Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:11

Amory a écrit:
[l'Affaire du boucher des bas fond]


Il avait fait convoqué Dame Hersent à son bureau. Il devait lui parler de l’affaire du boucher des bas fond. L’enquête piétinait. Amory avait devant lui les pièces a convictions. C’était accablant. Le bouches comme il l’avait surnommé faisait de plus en plus de victimes dans les ribaudes de la capitale. Si au départ les autorités n’avaient pas réagit partant du principe qu’une de plus ou une de moins c’était de la vermine de moins a surveiller mais la l’affaire avait pris de l’ampleur et les plaintes des souteneurs ou des familles affluaient sur son bureau. Il avait donc été chargé de l’affaire. Pas moins de 27 personnes portés disparues, que des femmes de petites vertus. 12 corps retrouvés partiellement.

Il devait donc se concentrer rapidement sur les pistes qu’il avait. Les corps, du moins ce qu’il en restait, étaient découpés parfaitement. Il en avait déduit que l’assassin qui sévissait ne pouvait être que soit chirurgien soit boucher. Il devait donc concentrer ses efforts sur ses deux pistes. Il avait besoin d’un avis extérieur et Hersent lui avait paru la femme de la situation.

Il avait donc fait appelé dame Hersent pour lui présenter le dossier.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:12

Hersent a écrit:
Hersent avait reçu une convocation de la part du duc de Jouarre, le sujet n'était pas précisé mais elle se doutait que cela avait rapport avec une sombre affaire de crime...les couloirs du Guet bruissaient de rumeurs sur le fameux boucher. Des crimes plus horribles les uns que les autres, envoyant ad patrès de pauvres filles de joie qui achevaient leur vie de labeur dans les larmes et le sang...corps sacrifiés sur l'autel de la folie humaine.
Elle dévala les escaliers, esquivant au passage des maréchaux et des geôliers en vadrouille, et arriva essoufflée devant la porte du bureau du duc Amory. Elle lissa ses cheveux, un peu en bataille, reprit sa respiration puis frappa avant d'entrer
:

Le bon jour votre Grâce. Vous m'avez fait appeler, j'ai fait aussi vite de possible. Petit silence En quoi puis-je vous être utile?

Elle attendit, debout, que le duc lui exposât la raison de sa convocation.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:14

Amory a écrit:
Hersent ne s'était pas fait attendre et se trouvait maintenant dans son bureau. Il releva la tête lui sourit puis l'invita a s'assoire en face de lui.
"Bonjour Dame Hersent. Je vous ai fait effectivement appelé car j'ai sur le dos une affaire des plus compliquée. Pas moins de 27 personnes portés disparues, que des femmes de petites vertus. 12 corps retrouvés partiellement découpés. Je voudrais que nous travaillons tous les deux sur cette affaires des plus dramatique. Si au départ le Guet est partie du fait qu'une ribaudes de moins ou de plus cela faisait de la vermine en moins maintenant les plaintes de souteneurs et des familles s'entassent sur mon bureau. J'ai pu déterminer sur le terrain les environs où les restes sont jetés à la Seine mais je n'arrive pas à avoir plus d'information. Est ce que vous êtes motivée pour m'aider?"
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:15

Hersent a écrit:
C'était donc bien ce dont elle se doutait: la fameuse affaire dite "Affaire du Boucher". Elle ne mit pas longtemps pour réfléchir et donner sa réponse au Duc de Jouarre...elle voulait que ces pauvres filles reçoivent justice, même à titre posthume. Elle ne supportait pas la violence faite aux faibles, notamment les enfants et les femmes.
Elle tapotait des doigts sur l'accoudoir tout en écoutant avec horreur les chiffres énoncés par le Duc.


Vostre Grasce, je suis votre homme, si j'ose m'exprimer ainsi. Cette affaire m'intrigue beaucoup et je souhaite, de tout mon coeur, que ces pauvres filles de joie reçoivent justice, même mortes. Elle ont ce droit inaliénable du respect que tout un chacun doit à autrui.
Comme vous le souligniez tout à l'heure, au début, une catin de plus ou de moins, qu'est-ce ? sinon rien du tout! Mais voilà que la liste s'allonge dangereusement et le peuple a le droit de connaître la justice en sa faveur
.

Elle fit une pause avant de reprendre de plus belle, emportée par sa verve et son coeur:

De plus, je ne supporte pas la violence injuste exercée sur les plus faibles, c'est à dire les enfants mais aussi les femmes.
Etre fille de joie...ce n'est pas la joie justement et je doute que les catins le fassent par pur plaisir des sens et de la chair.
Je vous aiderai à mettre la main sur ce porc immonde puis à le punir de ses exactions afin que l'âme tourmentée de ses victimes s'apaise enfin.


Elle était impatiente de commencer mais faisait tout pour que cela ne se remarque pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:16

Amory a écrit:
Enfin une qui parraissait intéressé par cette immonde affaire. Les autres avaient bien vite baisser les bras.

"Dans un premier temps nous allons devoir reprendre les faits."

Il lui tendit le dossier (à voir a Delucas tout y est mis la bas), il pris une liasse de papier sur son bureau et la lui tendit aussi.


"Quand vous aurez tout lu vous me direz ce que vous en pensez. Après je vous entrainerais sur place ou je pense que les corps sont jetés dans la Seine. Je vous montrerais avant sur la carte l'endroit que j'ai conclu en tenant compte de la force des courants les jours avant ou on a récupèré les corps en bas du fleuve. Vous imaginez bien que l'état des restes ne nous apportes pas grand chose car l'eau et les poisson qui manges les morceaux hâbime de trop les restes. Cette affaire m'empêche de dormir depuis des mois. Il faut absolument que l'on trouve ce porc immonde qui fait subir cela à ces victimes. Je ne sais pas pourquoi il les découpes mais c'est un travail de professionnel soit un boucher soit un médicastre. Je ne sais pas quel est le mobil de ces crimes, si on avait cet élément on avancerait surement. Ca peut être le sexe, le fait qu'il déteste les ribaudes, ou les femmes en général? Si c'est un fou qui a besoin de tuer et s'en prend a des femmes sans défenses? Je n'en sais rien je n'ai pas assez d'éléments pour cela et je compte sur vous pour m'épauler sincèrement sur cette affaire."
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:17

Amory a écrit:
Il lui avait sortit la carte. Il avait fait une étude avec la vitesse du courant et la décomposition des restes qui avaient été trouvé.

"En haut nous avons en bleu notre dame. Enbas en bleu le chatelet. En rouge en haut probablement les endroits possibles ou les restes ont été jeté.
En bas les endroits ou a retrouvé ls restes qui flottaient. Ce sont des supositions après étude et essaie sur le terrain. J'ai essayé de tenir compte du temps passer dans l'eau pour le reste et des vitesse du courant."

Nous allons devoir aller sur place pour que vous rendiez compte de la situation. J'ai fait posté des gardes aux endroits supposés et nous n'avons pas eu de nous restes depuis."


Il lui tendit la carte qu'il venait dont il venait d'exposer les informations.

Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:18

Hersent a écrit:
Elle prit le dossier que lui tendait le duc de Jouarre et en commença la lecture. A mesure que les faits plus atroces les uns que les autres étaient exposés dans les rapports de garde, son visage se fermait et sa mâchoire se crispait de colère et de dégoût: cet homme était fou à lier, cela ne faisait l'ombre d'un doute. Un malade, un grand malade voilà ce que cet individu était...il ne méritait même pas le qualificatif d'être humain.
Ses mains tremblaient quand elles tournaient les feuillets et une nausée vint lui aigrir la gorge. Elle leva les yeux, atterrée, vers le duc de Jouarre
:

Vostre Grasce, cet homme n'est pas un être humain, ni même un animal, car les animaux ne se comportent pas ainsi entre eux, mais bel et bien un monstre, hors norme, au cerveau dérangé au plus haut point.
Comme vous le soulignez si bien, il a une expérience soit de boucher soit de médicastre. Pour avoir un avis plus...tranché
elle ne put s'empêcher de sortir cette blague débile de carabin mais l'humour noir la sauvait souvent du désespoir devant de tels spectacles il faudrait que j'examine attentivement les restes que vous avez récupérés: a priori la précision et l'assurance du découpage portent les soupçons vers ces deux types de compétences mais je pense qu'il doit y avair une différence entre les instruments utilisés et ça je ne pourrai le constater qu'en me penchant sur ce que vos hommes ont repêché.

Elle prit ensuite la carte où le duc de Jouarre avait noté le probable parcours des restes:

Bien, bien, la zone est, par chance, moins étendue que je ne l'imaginais. Je doute que ce malade ait fait des lieues et des lieues pour se débarasser des ossements de ses victimes. Donc, faudra ratisser dans ce périmètre, on ne sait jamais...un témoin peut avoir vu quelque chose d'inhabituel.

Elle regarda le duc Amory:

Les restes retrouvés? Etaient-ils mis dans un linge lesté? Ou simplement jetés comme ça?

Elle marmonna pour elle-même:

Pfff, ce fou furieux doit haïr les femmes à un point inimaginable pour leur en vouloir de la sorte! Un inverti qui ne s'assume pas et qui par ces horreurs tente de tuer sa mère à chaque crise de délire?

Elle continua plus haut:

Vostre Grasce, je vous suis de ce pas sur les lieux de ces morbides trouvailles. Humer l'ambiance de la zone peut ouvrir les yeux parfois. J'ai hâte d'examiner les ossements afin de déterminer le type d'outils ou d'instruments qu'il a utilisés. Lorsque nous aurons une idée un peu plus précise sur le bonhomme, cela restreindra le champ des recherches et affinera nos interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:19

Benoit560 a écrit:
Nouveau membre du Guet de Paris, Benoit venait de rentrer de sa ronde des ruelles de la Capitale, et d'un pas élancé se dirigea vers le bureau du Prévôt Adjoint, le Duc Amory de Lucas.

Benoit avait entendu parler de l'histoire du "Bouché" qui semait la terreur parmi les catins de Paris, il voulait proposer son aide pour une telle affaire, lui qui avait connu que des brigands cela le sortirait un peu de sa "routine". C'est donc donc d'un air volontaire ef déterminé qu'il se présenta devant le bureau du Prévôt Adjoint qui était en pleine discussion, et vu que la porte etait a moitié fermée,Benoit frappa et entra


Bonjour votre Grâce,
mes respect Dame,

veuillez excusez mon intrusion votre Grâce, mais je tenais a me présenter devant vous!

je suis Benoit de Herstal,Seigneur de Combronde et de Meillers, membre du Guet Royal nommé dernièrement . Je me permets de me présenter a vous pour vous dire que si vous avez besoin de moi dans l’enquête du "Bouché", n’hésitez pas a me contacter, certes je suis novice dans ce genre d'affaire, mais j'apprends vite .


Benoit regardait l'adjoint du Prévôt, en espérant qu'il ne lui en voudrait pas d’être intervenu dans son bureau sans avoir y était invité.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:20

Amory a écrit:
Il répondit aux questions pertinentes de Hersent. Il était soulagé d'avoir enfin de l'aide sur cette affaire.

"Lesté les restes, ils étaient tous lestés enfermés dans un sac en grosse toile mais le tout à été pris dans des filets. Nous avons donc pu en récupérer un certain nombre et nous allons faire fouiller les fonds de la Seine afin d'en trouver d'autre."

Il allait enchainé quand le petit nouveau du guet fit son entrée. Il l'avait vu depuis son arrivée mais de loin et n'avait pas encore eu le plaisir de discuter avec lui.

"Bonjour entrez je vous prie. Pour répondre à vos interrogations c'est sur le terrain qu'on apprend le mieux donc une aide suplémentaire ce n'est pas du luxe. Prenez le temps de lire le dossier."

Il tendit les pièces et après se leva pour remplir trois verres de prune. Ils en auront bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:22

François85 a écrit:
De retour depuis quelques temps, le baron de Meslay-le-Vidâme avait entendu parler d’une affaire des plus mystérieuse. L’affaire dites « du boucher ». Difficile de passer à coter . Cette affaire nourrissait toutes les conversations depuis quelques temps et alimentait les plus folles rumeurs.

A force d’en entendre parler, François s’était penché sur ce cas , y avait réfléchit longuement à partir de ce qu’il avait entendu.
A force de réflexion, une idée lui était venue. Peut être était il à côté de la plaque mais, si il se devait toutefois d’en parler au Duc de Jouarre. On ne sait jamais.


Votre Grâce, puis-je vous déranger quelques instants ? Je vous rassure, ce ne sera pas long.
C’est au sujet de l’affaire du boucher. Une idée, ou plutôt une réflexion m’est venu à l’esprit et , j’aimerais vous en faire part.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:22

Benoit560 a écrit:
Benoit était en train d’étudier le dossier et surtout le plan où avait été trouvé les ossements des victimes, le petit verre de prune offert par le Duc de Jouarre était le bienvenu, car a la lecture des pages du dossier le sang de Benoit se glaçait et son estomac se nouait, comment pouvez t on appliquez tel sort sur des victimes de la sorte.

je rejoins l'avis de Dame Hersent je dois dire, il y a 2 possibilités a mon avis, soit nous avons avons a faire a un fou qui peut être éventuellement dans le domaine de la boucherie , soit un élève de la médecine qui peut éventuellement faire des expériences sur des victimes humaines, mais dans ce cas pourquoi précisément des catins ?

tant de questions qui venait dans l'esprit de Benoit qui avait bu sa petite prune cul sec histoire de tenir debout et d’être a la hauteur quand ils se déplaceront sur le terrain.

Au même moment un autre membre du Guet arriva dans le bureau, Benoit salua ce dernier qui avait peut être réponse sur cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:23

Amory a écrit:
Porte ouverte dans son bureau en ce jour. Il se sentirait moins seul sur cette enquête. Il écouta donc les deux derniers arrivés et fit un signe de main à François.

"Rejoignez vous François, prenez une chaise et un verre pendant qu'on y est. Je suis d'accord avec vos remarques. Cet homme ou cette femme mais j'en doute,car il faut quand même une sacré force physique pour bouger un corps, ne s'en prend qu'a des femmes de petite vertue. A moins que nous ayons à faire à plusieurs individus. Dans un premier temps j'ai mis sous surveillance le bordel de la rose noire. On y a fait une descente j'ai rencontré la rouge la propriétaire mais je n'ai eu que peu d'aide de cette dernière. Ce monstre attire bien ses victimes. On a aussi une solution qui est assez dangereuse pour l'attirer."

Il tiqua un peu et se lança. "Nous pourrions prendre une femme du guet la déguisée en catin et la mettre sous surveillance mais c'est vraiment très dangereux. Après enquête notre criminel s'en prend a des catins de petit bordel qui sont en activité dans des ruelles sombres. Jamais il n'y a eu d'incident dans un bordel pouvant faire penser à un enlèvement, car il emporte avec lui ses victimes ou les attires dans un endroit ou il les découpe. François je vous écoute à quoi avez vous pensez?"

Il avait demandez à l'homme de répondre pour ne pas reparler de son idée de mettre en danger la vie d'une des dames du guet. Faudrait il encore qu'il y en ai une qui accepte une telle mission.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:24

François85 a écrit:
Suite à l’invitation d’Amory, François pris place sur une chaise mais refusa poliment le verre. Cette histoire pour le moins horrible lui nouait l’estomac. Impossible d’avaler quelque chose dans ce contexte. Il avait connu les brigands, les barbares et la guerre mais cette affaire, dépassait tout ce qu’il avait connu jusque là.

Eh bien voilà. Peut être que je me trompe mais mieux vaut étudier toutes les pistes qui s’offre à nous.
D’après ce que j’ai entendu , vous pensez à un boucher ou un chirurgien. Mais peut être est ce un tout autre genre de personne. Un fanatique qui ne serait ni boucher ni chirurgien. Je sais bien que les morceaux de corps sont découpés avec une grande précision mais, sont ils tous aussi précis ? Peut être que notre meurtrier exerce un genre de rituel et qu’il se perfectionne de victime en victime.
Je pense sincèrement que nous devrions réexaminer les restes afin de voir si ils sont tous aussi travaillés avec précisions.
Si ce n’est pas le cas, nous pourrions déjà déterminer qu’elles ont été ses premières victimes et , avec les avis de disparitions, savoir qui elles sont . De ce fait, nous pourrions également connaître les derniers endroits où elles ont été vu et donc avoir une idée du cheminement de notre meurtrier. Nous aurions donc là une piste des plus sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:25

--Serge_en_garce a écrit:



La charcuterie file prestement entre ses lèvres aux reflets adipeux, le gros Serge dans son petit bureau des plaintes mâchouille comme avec nostalgie son bout de sauciflard à l’ail.
Les idées se perdent dans les méandres secrets où une délicieuse Kalimalice lui sert du vin dans une sorte de toge transparente digne d’une nymphe romaine, tandis qu’une jolie Hersent –dans la même tenue, il va sans dire- lui glisse quelques grains de raisins dans son jacquetant lippu.
Douces rêveries qui troublent son regard et lui font plisser ses petits yeux porcins.
Pourtant ça le turlupine dans l’arrière boutique, comme une impression de passer à côté de quelque chose d’important.
Il avait une tâche à faire, oui mais laquelle ?

Ça le titille mais pas plus que tant puisqu’il s’abandonne encore une fois aux songes délicieux de ses deux grâces qui dansent langoureusement pour le gras.
Les paupières remuent lentement, un long soupir s’échappe alors qu’il se recoupe une tranche de son sauciflard.
Et là !
Comme une claque, ça le frappe en pleine poire.
La voix d’Amory-le-râleur résonne dans sa calebasse dans un écho funeste.


-Je veux vous voir tous dans mon bureau ! Immédiatement !!! Serge ! Bouge ton gros tas et rapplique si tu ne veux pas tâter de…

Arggggggh…

La silhouette épaisse se soulève d’un bond, laissant choir couteau et charcuterie dans la précipitation. Il a dans le regard cette lueur affolée qui réside dans les prunelles des bestioles prises dans un collet.
Ça résonne encore, cette voix sèche et impérieuse du chevalier du guet et une peur panique s’empare du pachyderme qui tourne en rond, ses deux grosses paluches collées au sommet du crâne pour empêcher ses idées et sa raison de filer loin, loin, loin –parce que là, il en a un peu besoin, si, si-.
Dans un dernier soubresaut d’obéissance –aveugle sinon il fuirait dans un pays étranger- l’Serge s’élance dans les couloirs pour rattraper le temps perdu. Imaginez un hippopotame asthmatique courir et vous aurez une idée assez précise du grouillot en cet instant.

Quelques coups brefs à l’huis pour signaler sa présence et voilà le pansu qui se glisse par la porte essayant d’être le plus silencieux possible.
La sueur s’efface d’un passage de paluche sur son front et encore haletant il répond au regard interrogateur –et pas commode du tout- de son supérieur.


Une… une u… urgence chef !

Mais comment rester crédible avec un morceau de saucisson collé sur sa tenue ?

Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:27

Amory a écrit:
Tout le monde qui était sur cette enquête était la, il remit à tous un double du dossier.

"Bon je compte sur vous pour lire ça à tête réposée, Serge si vous ne comprenez pas tout je vous invite a venir m'en parler que je vous explique ça en cours particulier. Nous allons donc reprendre notre travail, la réunion est terminée pour aujourd'hui. je suis ouvert a toutes idées. Soyez prudent pendant vos rondes ce soir."

Il lui fallait réfléchir au calme cette affaire le rendait malade et il voulait absolument voir tous ses meurtres se terminer.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2160
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   Mer 26 Oct - 23:29

Amory a écrit:
Quelques mois plus tard la guerre aidant et ayant retardé l'enquête. Amory qui était entre temps devenu le nouveau prévot avait convoqué les membres de l'enquête chez lui, car blessé lors d'un combat contre les armées artésiennes, il était la jambe dans une attelle. Il était encore plus ronchon que d'habitude.

[à Jouarres en champagne]

La vengeance est un plat qui se mange froid. Hersent allait l’apprendre a ses dépends. Il y avait quelques jours de cela elle était venu le voir dans sa chambre à l’hospice et c’était bien foutu de lui.

C’est en rentrant justement de l’hospice qu’il avait eu son idée de génie et avait oublié tout scrupule a entraîner Hersent dans son plan machiavélique.

"Oui je ne suis pas peu fière de mon plan. J’en suis arrivé a cela après un très court raisonnement. Ce qui intéresse notre meurtrier c’est les ribaudes, il faut donc l’appâter avec une catin. Pour cela j’ai besoin de deux personnes. Kalimalice ce n’est pas possible elle est trop connu en tant qu’ancien prévôt du guet, les autres femmes pas assez présentes sur le terrain s’occupant plus de l’administratif.

Il marqua une pause puis un sourire retroussant ses lèvres tel un loup à qui on va voler son os il rajouta:

Il ne reste donc plus que vous, et Kelso car j’ai détaillé avec précision les membres mâles du guet c’est lui le plus fin. Je vais donc vous déguiser tous les deux en ribaudes et vous placer à un coin de rue. On aura investit des maisons abandonnées et on sera en place pour vous surveiller et ainsi intervenir si notre homme tente de s’en prendre à vous. Voila vous pouvez me dire que je suis le maitre pour résoudre des enquêtes."
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les débuts de l'enquête sur l'affaire du Boucher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» enquête Focus 2
» Les enquêtes de Miles Edgeworth
» Une enquête en cours...
» Une simple enquête qu'ils ont dit ...
» Soirée enquête le 27 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: Les RP-
Sauter vers: