Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plantes et leurs vertus: O

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les plantes et leurs vertus: O   Jeu 6 Sep - 17:16

Oignon =>
Citation :
Voilà un aliment qui devrait être indispensable à notre nutrition et là où passe l’oignon, les rhumatismes trépassent, tout comme l’ail (étant de la même famille) il dissout l’acide urique (responsable de la maladie de la goutte touchant les reins, les articulations…), il lutte contre les infections grâce à ses sels de soude et sa potasse tout en alcalinisant le sang. En homéopathie, l'oignon (allium cepa) est utilisé pour le traitement des inflammations des yeux et des voies respiratoires supérieures.

L'oignon — surtout le rouge — aide à prévenir l'ostéoporose, grâce à sa forte teneur en quercétine, antioxydant de la famille des polyphénols, dont l'activité est supérieure à celle des isoflavines.

Ses autres vertus principales sont :

la suppression de l’hydropisie, qui est une accumulation anormale de sérosité dans le corps, généralement dans l’abdomen.
la limitation des infiltrations de liquide séreux dans les organes, ce qui risque de provoquer des œdèmes.
l’efficacité démontrée sur le système urinaire et sur la prostate : meilleur transit, limitation des infections.
De plus il contient :

du phosphore (comme dans le poisson) « facilitant » le travail cérébral.
de la silice, bonne pour les artères et facilitant la fixation du calcium dans les os.
sans compter les vitamines A, B, C plus le soufre, le fer, l’iode, le potassium, le sodium...

Propriétés Médicinales
L'Oignon est utilisé pour les mêmes usages que l'Ail. On utilise principalement le bulbe et son suc.

Usage Interne
L'Oignon est utilisé contre l'asthénie, le surmenage physique et intellectuel, les oliguries, les parasites intestinaux, les rétentions liquidiennes (telles que les oedèmes, les ascites, les pleurésies, et les péricardites), l'hydropisie, la lithiase biliaire, les fermentations intestinales, l'atonie digestive, les infections génito-urinaires, les affections respiratoires, la grippe, les déséquilibres glandulaires, et l'arthériosclérose. On l'utilise aussi dans la prévention des thromboses, et de la sénescence, et contre l'azotémie, la chlorurémie, les rhumatismes, l'arthritisme, le prostatisme, le diabète, les adénites, le lymphatisme, et le rachitisme.

Pour tout cela on peut consommer l'Oignon cru ou après macération pendant quelques heures dans de l'huile d'Olive, comme condiment dans les salades, les potages, les hors d'oeuvres, etc .... On peut aussi prendre de l'Oignon haché fin pris dans du lait ou du bouillon, ou étalé sur une tartine beurrée ou huilée, ou prendre une macération faite d'un Oignon haché mis à macérer quelques heures dans de l'eau chaude, à prendre le matin à jeun avec quelques gouttes de Citron.

On peut aussi le prendre sous forme d'une alcoolature faite d'une macération d'Oignon frais dans son poids d'alcool à 90° pendant 10 jours, à prendre à raison de 3 à 5 cuillerées à café par jour (chaque cuillerée équivalant à 5 g d'Oignon). Ou sous forme d'alcool à 20 % à raison de 5 à 10 g par jour, pendant les repas, dans de l'eau sucrée, ou enfin sous forme de vin, constitué de 300 g d'Oignon haché finement, et de 100 g de miel blanc liquide que vous laisserez macérer pendant 48 heures dans 600 g de vin blanc avant de filtrer le tout, à raison de 2 à 4 cuillerées à soupe par jour.

Contre la grippe, laissez macérer 2 Oignons émincés dans un demi litre d'eau, et buvez 1 verre de cette macération entre les repas plus un au coucher, et ce pendant 15 jours. Contre les diarrhées et fermentations intestinales, faites vous une décoction constituée d'une poignée de pelures que vous laisserez bouillir 10 minutes dans un litre d'eau. Cette décoction est à prendre à raison d'un demi litre par jour. Contre la diarrhée des nourrissons, faites infuser 3 Oignons coupés dans un litre d'eau bouillante pendant 2 h, et sucrez l'infusion avant de la faire boire par petites quantités.

Contre les parasites intestinaux laissez macérer un gros Oignon émincé dans un litre de vin blanc pendant 6 jours, et buvez un verre de cette macération chaque matin au lever, pendant une semaine, durant la lune descendante. Ce traitement est à appliquer pendant 2 à 3 mois.

Contre la lithiase biliaire faites revenir un gros Oignon coupé fin dans 4 cuillerées à soupe d'huile d'Olive. Ajoutez 150 g d'eau et 40 g de saindoux non salé et laissez bouillir le tout 10 minutes. Cette préparation est à boire très chaude plusieurs soirs d'affilée, puis deux heures après, au moment du coucher, prenez une tasse de décoction de Bourdaine, constituée de 2 à 5 g d'écorce séchée pour une tasse à laisser infuser à froid pendant 4 à 6 heures, après ébullition. Ce traitement est à faire une fois par an.

Usage externe
On utilise l'Oignon pour soigner les abcès, les panaris, les plaies, les brûlures, les ulcères, les furoncles, les piqûres de guêpes, les crevasses, les engelures, les verrues, les migraines, la congestion cérébrale, et les névralgies dentaires. On l'utilise aussi contre la surdité, les bourdonnements, les tâches de rousseur, et pour éloigner les moustiques.

Contre les plaies, ulcères, coupures et brûlures, utilisez la fine pellicule qui sépare chaque couche de l'Oignon comme pansement aseptique directement sur la lésion, recouvrez la d'une gaze et terminez le pansement. Contre les engelures, les crevasses et les écorchures appliquez des compresses de jus d'Oignon.

Contre les piqûres de guêpes et autres insectes, frottez la zone de la piqûre pendant 1 à 2 minutes avec un morceau d'Oignon après extraction du dard. Contre les abcès, et furoncles faites vous des cataplasmes d'Oignon cuit, et sachez qu'un Oignon chaud, cuit au four, aide à faire mûrir abcès, furoncles et phlegmons. Si vous avez un panaris, entourez le avec une pellicule d'Oignon.

Contre les verrues, faites vous un mélange d'Oignon, de sel marin et d'argile à parts égales, ou encore creusez une cavité dans un Oignon que vous remplirez de gros sel, et frottez la verrue avec le liquide obtenu, ou bien encore frottez la verrue avec une moitié d'Oignon rouge.

Contre les tâches de rousseur, faites vous des frictions avec un vinaigre dans lequel vous aurez fait macérer des Oignons broyés, ou avec du jus d'Oignon. Contre la rétention d'urine et l'oligurie vous pouvez vous faire des cataplasmes d'Oignons crus sur le bas ventre.

Contre les rhumatismes, vous pouvez vous faire des sinapismes avec des Oignons crus (comme avec l'Ail). Contre la congestion cérébrale, vous pouvez vous faire un traitement d'appoint en vous frottant les tempes avec un Oignon, et en emballant vos pieds dans 1 à 2 kg d'Oignons hachés pendant 8 à 10 h. Contre les migraines, vous pouvez vous faire des cataplasmes d'Oignons crus sur le front.

Contre les bourdonnements placez dans votre oreille un coton imbibé de jus d'Oignon, et contre la surdité faites chauffer un mélange de 30 g de suc d'Oignon et 30 g d'eau de vie, à appliquer à raison de 3 à 4 gouttes dans l'oreille, 3 fois par jour, dont une fois au coucher.

Contre les névralgies dentaires, placez dans la cavité douloureuse un tampon de coton imbibé de jus d'Oignon. Enfin un Oignon coupé en deux placé à coté du lit éloignera les moustiques.



Oliban => L'Oliban est la résine issue du Boswellia carterii (on l'obtient en incisant l'écorce pendant les jours très chauds). Le Boswellia a des feuilles semblables à celles du Poirier. La résine est utilisée depuis la Haute Antiquité par nombre de peuples et de cultures de l'Afrique à l'Europe en passant par le Moyen orient.

Propriétés Médicinales
L'huile essentielle issue de la résine d'Oliban est réputée pour soigner les infections respiratoires, pour stimuler les défenses immunitaires, pour aider à l'expectoration, pour combattre l'inflammation et la douleur, et aiderait à cicatriser les plaies et à stopper les saignements. Elle serait aussi indiquée pour soulager les rhumatismes et l'arthrite.

Citation :
Les fumigations de l'Oliban purifient et respiré il a un effet sédatif, mais attention à fortes doses il peut devenir légèrement psychotrope
.


Olivier => L'Olivier est un arbre semper virens, pouvant atteindre 7 à 15 m de haut, à feuilles vert sombre, étroites et opposées. D'une grande longévité, résistant à la sécheresse, il pousse sur tout le pourtour méditerranéen. Ses fleurs de couleur crème sont odorantes. Il est cultivé depuis plus de 4000 ans pour son fruit huileux bien connu : l'Olive. L'huile d'Olive est obtenue par pression de l'Olive noire.

Propriétés Médicinales
On utilise l'Olivier uniquement en usage interne, et on utilise principalement les feuilles et l'écorce.

L'Olivier est utilisé contre l'hypertension et ses troubles, contre l'athérosclérose, le diabète, la pléthore, l'excès d'urée dans le sang, la lithiase urinaire et l'angine de poitrine (en traitement de longue durée). Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion de 30 à 80 g de feuilles d'Olivier par litre d'eau que vous ferez bouillir puis que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre chaude à raison de 3 tasses ou plus par jour avant les repas. En cas d'hypertension alternez les cures de feuilles d'Olivier et de fleurs d'Aubépine.

Vous pouvez aussi prendre de l'extrait hydroglycérique total de feuilles fraîches à raison de 30 à 40 gouttes, 3 fois par jour, de la teinture à raison de 60 gouttes par jour avant les repas, de l'extrait mou aqueux à raison de 0,50 à 0,80 g par jour, ou de l'extrait fluide à raison de 3 à 5 g par jour.

Enfin n'hésitez pas à prendre de l'huile d'Olive vierge pressée à froid dans vos repas, elle fait partie du régime Crétois si réputé pour la santé (elle contient des antioxydants en grande quantité).


Oranger => L'Oranger est un arbre à feuilles coriaces, pouvant atteindre 10 m de haut, qui vit sous nos latitudes dans les zones chaudes. Les feuilles lancéolées et brillantes sont vert foncé, et les fleurs blanches très parfumées laissent la place à un fruit d'abord vert puis orange lorsqu'il est mûr : la fameuse Orange que tout le monde connaît. Les fleurs, les rameaux, les fruits et les pépins donnent une huile grasse et la fameuse eau de fleurs d'oranger.

Propriétés Médicinales
On utilise l'Oranger uniquement en usage interne, et on utilise principalement les feuilles, les fleurs et l'écorce du fruit.

L'Oranger est utilisé contre les palpitations, le nervosisme, les maladies nerveuses, l'aérophagie, les insomnies, l'agitation nocturne, les migraines et la toux nerveuse. Pour tout cela vous pouvez le prendre sous forme d'une infusion d'une cuillerée à soupe de fleurs que vous laisserez infuser 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante, à boire à raison de 2 ou 3 tasses par jour. Vous pouvez aussi prendre une infusion de 10 à 20 gr de feuilles par litre d'eau ou 3 à 4 feuilles par tasse d'eau bouillante que vous laisserez infuser 15 min. Cette infusion est à prendre à raison de 2 ou 3 tasses par jour, et on peut y ajouter une cuillerée à café d'eau de fleurs d'Oranger.

Vous pouvez aussi le prendre sous forme d'hydrolat de fleurs à raison de 20 à 40 gr par jour, ou enfin sous forme de potion des "trois hydrolats". Cette potion constituée de 50 g d'hydrolat de fleurs d'Oranger, et de 25 g à parts égales d'hydrolat de Tilleul et d'hydrolat de Laitue, est à prendre à raison de 2 à 4 cuillerées à café au coucher.

Enfin l'écorce d'Orange amère est un excellent remède contre l'acidité gastrique, que vous pouvez prendre sous la forme d'une infusion d'une cuillerée à café d'écorce coupée que vous laisserez bouillir et infuser pendant 20 min dans une tasse d'eau à prendre avant les repas.


Origan =>
Citation :
L'origan ... la cousine de la marjolaine !


Remède traditionnel, l'origan stimule la digestion,
soulage l'aérophagie et combat les gaz intestinaux.


L'origan fait partie avec la marjolaine, le romarin, le thym
ou encore la sarriette des "Herbes de Provence".


Antispasmodique - Carminative - Digestive

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les sommités fleuries et l'essence d'Origan.

Usage Interne
L'Origan est utilisé pour soigner les syndromes infectieux, l'atonie gastrique et l'inappétence, l'aérophagie, les ballonnements, l'absence de règles, les bronchites chroniques, la toux d'irritation, l'asthme, la tuberculose pulmonaire, les rhumatismes aigus ou chroniques et les rhumatismes musculaires.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion d'une cuillerée à dessert de sommités fleuries que vous laisserez infuser 10 min dans une tasse d'eau bouillante, à boire avant, pendant ou après chaque repas. Vous pouvez prendre aussi de l'essence d'Origan à raison de 3 à 5 gouttes dans du miel 2 à 4 fois par jour pour un adulte, et à raison d'une à 2 gouttes 2 à 3 fois par jour pour un enfant. Enfin vous pouvez prendre de l'extrait fluide à raison de 3 à 5 g par jour en plusieurs prises.

Attention : à fortes doses l'Origan est un excitant, à manier donc avec précaution pour les cardiaques et les nerveux.

Usage Externe
L'Origan est utilisé pour traiter la pédiculose, les rhumatismes musculaires et articulaires et la cellulite.

Pour les rhumatismes et algies rhumatismales vous pouvez vous faire un cataplasme d'Origan recouvert d'un cataplasme chaud de Son ou de farine de Lin. Vous pouvez aussi vous faire un liniment antirhumatismal constitué de 5 g d'essence d'Origan et de 95 g d'alcoolat de Romarin, à utiliser en frictions sur les zones douloureuses.

Contre la cellulite vous pouvez utiliser une pommade constituée de 5 g d'alcoolature ou d'extrait fluide de Lierre grimpant, de 20 gouttes d'essence d'Origan, de 20 g de Lanoline, et de 40 g d'axonge ou de vaseline. Contre la pédiculose vous pouvez utilisez une pommade constituée 5 g de cire blanche fondue, de 85 g de vaseline et de 15 gouttes d'un mélange à parts égales d'essence d'Origan, d'essence de Verveine, d'essence de Thym et d'essence de Géranium.

Enfin mâcher des feuilles d'Origan ou appliquer un coton imbibé de jus frais sur une dent cariée soulage la douleur.



Ortie =>
Citation :
La grande ortie ... une cure de printemps !


L'ortie élimine les surcharges et les toxines de l'organisme :
elle soulage la goutte, la rétention d'eau et les rhumatismes.
Plante reminéralisante, l'ortie est idéale contre la chute
des cheveux et les ongles cassants.


Plante dépurative par excellence, l'ortie est la plante
phare des cures de printemps.


Dépurative - Diurétique - Reminéralisante


Propriétés Médicinales
On utilise principalement les feuilles, la racine, les graines, et la plante entière.

Usage Interne
L'Ortie est utilisée pour traiter les hémorragies (hémoptysies, hématémèses, métrorragies, hématuries, épistaxis), l'hémophilie, l'anémie, le rachitisme, l'asthénie, la tuberculose, les dermatoses, les urticaires, les brûlures, les symptômes de la ménopause, le rhumatisme goutteux et chronique, et la néphrite. Elle sert aussi à soigner les ulcères gastriques et intestinaux (en traitement de fond), la lithiase biliaire, l'ictère, les diarrhées, les flatulences, l'entérite muco-membraneuse et l'énurésie des enfants.

Pour tout cela vous pouvez prendre de l'extrait fluide d'Ortie à raison de 2 à 4 cuillerées à café par jour. Vous pouvez aussi prendre un sirop d'Ortie constitué de 250 g de suc ajoutés à 250 g de sucre, à raison de 30 à 60 g par jour. Contre les rhumatismes, les diarrhées et la lithiase vous pouvez prendre une infusion constituée de 50 g de feuilles et de racines pour 1 litre d'eau à faire bouillir 2 à 3 minutes, puis à laisser infuser 20 minutes. Cette infusion est à boire à volonté. Contre les rhumatismes vous pouvez aussi prendre une décoction constituée de 50 g de racine coupée ou de la plante entière par litre d'eau à faire bouillir pendant 10 minutes. Cette décoction est à prendre en 48 h entre les repas.

Contre les hémorragies, et l'hémophilie, vous pouvez prendre le suc fraîchement exprimé de l'Ortie à raison de 100 à 125 g par jour à prendre en 3 fois. Contre l'ulcère gastrique et intestinal, et les affections du tube digestif et respiratoire vous pouvez prendre la racine ou la plante entière sous forme d'une décoction constituée d'un mélange de racines d'Ortie, de Plantain, de Genièvre et de Thym à boire chaud plusieurs fois par jour (boire 1 à gorgées à la fois). Enfin contre l'énurésie vous pouvez faire une pâte constituée de 15 g de semences d'Ortie pilées, de 60 g de farine de Seigle, d'eau et de miel, confectionnez 6 gâteaux avec que vous cuirez au four. Faites prendre à l'enfant un gâteau chaque soir pendant 15 à 20 jours.

Usage Externe
L'Ortie est utilisée pour traiter les cancers, les tumeurs, le muguet, les aphtes, les infections bucco-pharyngées, et les hémorragies externes (saignement de nez par exemple). Elle sert aussi à soigner le cuir chevelu.

Pour tonifier le cuir chevelu vous pouvez faire bouillir les racines d'Ortie dans du vinaigre que vous appliquerez sur les cheveux. Pour activer la pousse des cheveux vous pouvez vous frictionner le cuir chevelu avec une macération constituée de 50 g d'un mélange à parts égales de racine d'Ortie et de Romarin pour un litre d'eau de vie. Contre la chute des cheveux, vous pouvez utiliser en applications une décoction de feuilles et de racines d'Orties auxquelles vous ajouterez de la racine de Bardane et du Thym. Vous pouvez aussi pour stimuler la repousse utiliser le suc d'Ortie mélanger avec les graines vertes de la Capucine à appliquer en friction sur les zones dénudées.

Contre les épistaxis vous pouvez utiliser du suc d'Ortie mis sur un tampon de coton. Enfin contre le Muguet, les aphtes, et les infection bucco-pharyngées, vous pouvez utiliser en gargarismes et en lavages de bouche une poignée de plante entière pour un demi litre d'eau que vous laisserez bouillir 30 minutes. Contre les saignements externes vous pouvez utiliser le suc frais sur un tampon de coton que vous appliquerez sur la zone qui saigne.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
 
Les plantes et leurs vertus: O
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des vertus des plantes par Macer Floridus, 1832
» Herbier des plantes médicinales
» Liste de plantes pour les soins
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Messe sur les vertus et les pêchés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: L'herboristerie-
Sauter vers: