Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plantes et leurs vertus: V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2191
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les plantes et leurs vertus: V   Jeu 6 Sep - 17:43

Valériane =>
Citation :
La racine de valériane est l'une des seules plantes présentant un réel effet somnifère chez beaucoup de personnes (environ 40% réagissent à cette plante et auront un effet sédatif).

> Il faut également savoir que la valériane n'a pas exactement la même rapidité d'action, la valériane met un certain temps pour agir.


Effets de la valériane - Action valériane :
> Sédatif, spasmolytique, somnifère (réduction du temps d'endormissement et augmentation de la durée du sommeil), relaxant, anti-convulsifiant

Indications de la valériane:
> Troubles de l'endormissement, troubles du sommeil, anxiété, désacoutumence au tabac, stress, (épilepsie)

Propriétés Médicinales
On utilise la Valériane exclusivement en usage interne. On utilise principalement la racine et la plante entière.

La Valériane est utilisée pour soigner la neurasthénie, les névroses, l'hystérie, l'hyperexcitabilité psychique et sensorielle (spasmophilie), les convulsions infantiles, l'insomnie, la tachycardie, les bouffées de chaleur et l'asthme nerveux. Elle sert aussi d'adjuvant dans le traitement contre l'épilepsie.

Attention : la Valériane n'est pas à utiliser à forte doses, ni pendant trop longtemps, sinon elle peut entraîner une toxicomanie.

Pour tout cela vous pouvez utiliser en cure de 8 à 10 jours, séparées par des intervalles de 15 j à 3 semaines. Vous pouvez prendre une macération constituée de 100 g de racine de Valériane pour un litre d'eau tiède, que vous laisserez macérer 12 heures. Cette macération est à prendre à raison de 2 à 3 tasses par jour entre les repas (elle n'a pas bon goût).

Vous pouvez aussi faire vos cures avec de l'alcoolature de Valériane à raison de 2 à 10 g par jour en potion, ou de l'intrait en solution à 2 %, à raison d'1 à 3 cuillerées à café par jour. Vous pouvez prendre aussi 1 à3 g d'extrait mou sous forme de pilule ou de sirop, de l'extrait fluide à raison de 10 à 15 g par jour, ou de l'hydrolat à raison de 20 à 40 g par jour.

Contre l'épilepsie, les convulsions et la polydipsie, vous pouvez prendre de la poudre de racine, sous forme de cachets, à raison de 2 à 10 g par jour. Pour les enfants, la dose à réduire à 0,20 à 0,40 g par année d'âge et par jour. Contre l'insomnie, vous pouvez prendre un hydrolat sédatif constitué de 25 g d'hydrolat de Valériane, 50 g d'hydrolat de Marjolaine, et 25 g d'hydrolat de Laitue. Ce mélange est à prendre à raison d'1 à 3 cuillerées à soupe au coucher.


Varech vésiculeux => Noms communs
Goémon, Laitue marine, Algue marine, Chêne marin, Algue brune

Un peu d’histoire
Dans certains ports bretons, avant même son baptême officiel et religieux, lorsqu'une coque de bateau était finie, on l'entourait d'une guirlande de varech, on l'aspergeait d'eau de mer et on récitait une formule pas vraiment catholique.
Au Croisic, les filles à marier jetaient l'aiguille de leur bonnet dans le varech de la Baie des Bonnes Femmes : si l'aiguille se plantait, la fille se marierait dans l'année.

Description
Le varech vésiculeux est une algue verte fraîche, brune en séchant, au thalle aplati, linéaire, ,qui peut dépasser 20 cm et qui porte de petites vésicules remplies d'air, incluses dans la partie membraneuse qui sert de flotteur. Certaines branches ont à leur extrémité des genres de poches qui sont les organes reproducteurs. Le thalle est attaché aux rochers par sa base munie de crampons.

Culture et récolte
Suffisamment abondant, le varech vésiculeux n'est pas cultivé. On le trouve en Atlantique, sur la Manche, dans les endroits rocheux. On récolte les algues pendant la période d'été, en les détachant des rochers. Celles qui sont rejetées par la mer seront quand même conservées pour les jardins. On les suspend ou on les étale au soleil jusqu'à séchage complet. Elles deviennent brunes et cassantes.

Constituants principaux
Des phénols, des polysaccharides, des minéraux, de l'iode, des vitamines

Parties utilisées
Le thalle

Propriétés
- Fortifiant
- Stimulant
- Équilibrant
- Laxatif
- Anti-inflammatoire
- Diurétique

Indications
- Goitre
- Obésité
- Rhumatismes et douleurs articulaires
- Fatigue
- Excès d'appétit
- Constipation
- Cellulite
- Psoriasis
- Artériosclérose

Dosages
En décoction : d'une cuiller à soupe pour un grand bol d'eau avant chaque repas.

En cataplasme : Faire bouillir 1 poignée de varech vésiculeux dans de l'eau, appliquer aussi chaud que possible.

ATTENTION :
La présence d'iode oblige à recommander un usage limité dans le temps et représente une contre-indication pour l'enfant.



Verge d'or => Appelée aussi Solidago Virga Aurea, c'est une plante vivace originaire des Alpes ou des Pyrénées , elle appartient à la famille des composées.

On la trouve où ?
Selon les espèces, la verge d'or occupe divers habitats : sous-bois, champs sablonneux, rivages d'eau douce, rivages maritimes, sommets exposés des montagnes, bords de route, forêts, tourbières. Bref, il y en a pour tous les goûts. On récoltera la moitié supérieure de la plante en fleur qu'on fera sécher à l'ombre, comme de coutume sur une moustiquaire, ou suspendue en bouquets.

Et ça soigne quoi ?
Considérée dans la tradition européenne comme stimulante, sudorifique, tonique, carminative, apéritive et pectorale, on a utilisé la verge d'or pour les rhumes, les affections pulmonaires, les nausées et les douleurs causées par les « vents ». La verge d'or est une plante médicinale diurétique qui facilite l'élimination des déchets du sang, elle a des effets antiseptiques, et sédatifs urinaires

Toutefois, c'est dans les affections rénales (infections telles que colibacillose, cystite ou néphrite, calculs rénaux, albuminurie, oligurie) qu'on l'a surtout employée. Il s'agirait d'ailleurs d'une des meilleures plantes pour fortifier le système rénal. Elle a également servi à soigner la diarrhée, les entérocolites et les entérites, notamment celles dont souffrent les tout-petits lorsqu'ils percent leurs dents. On la leur administrait sous la forme de sirop. Riche en flavonoïdes de type vitamine P, la verge d'or est également utile dans le traitement des varices.

Citation :
Dosages
Pour préparer la tisane :
Verser un litre d'eau froide sur 1 ou 2 c. à soupe de plante séchée, faire bouillir deux minutes et laisser infuser une dizaine de minutes.
Note.
En usage externe : utiliser la tisane en lotion ou compresse sur les plaies.

Pour préparer un sirop :
Faire d'abord bouillir pendant dix minutes 100 g de sommités fleuries dans un litre d'eau. Infuser 12 heures.
Filtrer, ajouter 1,5 kilo de sucre et réchauffer jusqu'à complète dissolution du sucre. Refroidir et embouteiller.
Garder au frais. Administrer au besoin, à raison de 1 ou 2 c. à soupe.


Verveine =>
Citation :
La verveine citronnée ... une alliée de la digestion !


Au parfum frais et subtile, la verveine citronnée nous
offre une délicieuse boisson qui facilite la digestion
et nous procure une sérénité tout au long de la journée.


Originaire d'Amérique du Sud, la verveine citronnée
a été introduite en Europe au XVIIIème siècle pour
rivaliser avec notre verveine indigène.


Antispasmodique - Calmante - Digestive

On utilise la plante une fois fleurie.

Usage interne
La Verveine est utilisée pour traiter les douleurs gastriques, les rhumatismes, les névralgies, les migraines, le paludisme et les cellulites douloureuses. Elle sert aussi à préparer l'accouchement, et à traiter l'insuffisance lactée des nourrices.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion constituée d'une cuillerée à dessert de plante coupée pour une tasse d'eau. Faites bouillir et laissez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 2 à 3 tasses par jour. Vous pouvez aussi prendre de l'extrait fluide de la fleur stabilisée à raison d'1 à 2 cuillerées à café par jour.

Usage externe
La Verveine est utilisée pour soigner les contusions, les entorses, les plaies et les névralgies.

Pour cela on applique en compresses chaudes sur la zone à traiter une décoction constituée d'une poignée de plante pour un litre d'eau, de vinaigre ou de vin, que vous ferez bouillir pendant 10 minutes.



Vétiver* => Le Vétiver est une plante vivace, originaire d'Asie tropicale, dont la hauteur peut atteindre 1,80 m. Ses tiges dressées et ses longues feuilles étroites forment des touffes denses aisément reconnaissables. Son rhizome et ses racines sont aromatiques. La distillation de cette racine produit une essence dont l'odeur ressemble à celle de la fougère, utilisée en parfumerie comme note de fond dans des parfums aussi bien masculins que féminins. En Inde et en Asie du Sud-Est, le Vétiver est planté sous forme de haies afin d'éviter l'érosion des sols.

Propriétés Médicinales
En Indonésie, on utilise le Vétiver pour soigner les rhumatismes, et en aromathérapie, l'essence de Vétiver sert à faire baisser la tension artérielle. La poudre de racines est utile pour éloigner les insectes (dont les mites) des vêtements.


Vigne rouge => La vigne sauvage est une plante à tige rampante et sarments commune dans tout le sud de l'Europe dont on utilise les feuilles.

La vigne rouge est un tonique veineux, astringent utile en cas de problèmes circulatoires également en cas de cellulite.
Egalement : Lithiase, métrorragie, asthénie, anémie, cholestérol, hémorroides, constipation, troubles circulatoires, hémorragies, varices, phlébites.
En usage externe : Acné, conjonctivite, couperose, cellulite.

Citation :
En infusion : une cuillerée à soupe par chope d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 4 chopes par jour.

En décoction : deux poignées dans un litre d'eau, laisser bouillir 1/4 d'heure et ajouter à l'eau d'un bain de pieds
.


Violette => Plante vivace des prés et des haies dont on utilise les fleurs les feuilles et les racines.

En infusion: la Violette est antiseptique contre la bronchite et la toux. elle est aussi recommandée pour les ulcères gastro-duodénaux en raison de ses vertus cicatrisantes.
En usage externe : Gerçures, soins de la peau et des seins.


Citation :
En infusion: une petite cuillère pour une chopee d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 4 chopees par jour entre les repas.

Emplâtre: Déposer sur les gerçures un emplâtre composé de feuilles fraîches contuses ou feuilles cuites de violette.


Viorne Obier => Les baies fraîches provoquent des vomissements.
Buisson de grande taille commun des bois et des haies dont on utilise l'écorce des branches.

La viorne obier est un puissant antispasmodique décontractant musculaire utilisé dans le traitement de l'asthme, des crampes musculaires, coliques, douleurs menstruelles.
Egalement : Constipation, irritations du côlon, troubles d'origine nerveuse, arthrite.

Citation :
En décoction; 1/2 chope toutes les 3 heures.
En teinture; 1 cuillère 2 fois par jour, ou frictionner pour dénouer les muscles contractés.
En lotion : pour frictionner les dos douloureux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
 
Les plantes et leurs vertus: V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des vertus des plantes par Macer Floridus, 1832
» Herbier des plantes médicinales
» Liste de plantes pour les soins
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Messe sur les vertus et les pêchés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: L'herboristerie-
Sauter vers: