Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joutes de Chateaurenard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2143
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Joutes de Chateaurenard   Sam 9 Fév - 20:43






Citation :
Exaltation lablanche d'abancourt, Duchesse d'Orléans.


Citation :
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory


Citation :
Leanore, Dame de Sennely


Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal


Citation :
Ellesya de la Louveterie Arduilet Montfort, Duchesse d'Amboise et de Luynes, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray


Citation :
Ursus de Valbois, Duc de Chateaurenard, Seigneur de Quiers sur Bezonde, de Chevilly et du Mée


Citation :
Aliénor Vastel, Dame de Lesmont


Citation :
Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne


Citation :
Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve


Citation :
Manulechti de Ryssel, Seigneur de la Moutonnière.


Citation :
Elisabeth de Vaisneau, Dame de Lusigny


Citation :
Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Vicomte d'Ambrières


Citation :
Niall de Rivien, Vicomte de Montréal


Citation :
Kantin Aymeric de Mialans, dict Auvergne, Seigneur de Banson et de Clavières-sur-Alagnon, Héraut d'Armes Royal de la marche du Bourbonnais-Auvergne.


Citation :
Sa Seigneurie Lexhor d'Amahir, duc d'Alluyes, baron d'Auneau, de Château-Landon & de Yèvre-le-Châtel, seigneur de Pleaux, Grand Maître et Pair de France


Citation :
Alandrisse de Montbazon-Navailles, Comtesse de Pézenas, Vicomtesse de Cessenon et de Lomagne, Baronne de Pouget et Dame de Beuil.


Citation :
Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi, Baronne de Hautpoul, Grand Louvetier de France, Poursuivante Es Justice


Citation :
Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve


Citation :
de Versonnex, Seigneur de Saint Gervais les Bains


Citation :
Ninouchka du Val Ancien, Baronne de Janville, Dame de Talcy


Citation :
Valeria Declervaux Gambiani de Valrose, Duchesse de Rosnay, Baronne de Brou, Dame de Souville sous Yèvre, Dame de Raucourt, Dame de Dammartin-Marpain


Citation :
Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, Pair de France, Comte du Tournel, Baron de Florac, Seigneur d'Aubemare.


Citation :
Sakurahime de Valrochelles-Bergendael, Baronne de Virargues, Héraut Royal de l'Ordre de la Dame Blanche à l'Ecu Vert


Citation :
Manonlapetite, Dame de Castelviel


Citation :
Albin d'Ar Sparfel, Seigneur de Baillou


Citation :
Heimdal von Strass, Duc Consort d'Alençon


Citation :
Arman von Frayner d'Azayes d'Appérault dit Tristan, Duc de Champagne.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2143
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de Chateaurenard   Sam 9 Fév - 20:46



Citation :
Aliénor Vastel, Dame de Lesmont affrontera Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Vicomte d'Ambrières


Citation :
Elisabeth de Vaisneau, Dame de Lusigny affrontera Sa Seigneurie Lexhor d'Amahir, duc d'Alluyes, baron d'Auneau, de Château-Landon & de Yèvre-le-Châtel, seigneur de Pleaux, Grand Maître et Pair de France


Citation :
Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, Pair de France, Comte du Tournel, Baron de Florac, Seigneur d'Aubemare affrontera Manonlapetite, Dame de Castelviel


Citation :
Exaltation lablanche d'abancourt, Duchesse d'Orléans affrontera Gamalinas de Versonnex, Seigneur de Saint Gervais les Bains


Citation :
Neyco de la Franche Mariemont Casaviecchi, Baronne de Hautpoul, Grand Louvetier de France, Poursuivante Es Justice affrontera Manulechti de Ryssel, Seigneur de la Moutonnière.


Citation :
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory affrontera Heimdal von Strass, Duc Consort d'Alençon


Citation :
Arman von Frayner d'Azayes d'Appérault dit Tristan, Duc de Champagne affrontera Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne


Citation :
Valeria Declervaux Gambiani de Valrose, Duchesse de Rosnay, Baronne de Brou, Dame de Souville sous Yèvre, Dame de Raucourt, Dame de Dammartin-Marpain affrontera Alandrisse de Montbazon-Navailles, Comtesse de Pézenas, Vicomtesse de Cessenon et de Lomagne, Baronne de Pouget et Dame de Beuil


Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal affrontera Sakurahime de Valrochelles-Bergendael, Baronne de Virargues, Héraut Royal de l'Ordre de la Dame Blanche à l'Ecu Vert


Citation :
Ursus de Valbois, Duc de Chateaurenard, Seigneur de Quiers sur Bezonde, de Chevilly et du Mée affrontera Leanore, Dame de Sennely


Citation :
Albin d'Ar Sparfel, Seigneur de Baillou affrontera Ellesya de la Louveterie Arduilet Montfort, Duchesse d'Amboise et de Luynes, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Citation :
Après s'être dépoussiérée de son voyage et revêtu des braies propres ainsi qu'une jolie chemise de lin bleu clair, elle alla lire le tableau d'affichage: elle avait ouï dire qu'elle passait par les éliminatoires et il y avait bien une chose qu'elle détestait .... les éliminatoires. Cependant, elle était encore sur un petit nuage, celui de sa finale aux joutes du Rouergue. LE grand moment de sa vie de jouteuse. Comme quoi... tout arrivait.
Alors qu'elle d'approchait du tableau pour lire les noms et détailler les blasons, elle adorait ça et les décrivait dans sa tête pour ne pas perdre la main et s'enhardir en cours d'héraldique à Belrupt, elle aperçut une silhouette connue... Messire Heimdal, l'actuel duc Consort d'Alençon, elle appréciait beaucoup cet homme accompagné par son épouse, sa première supportrice. Elle aimait le couple uni qu'ils formaient ce qui était rare en ces jours sombres.


Le bonjour Vostre Grasce. Comment allez-vous depuis le Rouergue où nous nous sommes croisés. Je crois que nous n'avons jamais jouté l'un contre l'autre, ce serait amusant que cela arrive maintenant.

Elle se tait pour lire attentivement et pâlit: Heum... et dire que je disais cela à titre de boutade... mince nous nous affrontons pour ces fichus éliminatoires. Elle sourit avec malice: si vous êtes galant homme, vous auriez grâce de me laisser gagner. Elle ne peut plus contenir son hilarité Je plaisante bien entendu. C'est un honneur pour moi de jouter contre vous et je combattrai avec plaisir sur la lice de Châteaurenard. J'espère que nous offrirons aux spectateurs un beau duel dont ils garderont excellent souvenir.

Elle le salua respectueusement avant de retourner au campement pour se préparer à entrer en lice:

A bientôt en lice et l'essentiel est de s'amuser.

albin. a écrit:
Une fois quitter le campement et suivant sa mère de prêt pour prendre connaissance du tirage au sort des éliminatoires et se pressentiment qui lui faisait penser qu'il y avait le droit alors qu'Hersent elle avait entendu dire qu'elle y aura le droit aussi, Albin regarda le tableau et...

Vin de doius ce sera pas facile je crois bien que je passerais pas les éliminatoires.

Mère, tu t'es donner du mal pour rien à mettre mon oriflamme à côté du tiens , je l'avais dis qu'il fallait laisser faire Quentin. Le très haut va nous punir du coup. Sourire taquin quand on parle du très haut alors que pour avoir suivi comme beaucoup un ordre Hersent a été excommunié.

Bon je vais me préparer aussi.


hersent a écrit:
Albin la rejoignit devant le tableau d'affichage, lui aussi n'avait pas échappé aux fichus éliminatoires et il passerait en dernier contre une jeune duchesse loin d'être maladroite avec une lance de duel. Misère de misère, la famille Ar Sparfel aurait fort à faire avec leurs adversaires.

Rhooo Albin, ne commence pas à partir battu!!! Tu sais, on a de sacrées surprises parfois! Alors, tu gardes le moral et puis c'est tout, foi d'Ar Sparfel. Et surtout, tu oublie que tu combats contre une jolie jeune femme, je ne sais pas... euh... tu imagines ton pire ennemi en face de toi et pan! tu vises bien l'écu avec ta lance et ce de toutes tes forces! Ta jument, Nérélis, est bien entraînée normalement, elle participait aux entraînements avec Korrigan.
Tu vois, moi j'affronte Sa Grasce Heimdal Von Strass, homme que j'apprécie énormément, il est charmant, adorable et preux chevalier... tu crois que j'ai envie de le faire voltiger par-dessus sa monture?? Ben non... alors, je m'imaginerai avoir l'affreux Thoros devant moi, comme ça j'oublierai combien Messire Heimdal est gentilhomme.


Elle fronça les sourcils quand il lui parla du Très Haut... tsss... elle était en délicatesse avec ce dernier depuis que... enfin bref... elle avait été mise au ban des bons aristotéliciens. Mais elle avait foi en l'immense mansuétude du Très Haut qui lui saurait la juger en toute équité le moment venu... plus que ses représentants temporels, mais ça, c'était une autre histoire.

Dis donc, Albin... pourquoi veux-tu que le Très Haut nous en veuille??? Nous n'avons rien fait de mal il me semble! Et puis, notre campement est très bien avec nos deux oriflammes, même si nous devons plier bagages plus tôt que prévu. Quoique, Albin, rien ne nous empêche, si d'aventure nous ne passons pas ce tour, d'assister aux différents duels en tribune. Petit sourire taquin Sais-tu qu'en tribune, un jeune homme peut lier connaissance avec des jeune filles de noble naissance??? Et puis, en observant les passes des jouteurs émérites, on apprend moult techniques profitables pour progresser.

Elle le suivit:

Tu as raison, allons nous préparer, heureusement que nos duels ne sont pas à la suite l'un de l'autre, cela permettra à Jehan et Quentin de prendre leur temps pour bien préparer nos montures et notre matériel.

Et les deux silhouettes de devenir petites à mesure qu'elles s'éloignaient du tableau pour regagner leur logis de jouteurs.


Heimdal a écrit:
Heimdal était perdu un peu dans ses pensées lorsque Hersent vint vers lui voir également le
tableau.


Bonjour Dame Hersent...oui je vois que nous allons nous affronter...mais j'aurais préférer plus tard...
Vous avez tellement progresser, je l'ai vu la dernière fois effectivement.


Heimdal vint apparaitre un autre homme, il réfléchissait où il l'avait vue..
Bref, il écouta les conversations entre les deux...Thoros...Heimdal l'avait
transpercer, il y a deux lorsque ce dernier avait attaqué Alençon...


Il est vrai qu'on voit des surprises...ce qui rend cette discipline intéressante.


Il les laissa partir et lui aussi se dirigea vers son campement avec son épouse.

_________________


Dernière édition par hersent le Dim 10 Fév - 22:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2143
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de Chateaurenard   Sam 9 Fév - 20:50

Le campement

albin. a écrit:
Nouvelle joute et pour la première fois en famille. Les premières fois ce sont des choses qui resteront toujours en mémoire sauf que là ce n'est pas la première fois d'aller aux joutes en famille mais bien la première de jouter en famille. Depuis qu'il est devenu Seigneur, Albin avait décidé de prendre la même voie que sa mère adoptive, celle des jouteurs, au moins faire des activités ensemble.

Toujours à la recherche d'un écuyer, en accord avec Hersent, Jehan fera l'écuyer pour la famille, Albin songeant de plus en plus à Sarah pour être son écuyère mais elle n'a que 8 ans la pauvre petite soeur elle aussi adoptée par Hersent.

Pour Albin, ces joutes sont les deuxièmes à laquelle il participe et encore une fois il espérait sans trop y croire le premier tour. Le petit convoi "Ar Sparfel" arriva au domaine de Châteaurenard et il était donc temps d'installer le campement mais ce sera Jehan qui s'en occupera quoi que Quentin suivait toujours Albin de prêt et aidera Jehan.

Regardant les emplacements, "Baillou" comme il était désormais appelé s'exprima.


Je crois que cet emplacement sera parfait pour installer notre campement non? Albin se jeta dans le chariot transportant les affaires et chercha son étendard afin de le montrer à Quentin.

Le simplet cette fois l'oubli celui là il est important. En attendant va aider Jehan bon à rien!


Ursus a écrit:
C'était un grand événement pour Ursus. Il organisait pour la première fois des joutes sur ses terres. Quelques personnes étaient déjà arrivées dans l'espace réservé au campement. Le Duc se demandait quel pouvait être le jouteur qui s'y trouvait. Il s'approcha afin d'en savoir plus...

Hum... Bienvenue Messire. Je suis le Duc de Chateaurenard.

L'équipement devait se trouver dans le chariot, mais l'homme semblait un peu dans l'embarras.

J'espère que votre installation se passe bien. Mon valais de chambre, Hector pourrait vous venir en aide si vous le souhaitez.


albin. a écrit:
Hersent n'était pas encore arrivé mais pas pour autant que Quentin et Jehan était déjà au travail afin d'installer le campement. Une personne arriva alors et se présenta comme le maître des lieux.

Votre grâce merci de nous accueillir pour ces joutes. Je suis Albin d'Ar Sparfel seigneur de Baillou et fils adoptif d'Hersent d'Ar Sparfel que vous devez sans aucun doute mieux connaitre que ma petite personne.

Poliment Albin refusa l'invitation du duc.

Cela est bien gentil de votre part de proposer l'aide de votre valais mais je me dois de la refuser, l'installation du campement fera du bien à mon garde et avoir de l'aide ne serait pas lui rendre service.



hersent a écrit:
Pas facile de quitter un lieu de combat pour rallier en catimini la douceur orléanaise. Après plusieurs jours de voyage, bien qu'amoindrie par sa récente blessure au combat, Hersent arriva devant le château du duc Ursus et suivit les pancartes indiquant le chemin à suivre jusqu'au site réservé aux joutes.
Une première pour elle: elle y rejoignait son fiston Albin, jeune seigneur de Baillou... des joutes en famille et elle espérait qu'ils ne seraient pas éliminés dès le premier tour.

Elle aperçut la silhouette de Jehan qui était venu en avance avec Albin et pressa Korrigan pour arriver plus vite. Elle démonta joyeusement et salua tout le monde d'un tonitruant:


Bonjour Albin! Bonjour Quentin et Jehan. Le bonjour Vostre Grasce! Votre domaine est absolument magnifique, on a envie de s'y perdre avec délice. Ravie de vous revoir et de jouter sur vos terres.

Je suis un peu en retard car j'ai du ruser avec les groupes isolés de soldats pour venir jusqu'ici. Pourvu que cela m'aide pour ruser lors des duels.


Elle sourit au duc de Châteaurenard et poursuivit:

Je vois que vous avez fait connaissance avec mon fils Albin. Ce sont ses deuxièmes joutes, j'espère qu'il y prendra goût. Vous vous souvenez de mon premier duel??? C'était face à vous et j'avais eu la chance du débutant. Depuis vous avez pris votre revanche et remporté la "belle" comme on dit. Et j'ai contracté le virus des joutes pour mon plus grand plaisir.

Merci pour votre aimable accueil, je vais aider tout ce petit monde à terminer de monter les tentes.


Lorsque le duc partit accueillir les participants qui affluaient, Hersent déballa de ses sacoches de voyage deux oriflammes:celui d'Albin et le sien. Aidée de Jehan, elle les installa à l'entrée de leur campement:


Très fière d'elle, elle appela Albin et les deux écuyers:

Venez voir un peu comme l'entrée de notre campement est belle ainsi!

albin. a écrit:
Hersent arriva enfin et non pour une fois miss moulin à parole restait peu bavarde. En la voyant aider Jehan et surtout Quentin, Albin fulminait dans son coin limite s'il engueulerait pas sa mère adoptive pour lui dire que ce n'est pas son travail.

En voyant le résultat les deux oriflammes l'un à côté de l'autre on pouvait dire qu'enfin ça y est c'est officiel ce sont les premières joutes en famille.

C'est très bien comme cela mais fallait pas aider ce n'est pas rendre service à Quentin.

D'un bruit soudain qui se faisait entendre depuis la lice, Albin écouta et comprenait que le tirage au sort des éliminatoires venait d'avoir lieu.

Mère, on ferait mieux d'aller voir j'ai comme un pressentiment que cette fois je vais y avoir le droit et que ce sera pas facile.



Wendoline a écrit:
Le campement prenait forme petit à petit, elle n'a donc aucune hésitation. Ce sont bien les armes de son amie et de son ainé qui flottent au loin. Ne sachant si elle pourrait se libérer avec tout ce qui se passait actuellement, elle n'avait ni affirmé ni infirmé sa participation.

C'est donc une Wendy heureuse de les retrouver qui s'approche à la hâte.

A son arrivée elle a admiré la beauté des lieux correspondant tout à fait à l'idée qu'elle s'en faisait et qui va bien au Duc Ursus.



Coucou vous deux ! Regardez qui voilà !!

albin. a écrit:
Quelle surprise, quelle belle surprise totalement inattendu.

Wendyyy quel plaisir de te voir. Cela fait longtemps. Albin se lâchait enfin peu et était un peu moins tendu en voyant la meilleure amie de sa mère mais quelle réaction risque d'avoir Hersent à côté de celle d'Albin ce sera bien encore plus enjoué.


hersent a écrit:
Hersent était en train de mettre de l'eau à chauffer pour la tisane, le vin chaud serait pour accompagner la tombée de la nuit, lorsqu'elle entendit une voix qu'elle connaissait bien et qu'elle n'avait pas entendue depuis bien trop longtemps au cours d'un tournoi de joutes.
Elle fit attention à ne pas se retourner trop vivement: d'une part pour ne pas se brûler, d'autre part pour ne pas renverser au risque de les briser ses précieux hanaps en verre de Venise qu'elle trimbalait partout, même en pleine guerre. Tiens... d'ailleurs, il y en a un qui lui doit des nouvelles de quatre hanaps en verre et comme il y avait eu bataille enragée devant les murs de Dijon... elle craignait fort que ses hanaps n'aient été réduits en mille et une brisures colorées.

Son Albin accueillit chaleureusement leur amie, elle laissa un temps pour le laisser achever sa phrase puis elle se précipita vers Wendoline en criant
:

WEEENNNDYYYYYY!!!! Mais quelle surprise nous fais-tu là!!! GRRRRRR.... vilaine, tu aurais pu m'envoyer un pigeon, j'aurais fait préparer un repas un peu plus festif! Un sourire Tssss si tu m'avais écrit, il n'y aurait pas eu de surprise! Elle courut vers son amie pour la serrer fort contre elle avant de lui claquer deux énooooormes bises sur les joues.

Alors??? Quel bon vent t'amène??? L'envie de voir ton amie et son fils goûter au sable de la lice??? Sais-tu que j'ai réussi à me hisser en finale lors des joutes du Rouergue??? Un vrai rêve brisé par un Pair de France sans coeur... aucune galanterie! Il m'a fait choir en une lance. Rhaaaa làlàlàlà... ces hommes, de vraies brutes. Elle s'abstint de dire qu'en demi-finale elle avait provoqué une blessure sur une jeune champenoise qui devait pester contre elle à chaque fois qu'une de ses cervicales coinçait par temps humide. Elle ne la comprenait que trop bien... elle aussi aurait pesté.

Une tisane??? Amory n'a pas confisqué toute ma collection... héhéhéhé, c'est que j'ai mes hanaps pour les joutes, ceux pour l'ambassade et ceux, enfin les disparus, pour les campagnes militaires. Tu crois que je les reverrai un jour??? Non parce que, vois-tu... on pourrait me dire que franchement, emporter de précieux hanaps en verre à la guerre faut pas être malin. Mais je n'allais pas n'importe où!!! J'allais en Bourgogne et qui dit Bourgogne dit... grands crûs à déguster. Tu me vois, moi!, boire des vins fins dans des gobelets en étain??? Tatatata... une hérésie oups, faut pas dire ça en ce moment. Espère qu'aucun clerc ne se promène dans le coin sinon... ouille, ouille.

_________________


Dernière édition par hersent le Ven 15 Fév - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2143
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de Chateaurenard   Dim 10 Fév - 22:34

Les éliminatoires


Citation :
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory affrontera Heimdal von Strass, Duc Consort d'Alençon



Nous n’avons pas encore fini les onze duels que le destin s’acharne à nous offrir des duels Femme/Homme, car cette fois, C’est la Capitaine royale de Champagne contre le Duc Consort de l’Alençon. Non je ne vais pas vous faire la petite blague du duc qu’on sort. Elle est vraiment trop facile.

Cette fois, je n’ai pas le temps de donner le départ qu’ils donnent déjà le meilleur d’eux-mêmes. Cette première passe semble spectaculaire, la capitaine royale arrive à toucher le duc, mais sans briser la lance. Le duc quant à lui légèrement déséquilibrer par le choc, ne touche pas mais reste en selle. Nous allons devoir vérifier la longue de lance de la Capitaine royale.

C’est partie pour une seconde passe qui se terminer en carnage, car les deux jouteurs touchent et brisent leur lance pour terminer tous les deux au sol.
Il semble que la Capitaine Royal ait une blessure légère au jarret et que le duc consort de l’Alençon soit moyennement blessé au coude.

Non, non, non vous n’allez pas encore à l’infirmerie, je veux un duel à l’épée.

Le duel à l’épée est rapide et terrible, car Hersent enchaine deux attaques consécutives en touchant Heimdall sans le blesser.
On dirait bien que Heimdall n’a pas dit son dernier mot, car il riposte à son tour avec trois attaques consécutives sans réussir à blesser la Dame de Maizières et de Vignory.
La Dame semble très colère par le manque de galanterie du duc consort et donne une super attaque au rein du duc consort qui est abandonné.

Heimdal porte bien le titre de Duc qu’on sort, car Hersent gagne sa passe pour les huitièmes de finale et les femmes gagnent la lutte par 4 à 2.


Elle était la première de la famille à se rendre en lice pour ces maudits éliminatoires auxquels elle n'avait point échappés. Tout était en ordre, Korrigan avait été bichonné par Quentin et Jehan, tressé avec art, ses sabots et ses fers avaient été vérifiés tout comme le harnois, la selle et les lances de joute. Son armure avait été réparée, son sabre vérifié... on ne sait jamais, un duel à l'épée est si vite arrivé et elle commençait à en avoir l'habitude alors qu'elle détestait ça.
Rituel de la chemise de lin vert pâle, accrochage du porte-bonheur et embarquement de la sempiternelle fiole en verre... les joutes étaient tellement aléatoires qu'elle refusait d'être prise au dépourvu.
Le souci du jour: jouter, et ce pour la première fois, contre Sa Grasce Heimdal qu'elle appréciait grandement.... il n'est jamais agréable de combattre contre une personne que l'on estime, d'autant que devant le tableau d'affichage, ils avaient été autant dépités l'un que l'autre en apprenant qu'ils s'affronteraient dès le premier tour.
Cinq duels avaient eu lieu avant le sien, mais elle était restée au campement pour se préparer longuement et surtout ne pas se laisser distraire. Elle entendait les cris, les encouragements, les voix désolées lorsqu'un favori perdait, l'ambiance était à son comble dans les tribunes et aux abords de la lice. Les commentaires de l'arbitre étaient d'une grande originalité et en entendant quelques bribes, Hersent ne pouvait s'empêcher de rire... cet Ereon était en verve et avait toujours le petit mot pour rire, pour détendre l'atmosphère, rappelant d'une certaine manière que jouter était un jeu et un plaisir.


Son nom est appelé, hop, en selle aidée par les deux écuyers puis arrivée en lice où se tient déjà Heimdal. Salut à l'arbitre puis à son adversaire, mots chuchotés à son frison, impatient de se lancer voire impatient de la faire choir dans le sable: c'est qu'il devient filou au fil des tournois l'animal.
Elle abaisse la visière de son heaume, prend la lance et fait signe qu'elle est prête. Heureusement que le heaume étouffe les commentaires de l'arbitre sinon il serait impossible de se concentrer sur le duel, tssss.... ce duc alors! Ah oui, elle était éculée sa blague, mais il parlait d'expérience, il avait été deux fois duc consort.

Heeeerrrss!!! Nom d'un artigot, concentre-toi et arrête d'écouter les bêtises d'Ereon sinon ce sera la chute assurée.

Le drapeau est abaissé, et Korrigan part sans talonnade au triple galop! Il est pressé de l'envoyer dinguer dans le sable ou quoi??? Elle tient fermement rênes et lance, vise l'écu et abaisse au moment de croiser Heimdal: elle touche, grrrrr, sans briser mais aperçoit le duc vaciller sur son assiette... héhéhéhé, c'est de bon augure tout ça. Ben voilà qu'on vérifie la longueur de sa lance maintenant! Malotrus! Et elle ronchonne dans sa boîte de conserve. Ahhh quand même, signal donné pour la seconde passe.

Diantre, le Korrigan est en forme aujourd'hui, je ne le tiens plus! Pourvu qu'il ne fasse pas l'âne bâté! Ajustage de la lance vers l'objectif: toucher, briser et accessoirement faire choir l'adversaire. Wouahhhh!!! Le choc!!! Elle en tremble de toute part et .... outtttchhhhttt... vol plané et réception sur la cuisse dans le sable... et crotte de biquette, ça fait mal!

Jehan se précipite pour l'aider, elle voit Heimdal à terre aussi et blêmit: miséricorde.... ils sont bons pour le duel à l'épée. C'est le public qui sera content! Le duc semble blessé au coude, arfff, cela le handicapera lors du combat et cela n'est pas juste. Certes, elle s'est fait mal à la cuisse mais au ressenti de la douleur, elle sera bonne pour une belle ecchymose.

Son écuyer lui ôte ses gantelets puis son heaume. On leur remet leur arme pour continuer. Bon, Hers, tu ne fais pas dans le détail et encore moins dans la dentelle: tu foooonces et tu tapes! Elle enchaîne deux attaques qui portent leur fruit, sans blesser Heimdal, à son grand soulagement. Elle n'a pas envie de l'abîmer le duc, et encore moins de se faire arracher les yeux par son épouse!

Fichtre, Heimdal se réveille et lui fonce aussi dessus, elle esquive, non sans mal, trois attaques d'excellent bretteur successives, hé bé, il a de la ressource le duc! Bon, ça commence à bien faire, hein! Elle fixe le duc droit dans les yeux pour tester ses intentions, elle ne pense plus à rien, seulement à son sabre, naturel prolongement de sa main, puis elle feinte pour surprendre Heimdal et lui porter l'estocade finale. Il n'a pas eu le temps de réagir que la lame, tandis qu'elle le contourne en un mouvement dansant, atteint les reins ducaux, sans dommage, mais le coup est tellement bien asséné qu'il se voit dans l'obligation d'abandonner.

Elle est en sueur, des mèches noires sont collées sur ses joues rosies par l'effort, elle sent sa chemise lui coller au corps, elle n'a qu'une hâte: quitter son armure pour respirer! Elle passe ces éliminatoires et se retrouve en huitième... un sourire éclaire doucement son visage. Elle remet son sabre à Jehan avant de s'approcher de son adversaire:


Vostre Grasce Heimdal, vous êtes un adversaire coriace et j'ai été honorée de jouter contre vous. Elle lui sourit j'espère que ma dernière botte ne vous a pas mis trop à mal. J'enverrai Jehan apporter dans votre campement un baume décontractant et cicatrisant si par malheur ma lame a traversé le cuir de votre brigantine.
J'espère que lors d'un prochain tournoi, nous aurons l'occasion de jouter à nouveau l'un contre l'autre pour la revanche
puis elle lui dit tout bas et ce le plus tard possible dans le tournoi... et pourquoi pas en finale???

Après s'être assurée que le duc était entre de bonnes mains, elle salua l'arbitre et récupéra son frison pour rejoindre sa tente où le baquet l'attendait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2143
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de Chateaurenard   Ven 15 Fév - 15:35

Ereon a écrit:


Citation :
Aliénor Vastel, Dame de Lesmont affrontera Elisabeth de Vaisneau, Dame de Lusigny



Citation :
Manonlapetite, Dame de Castelviel affrontera Gamalinas Lanas, Seigneur de Versonnex




Citation :
Manulechti de Ryssel, Seigneur de la Moutonnière. affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory



Citation :
Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne affrontera Valeria Declervaux Gambiani de Valrose, Duchesse de Rosnay, Baronne de Brou, Dame de Souville sous Yèvre, Dame de Raucourt, Dame de Dammartin-Marpain



Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal affrontera Leanore, Dame de Sennely




Citation :
Ellesya de la Louveterie Arduilet Montfort, Duchesse d'Amboise et de Luynes, Vicomtesse de Montbazon, Baronne de Vouvray affrontera Kantin Aymeric de Mialans, dict Auvergne, Seigneur de Banson et de Clavières-sur-Alagnon, Héraut d'Armes Royal de la marche du Bourbonnais-Auvergne.



Citation :
Ninouchka du Val Ancien, Baronne de Janville, Dame de Talcy affrontera Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve




Citation :
Niall de Rivien, Vicomte de Montréal affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Citation :
Manulechti de Ryssel, Seigneur de la Moutonnière. affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory



Nous arrivons au troisième duel. Un duel qui va sûrement durer, car nous avons deux jouteurs qui ont montré que les éliminatoires n’étaient qu’une formalité. Manulechti de Ryssel, Seigneur de la Moutonnière. affrontera Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory.

Les deux jouteurs sont en place et leur regard est présent, je sais que nous sommes à la saint-valentine, mais ce n'est pas vraiment le moment des yeux doux.

Il baisse leur visière avec délicatesse, s’arme de leur lance en bois et le départ est lancer. Les montures farouches s’élancent avec élégance vers le centre de la joute et là, personne ne touche. Ils se troublent mutuellement je pense, car les deux jouteurs semblent dans leurs pensées.

Il arrive en bout de lice pour un demi-tour rapide et cette fois Hersent touche et brise sa lance sur Manu qui reste en selle. Seigneur de la Moutonnière, il faut prendre ça comme une preuve d’amour de sa part, elle est un peu brutale, mais au fond d’elle, c’est une femme charmante.

Nous continuons pour une troisième passe qui reste sans aucune touche.

Par une lance brisée à zéro, nous déclarons Dame de Maizières et de Vignory vainqueur du duel.


Elle avait gagné de haute lutte son parchemin pour les huitièmes de finale et cette fois encore, elle affronterait un homme. Elle le connaissait un peu pour l'avoir croisé à Bourmont lors des joutes célébrant les fiançailles du Duc de Rosnay avec la Baronne de Brou.
Le temps passa vite entre le rapide rafraîchissement après son premier duel , aller en tribune regarder la joute de son fils qui hélas avait goûté au sable. Elle espérait qu'il ne se découragerait pas car elle aussi, à ses débuts en avait croqué des grains de sable en lice!
Le temps des huitièmes était sonné, préparation scrupuleuse habituelle, encouragements ritualisés, fiole et talisman embarqués, Quentin et Jehan juchent l'Ar Sparfel "carapaçonnée" sur son frison.

Arrivée en lice, saluts à l'arbitre et à son adversaire, le Seigneur de la Moutonnière. Lance saisie des mains de son écuyer, visière abaissée, regard concentré fixé sur la silhouette en bout de lice.

Korrigan frétille d'impatience, prêt à s'élancer dans un galop d'enfer.
Nom d'un chien, il l'abaisse son drapeau, le juge?? sinon, le frison sera difficile à retenir à ce rythme.

Enfinnn! Le drapeau est baissé, Korrigan vole au lieu de galoper, elle abaisse sa lance au moment où elle croise le seigneur orléanais, ajuste son coup et... flûte raté mais alors sacrément bien raté! Elle a touché le vide... tssss, elle a visé un poil trop tard. Le frison continue sa course jusqu'en bout de lice où elle le fait volter avec élégance, pour reprendre place afin d'attendre le signal pour la deuxième passe, signal qui ne tarde pas!

Hersent talonne son frison, serre sa lance et file à fond de train à la rencontre de son adversaire, rencontre tout saut amoureuse car elle le malmène le pauvre homme: bris de lance en sa faveur, Manulechti vacille un peu mais ne tombe pas. Et le juge qui continue dans ses commentaires délirants
. Hers!!! Tu ne l'écoutes pas sinon tu sera écroulée de rire et pas du tout dans le rythme du duel. Ma fille, tu n'est pas sur une piste de danse mais sur une lice, donc la cadence c'est toi qui la donne à ton frison!

Elle garde en tête, le bris de lance à rien ce qui la galvanise pour la dernière passe.
Volte face à nouveau après avoir récupéré une lance auprès de Jehan. Et c'est reparti pour l'ultime galop! Au moment où elle croise Manulechti, emportée par sa fougue, elle le rate lamentablement. Ce qui la console c'est qu'il ne fait pas mieux et frappe dans le vide.

Toujours en selle, elle se fait ôter les gantelets, retire son heaume puis se porte à la rencontre du Seigneur de la Moutonnière pour le saluer de vive voix:


Le bonjour Messire Manulechti, je vous remercie pour ce duel mené tambour battant. Vous avez été chevaleresque adversaire et j'ai été honorée de vous combattre. Je pense que nous aurons l'occasion de jouter à nouveau ensemble pour vivre une jolie revanche.

Elle lui adresse un chaleureux sourire puis salue le juge avant de regagner son campement pour se changer... c'est que du beau spectacle est promis lors des prochains duels et elle ne voudrait pas en perdre une miette.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2143
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Joutes de Chateaurenard   Sam 16 Fév - 17:37



Citation :
Aliénor Vastel, Dame de Lesmont affrontera Gamalinas Lanas, Seigneur de Versonnex





Citation :
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory affrontera Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne




Citation :
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal affrontera Kantin Aymeric de Mialans, dict Auvergne, Seigneur de Banson et de Clavières-sur-Alagnon, Héraut d'Armes Royal de la marche du Bourbonnais-Auvergne.





Citation :
Elhrik Vonlichtenchein d'Erementar dicte Von, Seigneur de Brassac, Chevaucheur d'Arme Minerve affrontera Célénya Océalys dicte Ptitmec13, Dame de Lasson, Poursuivante d'Armes de Minerve


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Citation :
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory affrontera Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne



Qui aura la deuxième part du gâteau.
Nous avons un duel entre la Capitaine Royal qui va terminer sur le bucher par l’église et Aimelin qui va bientôt avoir la corde au cou.

Les jouteurs semblent prêts et le départ est donné.

Stop, c’est l’heure de la pub.
Vous êtes membre de l’église et vous n’arrivez pas à allumer le feu pour bruler les hérétiques, alors utilise le paille de Châteaurenard, un paille faite dans les traditions et de bonne qualité.


Nous retournons dans la joute en espérant que cette fois, que rien ne viennent troubler mes commentaires. Nous étions à l’étape suivantes.
Les jouteurs semblent prêts et le départ est donné. Nous n’avons pas le temps de décrire la tenue de la belle et douce hersent qu’ils sont au centre, les lances baissent pour la confrontation.

Hersent rate l’écu d’Aimelin, mais le seigneur d'Étampes lui ne rate pas. Oui monsieur, dames, c’est un vrai professionnel de la joute. Il touche, il brise, il fait chuter son adversaire en lui offrant en cadeau de départ une blessure.

Il semble que la Capitaine Royal a le souffle court, elle est sûrement blessé à la poitrine. Bref direction le docteur pour toi.

Nous déclarons Aimelin Vainqueur de la second parti de gâteau.
[/quote]


[Bis repetita]

C'est ce qui s'appelle avoir la poisse, je vous jure! Pour la seconde fois, elle devait affronter Messire Aimelin, moult fois champion dans maints tournois. La dernière fois...combien de temps avait-elle résisté??? Un sourire passa dans son regard: elle avait pas mal jouté et n'avait cédé qu'à la cinquième lance. Les joutes de Montréal... Bourgogne... bien, bien,bien, pourquoi ne pas tenter de réitérer l'exploit voire même de remporter le duel? Quoi??? Elle rêve l'Ar Sparfel?? Et alors, c'est encore gratuit et sans pose réclame, et puis un jour, un champion des lices peut tomber et laisser le champ libre aux obscurs jouteurs!

Préparation doublement sérieuse car Aimelin c'est tout sauf du macaron ou de la meringue. Tiens, en parlant de meringue.... faudra aller en échanger contre des macarons chez les Hospitaliers!

L'appel de leur duel retentit, avec un juge de plus en plus en forme qui s'adonne aux plaisirs de la métaphore
. Mais pourquoi parle-t-il de gâteaux ce monstre??? Grrrr, voilà qu'elle a un petit creux et commence à voir miroiter devant ses yeux une danse de macarons et de meringues. Tssss, je vous jure, quelqu'un ne peut pas le faire taire??? Ou lui coller un macaron dans la bouche, le temps du duel??? Ben, non, pas une bonne âme pour rendre muet le juge déchaîné.

Korrigan est impatient, enivré par les propos plein de verve du duc Ereon. On se demande ce qu'il boit voire ce qu'il fume! Il est médecin aussi... d'ici à ce qu'il consomme du chanvre mais pas comme remède, car là... bonjour la présentation des duellistes! Non mais, certes, elle est à deux doigts de griller en Enfer, mais elle a vérifié... pas encore pour demain le bûcher... enfin, elle l'espère.

Rituel accompli, salut au juge fou puis à son adversaire. Rhaaaa.... il recommence à délirer et elle a du mal à se concentrer, à croire qu'il fait exprès. Je t'en ficherais de la paille de Châteaurenard, dut-elle être de première qualité! Le drapeau s'abaisse, Korrigan s'élance au galop, et en moins de temps qu'il ne le faut à l'arbitre pour sortir une autre plaisanterie démente, les deux jouteurs se retrouvent au milieu du parcours. Heeerrrssss!!! Abaisse ta lance, là! Maintenant! Et crotte de biquette artésienne! Elle rate la cible mais ressent une violente douleur à la poitrine, le choc est inattendu et puissant. Elle est tout de suite désarçonnée dans tous les sens du terme et se retrouve, sonnée, le souffle coupé, dans le sable de la lice. Long moment de solitude, le temps de respirer à nouveau normalement, la tête ailleurs, tout bourdonne autour d'elle et des milliers d'étoiles dansent en plein jour. C'est ça l'Enfer sur terre? Ou est-elle au paradis lunaire? Vivante, pas vivante???
Soudain, tout reprend son cours normal, seule sa poitrine la fait souffrir, elle ne sent aucun liquide chaud à imbiber sa tunique de lin, soupir de soulagement, pas de blessure grave. L'armure, sa belle armure griffée Klouska devant laquelle s'était pâmé le juge excentrique, a empêché qu'elle ne soit transpercée comme une vulgaire saucisse prête à griller sur le bûchers des vanités*.

Jehan et Quentin viennent auprès d'elle, Korrigan, pour une fois a stoppé sa course et est revenu près d'elle, lui donnant de légers coups de chanfrein dans le dos. On lui retire gantelets et heaume, révélant son teint cireux: elle n'est pas loin de sombrer dans l'inconscience. Une nausée lui contracte l'estomac puis cela s'apaise.
Jehan??? Suis-je morte? Elle tousse, retenant un cri puis souffle tu prépareras de quoi bander mon torse ainsi qu'un baume et des plantes pour une tisane qui me permettre de sombrer un peu au pays des songes, le temps de récupérer du choc. Un ultime regard vers le juge, et elle articule, en silence, à son attention: Le mé-de-cin c'est moi!

Quentin, Jehan, aidez-moi à me relever que j'aille féliciter Messire Aimelin. Ah! ne pas oublier de remplir la fiole en verre de sable de lice d'un quart de finale! C'est qu'une nouvelle collection prend forme. Bah, au moins c'est mieux que le sable des éliminatoires ou des huitièmes!

Clopin-clopant, elle s'avance vers le Seigneur d'Etampes, son frison la suivant au pas:

Messire Aimelin, je vous remercie, non pas pour le vol plané, mais pour cette très belle joute. J'aurais aimé vous donner autant de fil à retordre qu'aux joutes de Montréal, mais le sort en a voulu autrement. J'espère que vous irez au bout de ce tournoi et que vous remporterez un nouveau titre de Champion. Elle fit un pâle sourire Si je compte bien, nous en sommes à 2-0 en votre faveur. Souffrez que mon ambition soit de remonter ce score afin d'égaliser lors de prochaines rencontres en lice. J'ai comme l'impression que vous êtes en bon chemin pour faire partie du lot de "mes bêtes noires" dont font partie le duc Ursus et le Chevalier de Jeneffe. Elle rit, en grimaçant légèrement C'est un compliment, sachez-le.

Elle le salua en souriant avant de regagner, soutenue par les deux compères, son campement où les soins nécessaires lui seront prodigués sous ses directives.

[*HRP: vanités, terme à prendre au sens premier, illustré par les artistes peintres dans leurs natures dites mortes]

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aimelin a écrit:
Aliénor avait gagné son duel et c'était maintenant à lui de se mesurer à Hersent. Ca n'était pas la première fois et il savait que la partie n'était pas gagné. Ne jamais vendre la peau de l'ours tant qu'on n'a pas tué le chasseur et récupérer son chapeau.
Sa mamée lui disait toujours et il appliquait donc ce dicton... façon sud du Royaume.

La première lance, s'il avait bien suivi, lui était favorable et il toucha l'écus de la Dame de Vignory. Tandis qu'Altaïr ralentissait sa course et contournait la lice, le jeune brun porta son regard vers son adversaire pour la voir à terre.

Il revient vers elle retirant son bacinet et met pieds à terre. Un air amusé à ses propos.


mais nul doute que vous aurez votre revanche sous peu... et nous ne sommes qu'au début de cette année vous avez donc tout le temps de remonter... comme lui essayait de remonter pour ne pas laisser Actarius ou Jeneffe le distancer, ce qui n'était pas une mince affaire.

Il sourit et inclina la tête.

c'est un honneur d'être une bête noire pour un jouteur et ça oblige à devoir encore se surpasser.
Mais vous vous défendez bien et vous le deviendrez aussi, et l'êtes sans doute déjà pour quelques uns.
En tout les cas, je vous remercie pour cette belle joute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joutes de Chateaurenard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joutes de Chateaurenard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Saint-Michel] Joutes nautiques
» Inscriptions JOUTES DE CHEVALERIE
» Baptême de joutes pour un écuyer
» [Event Horde] Les Joutes d'Hiver
» [Missive] Joutes amicales d'entraînement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: Les RP :: les Joutes :: archives joutes 1461-
Sauter vers: