bourgogne, Baron de Mont Saint Vincent et Seigneur de Fulvy.


Citation :
~ Hersent d'Ar SparfelAmbassadrice royale auprès du SRING francophone, Baronne de Vignory, Dame de Maizières


Citation :
~ Debenja Von Riddermark Comte de Villers Buzon, Vicomte de Marnay, Seigneur de Melecey


Citation :
~ Actarius d'Euphor Pair et Grand Prévôt de France, Duc impérial de Namur, Marquis de Dourdan & de La Roche, Duc d'Auxerre, Comte du Tournel, Vicomte de Milly-en-Gâtinais & de Durbuy, Baron de Donzy & de Florac


Citation :
~ Hadrien.marcus Von Ostenmark-Sparte Duc impérial d'ensisheim, Prince de dinant, Baron de menezalban et Seigneur de Chevigny



Citation :
~ Pierre_Alexandre Von Dumb Commissaire aux Mines de Franche-Comté et Seigneur de Montquintin


Citation :
~ Elisabeth. Aghata Courden Commissaire aux Commerce de Franche-Comté et Dame de Mesnay


Citation :
~ Anthy d'Arden de Surgeres Seigneur de Gourgeaud


Citation :
Octave Di Leostilla Champion de Marc Antoine Di Leostilla Duc de Nice, Vicomte de Thann


Citation :
Lafa de Bussac Comtesse de Talmont, Dame de Bussac



Force 255
Intelligence 255
Charisme 255

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de la Principauté de Dinant (avril 1462/Empire)   Sam 26 Avr - 10:09

Pierre_alexandre a écrit:


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pierre_alexandre a écrit:




Citation :
VS

La Baronne et la comtesse s'avancent en bord de lice et attend le départ. Pierre-Alexandre donne le départ et monture s'élancent avec grasse vers le centre de la lice. La Baronne Hersent brise la lance sur la comtesse qui ne peut tenir en selle chute dans la salle. Elle se relever sans blessure.

Herse d'Ar Sparfel
Ambassadrice royale auprès du SRING francophone, Baronne de Vignory, Dame de Maizières est vainqueur par chute de son adversaire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Eliminatoires: Quand les Ambassades Royales se déplacent en Empire]

La Vice Grande Ambassadrice, en charge du SRING francophone, avait écouté avec attention le discours du Prince de Dinant. Elle avait appris moult choses plus intéressantes les unes que les autres au sujet de cette ville, jusqu'alors inconnue. La description de l'artisanat dinantais par le Prince ne fit qu'aiguiser sa curiosité et elle n'avait qu'une seule envie: se promener sur la grand place afin d'admirer les objets en ferronnerie d'art. Elle l'esthète, la "précieuse" avant l'heure, elle ne pourrait qu'y trouver son bonheur.
La pause fut hélas de courte durée car les éliminatoires débutaient. C'est qu'elle était en veine la Baronne, au grand dam de son écuyer: non seulement, elle n'avait pas échappé aux éliminatoires, mais encore elle les ouvrait. Quand on dit qu'elle est vernie... elle est vernie.

C'est une Hersent déterminée à montrer ce qu'elle savait faire sur une lice, qui pénétra dans le champ clos, juchée sur son frison harnaché de vert, précédée de son écuyer portant ses lances de joute ouvragées et ornée d'une tête de chat. Elle faisait le bonheur des artisans d'art du Faubourg Saint-Honoré, à Paris, et elle passait beaucoup de temps à discuter avec eux et à les regarder exceller dans leur art de l'ébénisterie. Le col des lances portait les couleurs de ses fiefs, heureuse d'en être la détentrice et d'en prendre soin au nom de ses suzerains, Sa Seigneurie Oksana de Floret pour Maizières et la Couronne de France pour Vignory.

Un salut rituel vers le jeune juge diseur et son adversaire. Elle abaissa sa visière après avoir observé la jouteuse qui lui faisait face. Le combat ne serait sans doute pas très simple.

Les drapeaux s'abaissent, le frison champenois s'élance, sans avoir besoin d'être aiguillonné, l'Ambassadrice n'entend plus rien et n'y voit plus grand chose tant le sable vole sous les fers de sa monture. Néanmoins, elle a mémorisé la place de l'écu adverse et au moment de croiser la Comtesse, elle allongea la tête de sa lance, lui impulsant un coup sec avec force, qui s'écrasa avec fracas au coeur de la cible.
Elle fit ralentir son frison et volta avec élégance pour se regarder où se trouvait la Comtesse. Diantre, elle n'y avait pas été de lance morte: la Comtesse s'était retrouvée à terre.

Hersent démonta aussi vite que lui permettait son armure pour se porter à la hauteur de son adversaire. Lorsqu'elle s'arrêta, Jehan la débarrassa de ses gantelets et de son heaume, laissant apparaître son visage, légèrement perlé de sueur, au regard inquiet. Elle tendit la main à la Comtesse pour l'aider à se relever et se présenta:


Je vous remercie, Comtesse, pour ce duel qui s'achève sans navrure. J'ai été honorée de croiser la lance avec vous, en terre impériale.

Un sourire puis elle continua:

Je m'appelle Hersent d'Ar Sparfel, je suis Champenoise et diplomate pour mon duché mais aussi pour la Couronne de France. Peut-être aurons-nous l'heur de nous croiser à nouveau dans un prochain tournoi.

Elle la salua de nouveau, leva son heaume vers le public pour lui montrer qu'elle était ravie d'accéder au tour suivant. Elle espérait ne pas avoir à jouter contre le Roy de France ou contre l'hôte du tournoi de Dinant.
Puis elle quitta la lice, gratifiant le juge diseur d'un sourire.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lafa_ a écrit:
[Eliminatoires : Lafa de Bussac VS Hersent d'Ar Sparfel ... besoin d'un massage !]

Les joutes commençaient, elle devait passer par les éliminatoires. Soit ! Elle avait enfilé tant bien que mal son armure et fait préparer sa monture qui l'attendait au bord de la lice.
Elle perdait vraiment l'habitude de porter ces breloques et sa démarche était bien moins gracieuse que celle qu'elle s'évertuait à avoir normalement.

Elle monta en selle, salua son adversaire et l'arbitre et baissa sa visière
Sa monture s'élança et ses pensées divaguèrent malgré elle. A peine le temps de se reconcentrer, le choc fut brutal surtout pour son fessier qui gouta le sable.
Elle ne savait plus trop où elle était mais elle enleva son casque et vit la main tendue par son adversaire. Elle prit et se releva, lui souriant :

Lafa de Bussac, enchantée, je vous remercie pour ma part de ne pas m'avoir trop abimée a priori.

Se regardant et se dépoussiérant avec un regard amusé ...

J'espère bien vous revoir et prendre ma revanche prochainement. Bonne chance pour la suite !

Elle lui adressa un sourire et se dirigea vers l'extérieur de la lice, en LE cherchant tout de même du regard, pour rejoindre sa tente. Et tant pis si ça genaît les c ... rétins.

_________________


Dernière édition par hersent le Sam 3 Mai - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de la Principauté de Dinant (avril 1462/Empire)   Sam 3 Mai - 22:05

Pierre_alexandre a écrit:


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS



Citation :
VS



Citation :
VS


Citation :
VS



Citation :
VS



Citation :
VS
___________________________________________________________________________________
Pierre_alexandre a écrit:



Citation :
VS

Le quatrième duel est Hersent d'Ar Sparfel Ambassadrice royale auprès du SRING francophone, Baronne de Vignory, Dame de Maizières contre Élisabeth. Aghata Courden Commissaire au commerce de Franche-Comté et Dame de Mesnay

Premier passage :
Les deux femmes s'élancent avec rage et une fois au centre de la lice, nous avons un nuage de bois. Elle arrivent toutes deux au bout de lice. 1 lance brisée partout.

Deuxième passage :
c'est repartie pour un second tour avec plus de rage encore, mais cette fois seule Hersent brise la lance, mais elisabeth. reste en selle. Nous avons un troisième passage.

Troisième passage :
le troisième passage semble comme le premier, les deux femmes arrivent au centre de la lice avec une pluie de bois. Les deux femmes s'arrêtent peu après et retour au centre de lice pour faire face à l'arbitre.

Hersent d'Ar Sparfel Ambassadrice royale auprès du SRING francophone, Baronne de Vignory, Dame de Maizières est déclaré vainqueur par 3 lances brisées à 2

-------------------------------------------------------------------------------------------

[8ème: L'Ambassadeur tient bon la lance]

Elle avait réussi à se sortir du piège des éliminatoires et elle ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin d'autant que son souverain, le Roi Jean, venait de baisser pavillon devant un adversaire impressionnant. En tant qu'Officier de la Couronne, elle se devait faire bonne figure et montrer que le Royaume de France avait de la ressource surtout en lice étrangère.

A l'appel de son nom, l'Ambassadeur Royal fit son entrée, juchée sur son frison tout de vert harnaché, la robe luisante d'avoir été brossée et lustrée. Salut enjoué au jeune juge diseur, ami de son homologue SE Elias, ainsi qu'un salut respectueux envers son adversaire.

Le signal est donné, Korrigan s'élance aussitôt, exalté par le galop de guerre qu'il aime retrouver lors des joutes. Hersent a du mal à voir la silhouette qu'elle ne tardera pas à croiser, elle abaisse sa lance, a une pensée émue pour sa belle boule d'ornement qui risque de voler en éclat si elle touche sa cible, et pointe au centre de l'écu adverse. BAAANNGGGG! Tudieu, le bruit est incroyable! Elle laisse son frison achever sa course, elle n'a plus qu'un brimborion de lance en main. Adieu, belle lance, bonjour la bosse sur son écu!

Elle opère une jolie volte et récupère des mains de son écuyer, ronchon, une lance neuve, dotée de l'immuable boule d'ornement en tête de chat.
Le drapeau s'abaisse une nouvelle fois et Hersent est décidée à montrer de quel bois... de lance... elle se chauffe! Elle ne fait pas dans le détail, masque cependant son geste jusqu'au dernier moment et VLAAAANNN en plein dans l'écu et palsambleu, c'est décidé elle ne partira pas de Dinant sans avoir une réserve de boules ornementales en ferronnerie d'art: deuxième lance fichue avec fracas, la tête de chat est partie, on ne sait où sur la lice. Est-elle seulement récupérable? Que de questions existentielles tandis que son adversaire parvient à maintenir l'assiette.
Allez, un troisième tour s'impose.

Jehan lui apporte donc une troisième lance et elle fait signe qu'elle est prête à s'élancer.
Le signal est donné, galopade tonitruante, sable volant en tout sens, Hersent en oublie les préceptes de la diplomatie pour se concentrer sur son objectif: toucher l'écu qu'elle croisera.
C'est le choc, presque des titans, tant les deux jouteuses sont engagées dans leur duel: pas une ne veut lâcher prise. A nouveau un bruit de bois volant en éclats, ces huitièmes auront eu raison de ses belles lances. Hersent freine le galop de son frison pour revenir vers la tribune du juge diseur qui la proclame vainqueur.

Son écuyer s'est précipité pour récupérer ce qui était récupérable... pas grand chose au final, et l'aider à se défaire de ses gantelets et de son heaume.

C'est une diplomate échevelée, le visage rougi par l'effort et la chaleur de l'armure, qui s'approche de son adversaire, toujours en selle, comme elle:


Le bonjour Dame Elisabeth: ce fut un plaisir que de jouter contre vous. Le spectacle fut excellent me semble-t-il et il s'en est fallu de peu pour que je ne me retrouve sur le sable. Merci pour ces croisements de lance qui resteront longtemps en ma mémoire: de la belle ouvrage de votre part! Mes respects sincères Dame Elisabeth. Au plaisir de vous rencontrer à nouveau, en lice ou ailleurs.

Elle salua le juge diseur puis la foule: il était rare de voir un duel se terminer sans chute! Au pas, flattant l'encolure de son frison, elle quitta la lice pour un repos bien mérité.
Le prochain tour serait tout sauf du macaron surtout si le sort lui désignait comme adversaire le vainqueur du duel précédent.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


_________________


Dernière édition par hersent le Lun 5 Mai - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de la Principauté de Dinant (avril 1462/Empire)   Sam 3 Mai - 23:28

Pierre_alexandre a écrit:



Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS


Citation :
VS

____________________________________________________________________________________~

Pierre_alexandre a écrit:





Citation :
VS

Leonin de Monmouth, Hérault ès Luxembourg, Vicomte de Sellières, Vicomte de Doubs, Régent de la Seigneurie de Villers-Farlay contre Hersent d'Ar Sparfel Ambassadrice royale auprès du SRING francophone, Baronne de Vignory, Dame de Maizières.

Premier Passage :
les deux jouteurs descendent leur visière et se lancent à la charge d'une victoire, ils se croisent et seul Léonin de Monmouth brise la lance sans faire chuter Hersent arrive à rester en selle de peu.

Deuxième Passage :
Les deux jouteurs commencent un demi-tour rapide en bout de lice et il se relance. Une fois encore Léonin de Monmouth touche Hersent sans briser la lance cette fois et malheureusement la Baronne chute dans le sable.

Leonin de Monmouth, Hérault ès Luxembourg, Vicomte de Sellières, Vicomte de Doubs, Régent de la Seigneurie de Villers-Farlay est vainqueur par chute d'Hersent d'Ar Sparfel

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Quarts de finale: l'Ambassadeur Royal continue-t-elle sur sa lancée?]

Elle n'était pas peu fière d'avoir passé un tour supplémentaire dans ce tournoi où elle croisait beaucoup d'inconnus: la fine fleur de la noblesse impériale s'était donnée rendez-vous aux joutes de Dinant. Elle avait l'impression d'être toute petite et perdue, heureusement ce n'était qu'une impression: elle profitait des pauses entre les tours pour explorer les marchés, richement achalandés de la principauté.

Après une soirée tranquille à écrire diverses missives tout en sirotant des tisanes, puis une nuit des plus calmes, forcément puisqu'elle était seule, son compagnon ne prisant guère ce loisir que sont les joutes, elle s'éveilla, reposée, décidée à s'entraîner avant le duel des quarts de finale.

Depuis quelques tournois, elle était une habituée des quarts et voyait souvent la place en demi-finale lui échapper, quant à celle en finale, n'en parlons même pas, ce serait indécent de déception.

L'entraînement achevé, Jehan s'occupa de Korrigan afin de joliment l'apprêter pour l'entrée en lice. Elle aimait le vert, la Baronne, et la belle ouvrage. Elle ne lésinait pas sur les protections de son frison et avait fait réaliser de très beaux bardes de croupe, en cuir renforcé et recouvert d'un lourd tissu brodé de vert; tout comme les chanfreins protégeant la tête de sa monture.

Pour faire honneur à l'Empire et à la Couronne de France, la Vice GARF avait emporter deux splendides carapaçons et chanfreins brodés de vert et argent. Son frison devait être à beau à voir lors des galopades effrénées en lice.

La Baronne avait décidé de réserver ces atours pour les quarts de finale voire plus, aussi, Jehan s'affairait-il autour de Korrigan avant de s'occuper de l'harnachement de sa jouteuse de maîtresse.

Le juge diseur l'appela sur la lice, Hersent fit une entrée verdoyante sur le champ clos, heaume sous le bras, précédée par son écuyer portant lances au bout desquelles flottaient les couleurs de Vignory, Maizières et Bourmont. Elle salua le jeune juge ainsi que son adversaire dont les couleurs et le nom lui rappelait un homme croisé dans les couloirs des DO.

Elle se concentre, rabat la visière, flatte son frison et s'arme d'une lance. Au signal, elle lance son frison au galop, la tenue d'apparat de ce dernier flottant au vent, comme un champ de blé au printemps. Au moment de croiser son adversaire, elle abaisse sa lance, comptant bien l'éclater contre l'écu de ce dernier. Ce fut elle qui faillit tomber lourdement, secouée par le choc de la lance adverse, brisée avec fureur. Elle parvint à rétablir l'assiette au prix d'un effort surhumain, l'expérience des champs de bataille lui servit à ne point choir dès la première lance.

Légèrement vexée, elle se tint à nouveau prête pour la deuxième lance. Non de non, elle n'allait pas se laisser malmener par un homme tout de même et ce sans être opiniâtre et entêtée.

Le drapeau s'abaisse, nouvelle galopade tonitruante, elle s'emmêle dans ses gestes et voit, enfin devine à travers sa visière, que sa lance rencontre une fois de plus le vide, tandis qu'elle ressent un nouveau choc la secouer. Las! Mille et une fois las! elle ne put tenir en selle et se retrouva à terre, le fondement dans le sable. Imaginez un tonneau enfoncé sur une plage... ben c'est la Baronne, mortifiée et pestant contre son inattention.
Au lieu de penser aux ateliers des couturiers parisiens et des forgerons d'art de Dinant, elle aurait été plus inspirée de rester concentrée sur le duel.

Jehan courut pour l'aider à se relever et pour lui ôter gantelets, heaume et quelques lourdes plaques. Korrigan, toujours aussi fringuant dans ses habits de fête, secouait la tête en hennissant doucement. Il s'approcha de sa cavalière pour lui donner de légers coups de museau dans le dos puis lui souffler dans le cou.

Hersent debout, un peu rouge sous l'effort et la mortification de la chute, salua le public et son adversaire:


Monseigneur, ce fut un honneur que de croiser la lance avec vous. Diantre, vous ne m'avez laissé aucune chance tant vous étiez dans le rythme du duel. Je vais pouvoir remplir une fiole de verre avec un peu de sable de la lice dinantaise. Elle complétera ma collection déjà conséquente.

Joignant le geste à la parole, elle prit dans la poche de son écuyer, une fiole en verre de Murano et la remplit de sable: elle la mira à la lumière et en apprécia les reflets.

J'aime beaucoup le chatoiement des couleurs de ce verre si parfait. Vanitas vanitatis, mais je ne résiste que rarement aux beaux objets, surtout lorsqu'ils sont réalisés avec passion.

Elle devait ennuyer fermement le Vicomte, mais avez-vous déjà rencontré un diplomate muet?

Monseigneur, je vous souhaite de beaux duels d'ici la finale. Encore toutes mes félicitations pour cette victoire sans appel et de toute beauté.

Elle suivrait la suite du tournoi depuis les tribunes, pouvant porter une de ses multiples tenues. Elle aimait bien être spectatrice et ne plus avoir l'angoisse du combat.

_____________________________________________________________________________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joutes de la Principauté de Dinant (avril 1462/Empire)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joutes de la Principauté de Dinant (avril 1462/Empire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avril 2012 : Empire !
» [CADUC]Denrées Taxées en Lorraine - Avril 1462
» Programme Elections Ducales Dauphinoises d'Avril 1462
» Empire : nouveau LA et nouvelles figurines - Avril 2012
» Empire le 7 avril 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: Les RP :: les Joutes-
Sauter vers: