Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plantes et leurs vertus: L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2191
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les plantes et leurs vertus: L   Jeu 6 Sep - 17:10

Laurier d'apollon => Le Laurier d'Apollon, ou Laurier-sauce, est bien connu de par son usage fréquent dans nos cuisines. Le Laurier est un arbre ou un arbuste, dont la hauteur peut atteindre 15 m, à feuilles aromatiques permanentes un peu dures, de forme effilée, et de couleur vert sombre. Il porte de petites fleurs jaune pâle, et de petites baies (ou drupes) noires et brillantes. Ces baies donnent une huile grasse, que l'on utilise en savonnerie.

Attention : ne pas le confondre avec le Laurier Rose (dont les fleurs ne sont pas jaunes mais rose vif), qui lui est un poison dangereux !!

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les feuilles et les baies.

Usage Interne
Le Laurier est utilisé contre les dyspepsies atoniques, la fatigue, les flatulences et fermentations intestinales, les bronchites chroniques et états grippaux, l'hydropisie, les rhumatismes, les insomnies et les règles douloureuses.

Pour tout cela vous pouvez la prendre sous forme d'infusion de 3 à 4 feuilles par tasse d'eau bouillante, que vous laisserez infuser 10 minutes, à prendre à raison de 2 à 3 tasses par jour avant les repas en cas de dyspepsie, et après contre les fermentations, et flatulences.

Vous pouvez aussi prendre une décoction de baies, faite de 5 à 10 g de baies par litre d'eau, que vous ferez bouillir pendant une minute, puis que vous laisserez infuser. Cette décoction est à prendre à raison de 2 à 3 tasses par jour.

Usage Externe
Le Laurier est utilisé pour soigner les angines, les infections de la sphère ORL, les sinusites, et les règles douloureuses.

Contre les douleurs des règles, et les douleurs rhumatismales vous pouvez vous faire un onguent avec les baies (contre les rhumatismes on utilise aussi le beurre de Laurier en frictions, ce beurre est en fait l'huile issue des baies, une fois solidifiée). Pour la désinfection des plaies, et contre les sinusites vous pouvez utiliser en compresses (à mettre sur le front pour la sinusite) une décoction faite de 5 feuilles pour une tasse d'eau que vous ferez bouillir 3 minutes. Contre les angines et les infections de la sphère ORL, vous pouvez vous faire des gargarismes avec cette même décoction.

Enfin contre les abcès, contusions, et névralgies, vous pouvez vous faire des compresses chaudes avec une décoction faite de 10 feuilles pour une tasse d'eau, que vous ferez bouillir 3 minutes.


Lavande => On utilise principalement les fleurs et l'huile essentielle obtenue par distillation à la vapeur.

Usage Interne
La Lavande est utilisée pour traiter l'irritabilité, les spasmes, les insomnies, les fièvres éruptives, les maladies infectieuses, les affections des voies respiratoires (asthme, toux quinteuses, grippe, bronchite, tuberculose), la mélancolie, l'atonie gastrique et intestinale, et la neurasthénie. Elle s'utilise aussi contre les oliguries, les parasites intestinaux, les rhumatismes, les migraines, les vertiges, les séquelles de paralysie, les diarrhées, la typhoïde, les cystites, les blennorragies, la chlorose, les scrofules, les règles insuffisantes, les leucorrhées, et l'hypertension.

Pour tout cela vous pouvez la prendre sous forme d'infusion d'une cuillérée à dessert de fleurs par tasse d'eau bouillante, à laisser infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 3 tasses par jour entre les repas. Vous pouvez aussi prendre l'alcoolature de Lavande, à raison de 40 gouttes, 4 fois par jour dans un peu d'eau. Vous pouvez aussi prendre la Lavande sous forme d'huile essentielle à raison de 2 à 5 gouttes dans du miel ou en solution alcoolique, 2 à 3 fois par jour. Si c'est pour soulager des douleurs portez la dose jusqu'à 1 g à jeun, cela inhibera votre sensibilité à la douleur sans embrumer votre cerveau.

Contre la Blennorragie, utilisez des perles d'essence de Lavande déterpénée à raison de 0,05 à 0,10 cg pendant 2 à 10 jours. Contre les maladies infectieuses et les fièvres éruptives, prenez de l'infusion des cinq fleurs (diurétique). Pour cela mélangez 10 g de fleurs de Lavande, 5 g de fleurs de Souci, 5 g de fleurs de Bourrache, 5 g de fleurs de Genêt, et 5 g de fleurs de Pensée Sauvage. Mettez une cuillérée à soupe de ce mélange à infuser pendant 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante. Cette infusion est à prendre à raison de 3 tasses par jour.

Usage Externe
La Lavande est utilisée pour soigner les plaies de toutes natures, l'eczéma chronique périnéal et péri-anal, les leucorrhées, les brûlures, les affections pulmonaires, l'acné, la couperose, les piqûres d'insectes et les morsures d'animaux et de vipères (en traitement d'appoint), la pédiculose, la gale et la pelade.

Contre tout cela vous pouvez l'utiliser sous forme de décoction (en compresses, ou injections vaginales) d'une poignée de fleurs pour un litre d'eau, que vous ferez bouillir 10 minutes, puis ajoutez un litre d'eau. Contre l'eczéma sec, mettez une poignée de fleurs dans un demi litre d'huile d'olive, que vous laisserez au bain marie pendant 2 heures, puis que vous laisserez macérer pendant toute une nuit. Filtrez à travers un linge, et faites-en des onctions sur les zones touchées. Contre les rhumatismes, faites vous des frictions avec l'alcoolat de Lavande.

Pour soigner les plaies et les brûlures, faites des lavages irrigations et pansements avec un mélange fait de 100 g d'essence de Lavande déterpénée et de 900 g de sulforicinate de soude (à 33 %), que vous diluerez à raison de 2 à 4 % dans de l'eau. Pour soigner les plaies atones associez l'essence de Lavande à l'essence de Thym, ou utilisez un mélange de 10 g d'essence de Lavande pour 100 g d'huile d'Olive avec lequel vous badigeonnerez les plaies.

Contre les plaies syphilitiques, les chancres, les fistules anales et la pelade, faites vous faire des attouchements à l'essence déterpénée. Contre les leucorrhées, faites vous un mélange de 100 g de borax pulvérisé et de 5 g d'essence de Lavande déterpénée, que vous fractionnerez en sachets de 10 g. Chaque sachet de 10 g devra être dissout dans 1 litre d'eau tiède, vous vous ferez des injections vaginales avec ce mélange.

Contre les fissures anales, vous pouvez utiliser une pommade faite d'1 g de Lavande déterpénée, 5 g d'huile de vaseline, 10 g d'oxyde de zinc, 4 g de sous-nitrate de bismuth, et de 15 g de vaseline blanche. Contre la gale vous pouvez vous fabriquer la pommade d'Helmerich, constituée de 1 g de gomme adragante, 50 g de sous-carbonate de potasse, 100 g de soufre sublimé, 200 g de glycérine et 1 g à parts égales d'essence de Lavande, d'essence de Citron, d'essence de Menthe, d'essence de Girofle, et d'essence de Cannelle.

Contre la pelade vous pouvez utiliser en frictions sur le cuir chevelu une lotion stimulante de Sabouraud, constituée de 30 g de teinture d'essence de Lavande, 30 g d'acétone pure, 30 g d'eau distillée, 0,50 g de nitrate de sodium pur, 50 cg de nitrate de philocarpine, et d'une quantité suffisante d'alcool à 90 ° pour 250 ml. Contre les piqûres d'insectes frictionnez la zone avec un mélange à parts égales d'essence de Lavande et d'alcool.

Citation :
La lavande ... l'or bleu de la Provence !


La lavande procure une détente profonde en cas d'anxiété,
de nervosité et d'insomnie d'origine nerveuse.
Par ses propriétés antispasmodiques, la lavande calme
la toux quinteuse en cas de grippe.


Le mot lavande vient du latin lavare - laver.
Depuis l'Antiquité, la lavande sert à parfumer le linge.


Antispasmodique - Calmante - Digestive
Hypnotique - Répulsive


Lierre => Bien connu sous nos latitudes, le Lierre grimpant (ou Lierre Commun), est une plante grimpant sur les arbres ou les murs, à feuillage persistant de couleur vert sombre, dont les feuilles jeunes sont trilobées, au contraire des feuilles adultes qui ont une forme ovale effilée. Les sommités florales présentent des étamines jaunes bien visibles, qui laissent la place ensuite à des baies noires bleuté toxiques. La plante qui peut atteindre une hauteur de 30 m, possède des racines aériennes qui produisent une substance collante.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les feuilles.

Usage Interne
Le Lierre est utilisé pour lutter contre la coqueluche, l'hypertension, les trachéites, les laryngites, les bronchites chroniques, la goutte et les rhumatismes, la lithiase biliaire, les règles insuffisantes et les leucorrhées.

Pour tout cela vous pouvez le prendre sous forme d'infusion de 3 cuillérées de feuilles coupées par litre d'eau bouillante, que vous laisserez infuser 10 minutes, et que vous prendrez à raison de 3 tasses par jour (cette infusion n'est pas à prendre de façon prolongée sous peine de risquer la cirrhose hépatique). Contre la coqueluche et l'hypertension, vous pouvez le prendre sous forme de teinture au 1/10e à raison de 5 à 10 gouttes par prise selon l'âge, avec un maximum de 40 à 50 gouttes par jour.

Usage Externe
Le Lierre est utilisé contre la cellulite, les séquelles de phlébites, les névralgies et les rhumatismes, les névrites, les plaies et les brûlures, les cors, les durillons et les polypes du nez.

Pour tout cela vous pouvez utiliser une pommade à 10 % de Lierre. Contre les brûlures, les douleurs rhumatismales et la sciatique, vous pouvez utiliser des feuilles fraîches en application, à renouveler dès qu'elles se dessèchent. Contre les rhumatismes, les névrites et la cellulite douloureuse, vous pouvez utiliser une décoction de 200 g de feuilles fraîches pour un litre d'eau que vous ferez bouillir 10 minutes, ou des bains locaux ou enveloppements humides chauds d'eau à laquelle vous aurez ajouté 2 cuillérées à soupe d'alcoolature par litre.

Vous pouvez aussi utiliser des cataplasmes constitués d'1/4 de feuilles de Lierre fraîches et de 3/4 de farine de Lin. Pour soigner la cellulite douloureuse vous pouvez aussi utiliser en massage (en dehors des crises inflammatoires) un liniment constitué de 10 g d'alcoolature de Lierre, 20 g de Baume tranquille et 30 g d'huile de Camomille.

Contre les rhumatismes et les névralgies, vous pouvez utiliser en massage (là encore en dehors des crises inflammatoires importantes) une pommade constituée de 5 g d'alcoolature de Lierre, 10 gouttes d'essence d'Origan, 20 g de Lanoline, et 40 g d'Axonge ou de Vaseline. Contre les cors et les durillons vous pouvez utiliser les feuilles confites dans du vinaigre, ou la teinture de Lierre pure.


Lilas => Le Lilas est un arbuste ou un petit arbre à feuilles caduques, fortement ramifié, et très feuillu, dont la hauteur peut atteindre exceptionnellement 7 mètres. Sur ses branches apparaissent au printemps, au milieu des feuilles en forme de coeur, des petits amas de fleurs cireuses fortement parfumées, de petite taille et de couleur blanche, bleue, pourpre ou rose. Attention néanmoins de ne pas trop respirer le parfum du Lilas, car il pourrait vous donner la nausée.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les feuilles.

Usage Interne
Le Lilas est utilisé pour traiter les fièvres intermittentes et états fébriles, et la congestion hépatique.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion de 6 feuilles par tasse d'eau bouillante, que vous laisserez infuser 10 minutes, et que vous prendrez à raison d'une tasse avant les repas.

Usage Externe
Le Lilas est utilisé contre les algies rhumatismales. Pour cela vous pouvez utiliser en application sur les zones touchées par les rhumatismes une macération de 2 poignées de feuilles fraîches que vous laisserez macérer 15 jours dans un demi litre d'huile d'olive en exposant le mélange au soleil.


Lin => Le Lin est une plante cultivée annuelle, pouvant atteindre 1 mètre 20 de haut, à tiges fines et feuilles linéaires vertes. L'extrémité des tiges porte de belles fleurs bleues à coeur jaune aplaties, qui laissent la place à des graines brunes encapsulées riches en huile. Ses tiges donnent le fameux tissu de Lin, et l'huile pressée à chaud de ses graines est utilisée par les artistes peintres.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les graines, et l'huile de Lin obtenue par pression à froid de ces graines.

Usage Interne
Le Lin est utilisé pour lutter contre la constipation, l'inflammation des voies digestives (entérite, gastrite), et celle des voies urinaires (cystite, blennorragie, pyélite).

Pour tout cela vous pouvez prendre le Lin sous forme de macération constituée de 3 cuillérées à soupe de graines que vous laisserez macérer toute une nuit dans un litre d'eau chaude. Cette macération est à prendre à raison de 3 à 4 tasses dans la journée. Contre la constipation vous pouvez prendre une cuillérée à café de graines concassées dans un verre d'eau, ce traitement est à prendre matin et soir. L'huile de Lin a le même effet laxatif, mais attention de ne pas en abuser, elle peut devenir toxique à hautes doses.

Usage Externe
Le Lin est utilisé pour traiter les furoncles, les abcès, les dartres et les eczémas. Pour tout cela vous pouvez l'utiliser sous forme de cataplasmes constitués de 15 à 25 g de farine de Lin bien fraîche délayée dans un demi litre d'eau sans calcaire. Faites bouillir le tout pour épaissir et appliquez une fois qu'il est un peu refroidi. La farine de Lin sert comme base de beaucoup de cataplasmes en tant que liant, mais assurez vous toujours que cette farine soit bien fraîche, n'utilisez jamais de la farine ancienne, vous risqueriez de développer une dermatose au contact de l'huile rancie contenue dans la farine.

Vous pouvez aussi l'utiliser sous forme de lavements contre la constipation et les inflammations intestinales et de la vessie. Pour cela faites bouillir 50 g de graines dans 1 litre d'eau pendant 2 minutes, laissez refroidir un peu avant d'utiliser.


Lys blanc => Le Lis Blanc est une plante vivace à bulbe blanc ou jaune pâle enfoncé en terre duquel partent des tiges pouvant porter chacune jusqu'à 20 fleurs blanches en trompettes, au pollen doré et dégageant un fort parfum. Les feuilles ovales sont pointues, nombreuses, et elles enveloppent la tige florale. Ces feuilles apparaissent en rosettes basales à l'automne, et c'est à partir de ces rosettes que grandissent au printemps les tiges qui porteront les fleurs. Le Lis Blanc peut mesurer jusqu'à 2 mètres de haut.

Propriétés Médicinales
On utilise le Lis Blanc uniquement en usage externe, et on utilise principalement les fleurs et le bulbe (ou oignon).

Le Lis Blanc est utilisé sur les plaies, les contusions, les abcès, les furoncles, les panaris, et les brûlures. Sur les plaies et les contusions, appliquez des fleurs de Lis que vous aurez fait tremper dans de l'eau de vie pendant au moins 6 heures. Sur les brûlures appliquez des pétales frais imbibés d'huile d'olive. Enfin, sur les abcès, furoncles et panaris, appliquez le bulbe cuit sous la cendre, à renouveler toutes les 6 heures.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
 
Les plantes et leurs vertus: L
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des vertus des plantes par Macer Floridus, 1832
» Herbier des plantes médicinales
» Liste de plantes pour les soins
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Messe sur les vertus et les pêchés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: L'herboristerie-
Sauter vers: