Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plantes et leurs vertus: M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les plantes et leurs vertus: M   Jeu 6 Sep - 17:14

Mandragore => Attention Plante Vénéneuse


La Mandragore est une plante vivace à longue racine ramifiée pouvant avoir une forme "humaine". Cette racine est surmontée d'une rosette de grandes feuilles plissées à marges irrégulières et de fleurs mauve pâle, pouvant atteindre 30 cm de hauteur ; fleurs qui laissent place à des fruits ronds, jaunes, à l'odeur d'ananas.

Propriétés Médicinales
On utilise la Mandragore uniquement en usage interne, et on utilise principalement la racine.

La Mandragore est utilisée pour soigner les spasmes, l'asthme, la coqueluche, le rhume des foins, les crises hépatiques et d'ulcère gastrique douloureuses, et les règles douloureuses. Pour tout cela vous pouvez prendre 15 à 30 gouttes d'alcoolature de racine. Contre l'asthme et la toux vous pouvez aussi la prendre sous forme homéopathique.


Marjolaine => On utilise principalement les sommités fleuries et l'essence de Marjolaine.

Usage Interne
La Marjolaine est utilisée pour combattre les syndromes infectieux, les spasmes digestifs (aérophagie) et respiratoires, l'insomnie, les migraines, les tics, l'anxiété, la neurasthénie, l'instabilité psychique, les syndromes artéritiques, le météorisme et l'éréthisme génital.

Pour tout cela vous pouvez la prendre sous forme d'une infusion d'une cuillérée à dessert de plante coupée pour une tasse d'eau bouillante, que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 2 à 3 tasses par jour. Vous pouvez aussi la prendre sous forme d'essence à raison de 3 à 4 gouttes, 2 à 3 fois par jour dans du miel.

Contre les spasmes, l'anxiété et l'insomnie, vous pouvez prendre l'hydrolat de Marjolaine à raison de 5 à 20 g par jour, seul ou dans le mélange suivant : 50 g d'hydrolat de marjolaine, et 25 g à parts égales d'hydrolat de Valériane et d'hydrolat de Laitue. Ce mélange est à prendre à raison d'une à trois cuillérées à soupe au coucher.

Contre les spasmes vous pouvez aussi prendre l'oléo-saccharure constitué de 50 g d'essence de Marjolaine, et 25 g à parts égales de sucre blanc et de lactose. Cet oléo-saccharure est à prendre à raison d'une cuillérée à café dans une infusion au coucher.

Enfin contre les syndromes artéritiques, vous pouvez prendre un mélange constitué de 300 gouttes de teinture d'Arnica, 100 gouttes d'alcoolat de racine de Mandragore et une quantité d'hydrolat de Marjolaine suffisante pour 100 ml. Ce mélange est à prendre à raison d'une cuillérée à café deux fois par jour.

Usage Externe
La Marjolaine est utilisée pour lutter contre les névralgies rhumatismales, le coryza, les inflammations buccales et l'asthénie.

Contre les algies rhumatismales, vous pouvez vous faire des compresses avec l'infusion, ou des frictions avec une pommade contenant 1 à 2 % d'essence de Marjolaine. Contre l'asthénie vous pouvez prendre des bains fortifiants à base de Marjolaine. Contre le Coryza il vous suffit de renifler l'infusion. Contre les inflammations buccales vous pouvez vous faire des bains de bouche et des gargarismes avec l'infusion.

Citation :
La marjolaine ... la cousine de l'origan !


Une légende raconte que Vénus créa la marjolaine pour guérir
une blessure que lui avait infligée une des flèches de Cupidon.
Antispasmodique remarquable, la marjolaine soulage les troubles
d'origine nerveuse : l'anxiété, les ballonnements, les migraines et le stress.
Antiseptique et expectorante, la marjolaine combat la toux quinteuse.


Antispasmodique - Antiseptique - Calmante
Carminative - Digestive - Expectorante


Marronnier => Le Marronnier (appelé aussi Marronnier d'Inde, ou faux Châtaigner) est un arbre vigoureux bien connu de nos régions, pouvant atteindre 30 m. Ses branches portent des feuilles composées palmées comportant 4 à 7 folioles, dentées et sessiles. Au début de l'été elles se couvrent de fleurs odorantes de couleur crème, qui laissent la place à l'automne à des fruits verts épineux (les bogues) qui contiennent entre 1 et 3 graines appelées communément Marrons. Pendant l'hiver les bourgeons sont protégés par une résine gluante qui fond au printemps pour leur permettre de se développer.

Attention : les bogues sont légèrement narcotiques, et les graines sont toxiques lorsqu'elles ne sont pas traitées.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement le fruit décortiqué, l'écorce et les feuilles.

Usage Interne
Le Marronnier est utilisé pour soigner les hémorroïdes, les varices, la varicocèle, la congestion du foie, la congestion prostatique et du petit bassin, et les troubles de la ménopause.

Pour tout cela vous pouvez prendre une décoction d'une poignée de copeaux d'écorce de Marronnier que vous laisserez bouillir 15 min dans un litre d'eau. Cette décoction est à boire en deux jours. Vous pouvez prendre aussi de l'alcoolature stabilisée à raison de 20 à 40 gouttes par jour, avant les repas, pendant des périodes de 10 à 15 jours par mois, pas plus, ou une solution d'intrait à 5 % aux mêmes doses (sauf en cas de crise hémorroïdaire ou vous pouvez passer à 100 gouttes par jour, voire même plus).

Contre les bouffées de chaleur de la ménopause vous pouvez prendre un mélange constitué de 2 g d'acide phosphorique officinal, et d'une quantité suffisante pour 125 ml à parts égales de teinture mère de Marronnier, de teinture mère d'Hamamélis, de teinture mère de Passiflore, et de teinture mère d'Aubépine. Ce mélange est à prendre à raison de 50 gouttes dans un demi verre d'eau avant les 3 repas.

Usage Externe
Le Marronnier est utilisé pour soigner les plaies infectées , les maux gangréneux, la congestion pelvienne féminine, les hémorroïdes et les engelures.

Pour tout ça (sauf les engelures) vous pouvez faire des compresses (plaies), des lavements (hémorroïdes) ou des injections (congestion pelvienne) d'une décoction de 50 g d'écorce de Marronnier par litre d'eau.

Contre les engelures et les hémorroïdes, vous pouvez utiliser une pommade à 20 % d'alcoolature de Marronnier. Contre les hémorroïdes vous pouvez utiliser des suppositoires constitués de 0,03 g d'intrait de Marron, 0,02 g d'intrait de Jusquiame, de 0,05 g d'intrait de Morelle et d'une quantité de beurre de cacao suffisante pour un suppositoire, ou une pommade constituée de 20 g d'alcoolature de Marron, 20 g de Lanoline, et 60 g d'onguent populeum.


Marrube blanc => Le Marrube Blanc est une plante laineuse dont les tiges pouvant atteindre 45 cm de hauteur portent des feuilles opposées ovales à rondes, duveteuses, à marge dentée, et à la base desquelles poussent des verticilles de petites fleurs blanc-jaune. La plante toute entière exhale une faible odeur d'absinthe, et elle ressemble fortement à la grande Ortie.

Propriétés Médicinales
On utilise le Marrube Blanc uniquement en usage interne, et on utilise la plante toute entière.

Le Marrube Blanc s'utilise contre l'inappétence (surtout en cas de tuberculose), l'anémie, les digestions difficiles, l'insuffisance biliaire, l'oligurie, l'obésité et la cellulite. On l'utilise aussi contre l'asthme, les bronchites, la tuberculose la laryngite, les arythmies extrasystoliques, les infections fébriles, les sueurs profuses, le rhumatisme, l'arthritisme, les dermatoses et l'eczéma chronique, les insuffisances menstruelles et l'hystérie.

Pour tout cela vous pouvez prendre le Marrube Blanc sous forme d'infusion d'une cuillérée à soupe par tasse d'eau bouillante que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison d'une tasse avant les repas. Vous pouvez aussi le prendre sous forme d'extrait hydro-alcoolique sous forme de pilules de 0,10 g, à raison de 4 à 8 pilules par jour. Enfin vous pouvez le prendre sous forme de teinture à raison de 10 à 15 gouttes, 2 à 3 fois par jour.

Contre l'obésité et la cellulite vous pouvez prendre un vin obtenu par macération de 60 g de plante sèche pour un litre de vin blanc, que vous laisserez macérer pendant 15 jours avant de filtrer. Ce vin est à prendre à raison d'un demi verre avant les repas.


Mauve => On utilise principalement les fleurs et les feuilles.

Usage Interne
La Mauve s'utilise contre la constipation chronique (d'origine atonique ou spasmodique), l'entérocolite, les stomatites, les glossites, les pharyngites, les bronchites aigues, les rhumes, la grippe, et l'asthme.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion de fleurs et/ou de feuilles constituée d'une poignée de Mauve par litre d'eau bouillante, que vous laisserez infuser 10 minutes, et que vous pouvez prendre à volonté. Vous pouvez aussi la prendre sous forme d'extrait fluidique de Mauve stabilisée à raison d'une cuillérée à café dans une infusion, deux fois par jour.

Pour les personnes ayant un estomac fragile ou souffrant d'entérocolite, vous pouvez mélanger la Mauve à des crudités lors des repas. Enfin contre la grippe et la toux, vous pouvez prendre une tisane constituée de 100 g à parts égales de fleurs de Mauve, fleurs de Violette et fleurs de Bouillon-Blanc. Faites infuser 25 g de ce mélange pour un litre d'eau et buvez-en 3 à 4 tasses par jour.

Usage Externe
La Mauve s'utilise contre les aphtes, les piqûres d'insectes, les dermatoses, les furoncles, les abcès, les tumeurs et la vaginite.

Pour tout cela vous pouvez utiliser une décoction d'une poignée de feuilles par litre d'eau que vous laisserez bouillir 15 minutes et que vous pourrez utiliser sous forme d'injections vaginales, de lavages oculaires, de lavage des plaies, ou en bains de bouche.

Contre les affections de la peau (tumeurs, abcès, dermatoses etc...), vous pouvez vous faire un cataplasme de feuilles dans de la farine de lin. Enfin, contre les piqûres de guêpes vous pouvez utiliser le suc de la plante encore fraîche.

Citation :
La grande mauve ... une plante adoucissante !


Les fleurs de mauve calment la toux en général.
La mauve adoucit les voies respiratoires en cas
de bronchite, d'enrouement, d'extinction de voix,
de laryngite, de pharyngite et de trachéite.


En herboristerie traditionnelle, les fleurs de mauve
font partie des 7 plantes pectorales.


Béchique - Emolliente - Expectorante


Mélisse => On utilise principalement les sommités fleuries et les feuilles.

Usage Interne
On utilise la Mélisse contre la migraine liée à une mauvaise digestion, les névralgies (qu'elles soient de la face, des dents, de l'oreille ou de la tête), l'émotivité, les crises de nerfs, les convulsions, l'épilepsie, les spasmes (digestif, cardiaque ou asthme), les syncopes, les vertiges et les bourdonnements d'oreille. Elle sert aussi à lutter contre la mémoire déficiente, la mélancolie, l'indigestion, les règles douloureuses et l'anémie.

Contre tout ça vous pouvez prendre une infusion constituée d'une cuillérée à dessert de sommités fleuries pour une tasse d'eau bouillante, que vous laisserez infuser 10 minutes, et que vous prendrez à raison de 3 tasses par jour. Vous pouvez aussi faire bouillir 20 g de Mélisse dans 1 litre de vin blanc pendant 2 à 3 minutes. Cette décoction est à prendre à raison d'un demi verre 2 fois par jour.

Vous pouvez aussi prendre l'hydrolat de Mélisse à raison de 10 à 20 g par jour, ou l'alcoolat composé du Codex à raison de 2 à 5 g par jour dans une infusion ou sur du sucre. Enfin vous pouvez prendre la teinture mère à raison de 40 à 50 gouttes dans une infusion de fleur d'orangers après les repas.

Contre les spasmes et l'indigestion, vous pouvez prendre de l'Eau de Mélisse appelée aussi Eau des Carmes, à prendre à raison de petits verres lorsque le besoin s'en fait sentir. Pour fabriquer cette Eau de Mélisse, laissez macérer pendant 9 jours dans une cruche en grès bouchée, en agitant tous les jours, 3 litres d'esprit de vin à 33°, 500 g de feuilles et fleurs de Mélisse, 16 g de racines sèches d'Angélique, et 125 g de zeste de Citron.

Au bout des 9 jours passez le tout à travers un tissu fin en exprimant. Puis remettez le liquide dans la cruche et ajoutez 200 g de Coriandre, 40 g de Noix de Muscade concassée, 4 g de Cannelle fine concassée, et 2 g de Clous de Girofle. Bouchez à nouveau et laissez macérer 8 jours en agitant chaque jour. Puis passez en exprimant et ajoutez 350 g d'eau distillée. Laissez reposer 24 h, puis filtrez, mettez en bouteilles puis bouchez les bien. Cette Eau peut aussi être utilisée en usage externe pour nettoyer les plaies. Attention : ne pas en boire en cas de chaleur car elle donne une forte soif.

Usage Externe
La Mélisse sert à lutter contre les migraines, les rhumatismes, les piqûres d'insectes, les troubles nerveux, les spasmes, les règles douloureuses, l'engorgement mammaire et les ecchymoses.

Contre les migraines et les rhumatismes, utilisez de l'huile de Mélisse en friction. Contre les troubles nerveux, les spasmes et les règles douloureuses, prenez vous un bon bain dans lequel vous ajouterez une décoction de feuilles de Mélisse. Les feuilles peuvent aussi être utilisées en compresses sur les ecchymoses et engorgements mammaires. Enfin, sur les piqûres de guêpes utilisez le suc de la plante fraîche.

Citation :
La mélisse est le plus souvent utilisée pour ses vertus calmantes et relaxantes. De fait, elle régule l'influx nerveux, ce qui a une action bénéfique sur la tachycardie, mais réduit aussi les spasmes de l'estomac et du côlon (elle a également des propriétés antifongiques). En infusion, la mélisse a un effet légèrement sédatif, et favorise de plus la sudation, c'est pourquoi elle est recommandée dans des cas d'insomnie, ou par forte chaleur chez le nourrisson et les personnes âgées.

Son huile essentielle est composée de citral, de citronnellol, d'eugénol, de géraniol, de flavonoïdes, de polyphénols et de triterpénoide.

Préparer une infusion : plonger deux belles branches de mélisse (50-100 g) dans un litre d'eau portée à ébullition. Laisser infuser. À boire tiède ou frais.


Menthe =>
Citation :
La menthe est utilisée pour soigner une fièvre persistante.
C'est aussi un aphrodisiaque.
C'est aussi utilisé pour éloigner les rongeurs.

L'huile essentielle de menthe est aussi utilisé pour calmer les maux de tete.

pour maintenir un cavalier evieiller pendant plusieurs heures, lui donner une feuille de menthe à mettre dans son cache nez.

C'est aussi un antivomitif et un digestif

Les vapeurs de menthes sont utilisées pour soigner les rhumes hivernales et les bronchites.

On utilise principalement les feuilles de la Menthe Poivrée et l'essence obtenue par distillation à la vapeur des feuilles et sommités fleuries.

Usage Interne
La Menthe s'utilise contre l'atonie digestive, l'indigestion, la fatigue générale, les gastralgies, l'aérophagie, les spasmes gastriques et coliques, les flatulences, les diarrhées, le choléra, les parasites intestinaux, les intoxications gastro-intestinales, les affections hépatiques, les vomissements nerveux, et l'haleine fétide des dyspepsiques. On l'utilise aussi contre les palpitations et vertiges, les migraines, les tremblements, les paralysies, les règles insuffisantes ou douloureuses, l'asthme, la bronchite chronique, et la tuberculose.

Pour tout ça, vous pouvez l'utiliser sous forme d'une infusion d'une cuillérée à dessert de feuilles par tasse d'eau bouillante, à prendre à raison de 3 tasses par jour après ou entre les repas (attention cette infusion peut empêcher de dormir chez certaines personnes). Vous pouvez aussi prendre de l'alcoolat de Menthe à raison de 15 à 20 gouttes dans un verre d'eau sucrée, ou du sirop de Menthe à raison de 20 à 100 g par jour, ou enfin de l'essence de Menthe à raison de 2 à 5 gouttes plusieurs fois par jour en potion ou dans du miel.

Contre la fatigue vous pouvez prendre quelques cuillérées à café ou à soupe de l'élixir stimulant constitué de 20 g d'alcool de Menthe, 100 g de sirop de sucre, et 50 g d'eau de Cannelle. Contre l'atonie digestive et l'indigestion, vous pouvez prendre quelques cuillérées à café ou à soupe de la potion stomachique constituée de 15 g à parts égales d'alcool de Menthe et d'alcool d'Anis, 30 g de sirop de Cannelle et 120 g d'eau de Tilleul.

Usage Externe
La Menthe s'utilise contre la gale, l'asthme, la bronchite, la sinusite, les migraines, les névralgies dentaires, et les moustiques. Contre la gale appliquer la pommade d'Helmerich (voir à la fiche sur la Lavande). Contre l'asthme, la bronchite et la sinusite utiliser la Menthe en inhalations. Contre les migraines et les névralgies dentaires se masser avec l'huile essentielle de Menthe. Enfin pour éloigner les moustiques mettez quelques gouttes de Menthe sur votre oreiller.


Mille feuilles =>
Citation :
L'achillée millefeuille ... une amie des femmes !


Le millefeuille facilite la venue des règles en douceur et
calme les douleurs et les spasmes des menstruations.
Il active la digestion et lutte contre les gaz intestinaux.


L'achillée millefeuille est dédié à Achille, héros de
la mythologie grecque, qui apprit de Chiron le centaure
les vertus vulnéraires de la plante.


Antispasmodique - Emménagogue - Vulnéraire


Millepertuis => Cette plante a des propriétés magiques... Non seulement elle garde le diable au loin, mais en plus elle peut traiter la plupart des maladies.
Elle est aussi utilisée pour combattre la tristesse.
Utilisée par les sorciers de magie noire, elle devient un poison et est utilisée à plus faible dose pour tuer les bébés avant leur naissance.

On utilise principalement les sommités fleuries et les feuilles.

Usage Interne
Le Millepertuis s'utilise pour lutter contre la bronchite, l'asthme, les affections pulmonaires, les dyspepsies atoniques, la diarrhée, la cystite, la congestion hépatique, les pertes blanches, les oliguries, les fièvres intermittentes, les affections d'origine médullaire, les névrites, l'insuffisance circulatoire, l'artérite oblitérante et les maladies infectieuses infantiles.

Pour tout cela vous pouvez l'utiliser sous forme d'une infusion de 15 à 30 g de sommités fleuries pour un litre d'eau, à prendre à raison de 3 ou 4 tasses par jour (à diluer en fonction de l'âge pour les enfants).

Contre la bronchite, l'asthme et les cystites, vous pouvez prendre un mélange à parts égales de Millepertuis, de Lierre terrestre et de racine d'Aunée, à raison d'une cuillérée à dessert que vous laisserez infuser 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante. Cette infusion est à prendre à raison de 3 tasses par jour avant ou entre les repas.

Usage Externe
Le Millepertuis s'utilise pour soigner les plaies, les brûlures et les ulcères de jambe. Pour tout cela vous pouvez imbiber des compresses de gaze que vous appliquerez sur la zone à traiter avec une huile constituée de 500 g de sommités fleuries fraîches de Millepertuis, 1 litre d'huile d'Olive et 500 g de vin blanc. Laissez macérer le tout pendant 5 jours, puis faire bouillir au bain marie jusqu'à évaporation complète du vin. Cette même huile peut être utilisée en friction sur les névralgies rhumatismales.

Cette huile s'altérant facilement à l'air, conditionnez la en petits flacons d'environ 20 g. Pour ces mêmes usages vous pouvez aussi faire bouillir au bain marie pendant 2 heures un mélange d'une poignée de Millepertuis coupé dans un demi litre d'huile d'Olive, puis laisser macérer le tout à froid pendant 3 jours avant de filtrer à travers un linge.


Moutarde noire => La Moutarde Noire est une plante annuelle à feuilles ovales découpées d'un beau vert vif, qui peut atteindre 2 mètres de haut. En été la Moutarde porte des bouquets de fleurs jaunes à quatre pétales qui laissent ensuite la place à des graines brun foncé quasiment inodores. Les fleurs sont ajoutées aux salades, et les graines sont broyées et mélangées à d'autres produits (dont le verjus) pour fabriquer la fameuse moutarde de Dijon.

Propriétés Médicinales
On utilise la Moutarde Noire uniquement en usage externe, et on utilise principalement les graines.

La Moutarde Noire s'utilise contre la congestion pulmonaire, la bronchite, la pleurite (ou pleurésie), les névralgies, les douleurs rhumatismales et la congestion cérébrale.

Pour tout cela vous pouvez utiliser la Moutarde Noire sous forme de cataplasme sinapisé constitué de farine de Moutarde Noire saupoudrée sur un cataplasme de farine de Lin tiède. Vous pouvez aussi l'utiliser sous forme de sinapisme constitué de farine de Moutarde malaxée dans de l'eau tiède. Imbibez une mousseline avec ce sinapisme à conserver sous forme d'enveloppement pendant 10 à 15 minutes.

Contre la congestion cérébrale vous pouvez prendre un bain de pieds sinapisé constitué de 20 à 30 g de farine de Moutarde Noire par litre d'eau tiède. Enfin, contre les paralysies, vous pouvez prendre un bain sinapisé constitué de 150 g de farine de Moutarde dans un sachet que vous plongerez dans le bain.


Muguet => Le Muguet est une plante rustique bien connue, dont la tige verte portant des feuilles lancéolées très nervurées peut atteindre 23 cm de haut. La tige est portée par un rhizome ramifié caractérisé par une odeur épicée. A la fin du printemps la tige porte des grappes de petites fleurs blanches parfumées en forme de clochettes, qui laissent ensuite la place à de petites baies de couleur rouge vif.

Propriétés Médicinales
On utilise le Muguet uniquement en usage interne, et on utilise principalement le rhizome, les feuilles et les fleurs.

Le Muguet s'utilise contre l'insuffisance cardiaque, l'asystolie, l'hyposystolie, l'arythmie, l'angine de poitrine, les palpitations (pour tous ces usages il remplace avantageusement la Digitale car contrairement à elle le Muguet ne s'accumule pas), la maladie de Basedow, les néphrites chroniques et la goutte.

Pour tout cela vous pouvez prendre le Muguet sous forme d'extrait aqueux de la plante entière à raison de 0,50 à 1,50 g par jour, sous forme de teinture de fleurs à raison de 20 à 40 gouttes par jour, sous forme d'une infusion de 3 à 5 g de feuilles pour 200 g d'eau bouillante à laisser infuser 10 minutes et à boire en plusieurs fois tout au long de la journée, ou sous forme d'une infusion d'une à deux pincées de fleurs que vous laisserez infuser 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante à prendre au lever ou au coucher.

Vous pouvez aussi le prendre sous forme d'intrait à raison de 0,10 à 0,15 g par jour, ou prendre directement des fleurs avec du miel à raison de 2 g pour un usage purgatif, 1 g pour lutter contre les palpitations et 5 g pour un usage émétique.

Attention : le Muguet est une plante toxique à ne pas laisser dans votre chambre sous peine de migraines violentes, de spasmes, de convulsions et de délire, et à ne pas utiliser sans contrôle médical.


Muscade* => La Muscade ou Noix de Muscade est le fruit du Muscadier, arbre buissonnant pouvant atteindre une hauteur de 10 mètres, portant des feuilles persistantes odorantes et de minuscules fleurs blanches qui laissent ensuite la place à un fruit contenant la Noix de Muscade enrobée de son macis rouge vif.

Attention : A hautes doses la Noix de Muscade est toxique à cause de l'hallucinogène qu'elle contient (la myristicine).

Propriétés Médicinales
On utilise principalement la poudre et l'essence obtenue par distillation à la vapeur de la noix.

Usage Interne
La Noix de Muscade s'utilise contre les infections intestinales, les diarrhées chroniques, les digestions difficiles, l'haleine fétide, les flatulences, l'asthénie, la lithiase biliaire et les règles insuffisantes.

Pour tout cela vous pouvez en prendre simplement dans votre alimentation, ou prendre 2 à 3 gouttes d'essence de Muscade 2 à 3 fois par jour, en solution alcoolique ou dans du miel, ou sous forme d'un saccharolé constitué de 25 gouttes d'huile essentielle de macis pour 40 g de sucre en poudre, à prendre à raison d'une demie cuillère à café dans une tasse d'eau chaude.

Usage Externe
La Noix de Muscade s'utilise contre les douleurs rhumatismales et les névralgies dentaires.

Pour tout cela vous pouvez vous faire un liniment avec du beurre de Muscade ou utiliser le baume nerval qui est un mélange de beurre de Muscade, d'essence de Romarin et de Girofle.


Myrrhe => La Myrrhe est la résine issue du Commiphora myrrha ou du Commiphora abyssinica, elle s'écoule directement depuis des boursouflures qui apparaissent dans le tronc de l'arbre à la fin de l'été. Cette résine est ensuite distillée afin d'obtenir l'huile essentielle de Myrrhe qui a de multiples usages depuis l'Antiquité.

Propriétés Médicinales
On utilise l'huile de myrrhe dans certains dentifrices et parfums, et elle est réputée pour avoir des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Elle servait à l'embaumement dans l'Antiquité.


Myrte => Le Myrte est un arbuste pouvant atteindre 5 mètres de haut, à petites feuilles vert foncé lancéolées et persistantes, dont les feuilles et les boutons floraux sont aromatiques. Les fleurs de couleur blanc cassé laissent ensuite la place à des baies de couleur bleu-noir. Les feuilles, les boutons floraux et les baies parfument plats et dessert.

Propriétés Médicinales
On utilise la plante toute entière.

Usage Interne
Le Myrte est utilisé pour lutter contre les bronchites et dilatations bronchiques, les catarrhes muco-purulentes des voies respiratoire et urinaire, la tuberculose pulmonaire, la rhinorrhée, la sinusite, les otites, les diarrhées, les prostatites, les pertes blanches et les hémorroïdes.

Pour tout cela vous pouvez le prendre sous la forme d'une infusion constituée d'une cuillérée à café de feuilles pour une tasse d'eau bouillante que vous laisserez infuser 15 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 3 tasses par jour. Vous pouvez aussi le prendre sous forme de teinture à raison de 2 à 4 g par jour, ou sous forme de solution alcoolique de myrtol (essence de Myrte) à 3 % à raison de 0,25 g en capsules ou sous forme liquide à raison de 2 à 5 gouttes pendant les repas dans un peu d'eau.

Usage Externe
Le Myrte s'utilise pour les mêmes problèmes qu'en usage interne.

Pour cela vous pouvez prendre le Myrte sous forme de suppositoires de myrtol à 0,25 ou 0,50 g, ou de soluté huileux de myrtol à 10 % en injections sous-cutanées.

Contre les plaies suppurantes vous pouvez vous faire des compresses ou des lavages avec l'infusion de feuilles.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
 
Les plantes et leurs vertus: M
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des vertus des plantes par Macer Floridus, 1832
» Herbier des plantes médicinales
» Liste de plantes pour les soins
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Messe sur les vertus et les pêchés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: L'herboristerie-
Sauter vers: