Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plantes et leurs vertus: H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les plantes et leurs vertus: H   Jeu 6 Sep - 17:07

Herbe à chat => L'Herbe à Chats appelée aussi Cataire est une plante à feuilles triangulaires dentées aromatiques, dont l'odeur rappelle celle de la menthe. La tige quadrangulaire et laineuse, qui peut atteindre jusqu'à 1 m de haut, porte des épis de fleurs à double lobe de couleur lavande avec des mouchetures blanches. Cette plante doit son nom au fait que son odeur mentholée attire les chats qui se frottent dessus frénétiquement.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les fleurs en usage interne.

L'Herbe à Chats s'utilise principalement pour lutter contre les spasmes des voies digestives, et des voies respiratoires (comme le hoquet). Elle est aussi utilisée dans le traitement de la coqueluche, de l'ictère et de l'hystérie. Pour tout cela vous pouvez l'utiliser sous forme d'infusion constituée d'une cuillérée à soupe d'Herbe à Chats par tasse d'eau, que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à boire à raison de 4 tasses par jour entre les repas. Vous pouvez aussi la prendre sous forme d'alcoolature à raison de 1 à 3 g par jour. Enfin vous pouvez aussi prendre de l'huile volatile à raison de 3 à 5 gouttes sur un morceau de sucre, ou sous forme de saccharolé constitué de 50 gouttes d'essence d'Herbe à Chats et de 25 g à parts égales de sucre blanc et de lactose, le tout à prendre à raison de 2 à 5 g dans une infusion au coucher.

L'Herbe à Chats ayant un goût assez désagréable, il est difficile de l'utiliser sous forme d'infusion pendant de longues périodes, alors si l'alcool ne vous rebute pas vous pouvez la prendre sous forme de vin constitué de 20 g de fleurs séchées pour un litre de vin liquoreux que vous laisserez macérer 8 jours en agitant chaque jour. Filtrez à la fin des 8 jours, et si nécessaire sucrez le vin au moment de l'utiliser. Contre la coqueluche ce vin est à prendre à raison d'un petit verre 3 à 5 fois par jour.


Hibiscus* => L’Hibiscus fait partie de la famille des Malvaceae.
L'hibiscus est valorisé à des fins alimentaires et médicinales.
Les fleurs de l'Hibiscus syriacus sont comestibles et ont des propriétés émollientes (= qui détend, ramollit les tissus). Elles étaient autrefois utilisées en médecine traditionnelle pour calmer la toux et guérir les angines.
Ses fleurs rouges séchées puis infusées sont utilisées pour des sauces et confitures ; infusion et sirop produisant une boisson rouge, bue fraiche et très sucrée (parfois préparée avec de la menthe). C'est une boisson riche en acide ascorbique (d'où son goût acidulé) et on lui prête des vertus diurétiques, sédatives et hypotensives, voire laxatives


Houx => Le Houx est un arbuste bien connu dans nos contrées, dont les feuilles sont permanentes, dures et généralement épineuses. Les branches portent de petites fleurs blanches parfumées qui laissent la place à de petites baies rouges, toxiques (elles font vomir donc évitez d'en avaler).

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les feuilles et l'écorce en usage interne.

Le Houx est principalement utilisé dans le traitement des rhumatismes, des coliques intestinales, de l'atonie gastrique et des affections fébriles (comme le paludisme). Pour tous ces usages on utilise les feuilles en décoction d'une cuillérée à soupe de Houx par tasse que vous ferez bouillir 2 minutes et infuser pendant 10 minutes. Cette décoction est à prendre à raison de 2 ou 3 tasses par jour, entre les repas.

Le Houx est aussi utilisé dans le traitement contre l'épilepsie. Pour cela on utilise l'écorce, à raison d'une poignée par litre d'eau que vous laisserez infuser toute la nuit. Cette infusion est à prendre à raison de 2 ou 3 tasses par jour, entre les repas.


Hysope => L'Hysope est un arbrisseau ou sous-arbrisseau pouvant atteindre 1,50 m de haut. Ses tiges portent des feuilles aromatiques étroites et pointues qui ont un goût de miel poivré, et se couvrent en été d'épis de fleurs bleues violettes bilabiées. L'hysope est un très bon condiment qui sert à parfumer salades, plats chauds et liqueurs.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les feuilles, les sommités fleuries, et l'huile essentielle obtenue par distillation.

Attention : l'Hysope est à éviter chez les femmes enceintes et les personnes souffrant d'hypertension. Son huile essentielle est neurotoxique, et à trop fortes doses elle peut provoquer des crises d'épilepsie.

Usage Interne
L'Hysope est utilisé pour soigner l'asthme, le rhume des foins, la dyspnée, les bronchites chronique, la toux, la grippe, et la tuberculose. On s'en sert aussi pour traiter l'inappétence, les dermatoses, les rhumatismes, l'hypotension, la lithiase urinaire, les fièvres éruptives, les dyspepsies, les atonies digestives, les gastralgies, les coliques, les ballonnements, les parasites intestinaux et les leucorrhées.

Pour tout cela, vous pouvez prendre une infusion constituée de 20g d'Hysope pour un litre d'eau. Cette infusion est à prendre à raison de 3 tasses par jour. En cas de toux vous pouvez ajouter à l'Hysope des fleurs de Mauve, de Guimauve et de Bouillon Blanc. Vous pouvez prendre aussi de l'alcoolature d'Hysope à raison de 10 à 30 gouttes dans un demi verre d'eau, ou l'huile essentielle d'Hysope à raison de 2 à 4 gouttes 3 fois par jour, dans du miel ou en suspension alcoolique.

Contre les affections respiratoires vous pouvez prendre un sirop composé d'une infusion constituée de 100 g d'Hysope par litre d'eau que vous laisserez infuser plusieurs minutes. Passez, ajoutez 1,5 kg de sucre et faîtes cuire jusqu'à obtenir un sirop. Ce sirop est à prendre à raison de 5 cuillerées à soupe par jour.

Contre l'asthme vous pouvez prendre une tisane constituée de 30 g à parts égales de racine d'Ache, de racine de Bardane, de racine de Chiendent, et de racine d'Aunée, 30 g de feuilles de Capillaire, de 3 g à parts égales de feuilles de Marrube, et de feuilles d'Hysope, et 15 g de semences de Fenouil. Ce mélange est à faire bouillir pendant 3 minutes dans un litre d'eau. Cette tisane est à prendre comme boisson ordinaire.

Usage Externe
En usage externe l'Hysope sert à soigner les plaies, les ecchymoses, les syphilides, les végétations cancéreuses et les eczémas.

Pour nettoyer les plaies vous pouvez faire des compresses ou des lavages avec une infusion de 30 g d'Hysope par litre d'eau. Pour traiter les ecchymoses, les blessures et les entorses, vous pouvez faire des cataplasmes.

L'Hysope entre dans la composition de l'Elixir végétal de la Grande Chartreuse. Cet élixir est constitué de 640 g de Mélisse fraîche, 640 g d'Hysope fraîche, 320 g d'Angélique fraîche, 160 g de Cannelle, 40 g de Safran et 40 g de Macis. Faîtes macérer ce mélange dans 10 litres d'alcool pendant 8 j, exprimez et distillez sur une bonne quantité de Mélisse et d'Hysope fraîches. Ajoutez ensuite 1250 g de sucre et filtrez.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
 
Les plantes et leurs vertus: H
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des vertus des plantes par Macer Floridus, 1832
» Herbier des plantes médicinales
» Liste de plantes pour les soins
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Messe sur les vertus et les pêchés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: L'herboristerie-
Sauter vers: