Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plantes et leurs vertus: G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les plantes et leurs vertus: G   Jeu 6 Sep - 17:04

Genêt => Fleurs : fleurs de 6 à 8 mm ; carène plus longue que l'étendard.

Feuilles : feuilles ovales, petites.

Reproduction : fruit (gousse) de 1 à 1,5 cm de long.

Commentaires : buisson épineux.

Utilisations officinales : les tiges fleuries contiennent des substances diurétiques, purgatives et sudorifiques.

Utilisations autres : plante tinctoriale.
Utilisée en décoration.


Genevrier => Le Genévrier est un arbre ou un arbuste semper virens (ses feuilles ne sont pas caduques) qui porte des aiguilles groupées par trois et des cônes en forme de baies de couleur bleu-noir lorsqu'elles atteignent 2 à 3 ans. Ces baies sont souvent appelées Genièvres ou baies de Genièvre. Ce sont ces baies qui servent à parfumer les alcools et les plats. L'arbre peut atteindre jusqu'à 10 mètres de haut et il pousse un peu partout dans les régions de montagne et de broussaille dans la zone tempérée de l'hémisphère Nord.

Propriétés Médicinales
On utilise surtout les baies, le bois, les feuilles et l'essence de Genévrier obtenue par distillation à la vapeur des baies.

Usage Interne
Le Genévrier est utilisé dans les cas de lassitude générale ou organique, d'affection des voies urinaires de type blennorragie ou cystite (à éviter toutefois en cas d'inflammation grave des reins), de lithiase urinaire, d'albuminurie, d'oligurie, d'hydropisie ou de cirrhose. A des fins diurétiques et stomachiques on peut prendre une infusion de baies de Genévrier, faite de 20 à 30 g de baies par litre d'eau (ou une cuillérée à café par tasse), que vous laisserez infuser 10 minutes.

En boire 3 tasses par jour. On l'utilise aussi pour prévenir l'apparition de maladies contagieuses, et pour calmer les fermentations intestinales, l'artériosclérose, la goutte, les rhumatismes, et l'arthritisme. Il sert enfin dans le traitement du diabète et des règles douloureuses. Dans le traitement du diabète on utilise les baies sous forme de poudre, à raison d'une dizaine de baies par jour à absorber avec de l'eau pendant 15 jours à un mois, à renouveler.

On peut aussi utiliser de la teinture mère de baies à raison de 15 gouttes dans une infusion après les repas, l'extrait aqueux à raison de 1 à 5 g par jour, sous forme de potion ou de pilules, ou l'essence à raison de 0,10 à 0,20 g par jour, sous forme de solution alcoolique ou dans du miel.

Le Genévrier entre aussi dans la composition de plusieurs remèdes. Par exemple le sirop antiarthritique constitué de 10 g à parts égales d'extrait mou de baies de Genévrier et d'extrait fluide de Prêle, auxquels on ajoute 400 g de sirop des 5 racines (voir page du Fenouil pour la recette). Ce sirop est à prendre à raison de 2 à 5 cuillérées à soupe par jour. Il entre aussi dans la composition du vin de Genièvre, qui est indiqué dans les cas de lithiase urinaire, de paresse intestinale, ou de manque d'appétit, ainsi qu'en cas de fièvre d'automne.

Ce vin est constitué de 30 g de baies de Genévrier concassées, 15 g de rameaux de Genévrier coupés et d'un litre de vin blanc. Le tout est à laisser macérer 4 jours, avant de le passer et d'y ajouter 30 g de sucre. En boire un verre à liqueur à un verre normal par jour. Si on veut renforcer son action tonique on peut ajouter une pincée de petite Absinthe et 15 g de racine de Raifort sauvage.

Enfin le Genévrier entre dans la composition du vin diurétique de l'Hôtel Dieu (ou vin de Trousseau). Celui-ci est composé comme suit : 5 g de Digitale, 15 g de Scille, 25 g de baies de Genévrier, 50 g d'acétate de postasse, 100 g d'alcool et 900 g de vin blanc. Ne pas oublier que 20 g de ce mélange contient 0,10 g de Digitale.

Usage Externe
Le Genévrier sert dans le traitement des séquelles de paralysie, de l'eczéma suintant, de l'acné, des plaies atones ou non, et des ulcères. Pour nettoyer les plaies et les ulcères et accélérer leur cicatrisation on utilise une décoction de bois de Genévrier à raison de 50 g de bois par litre d'eau. Pour lutter contre les paralysies on utilise un liniment excitant composé comme suit : 2 g d'essence de Genièvre, 1 g de menthol, 20 g d'essence de Térébenthine, et de 120 g d'alcool à 90 °. Contres les rhumatismes et l'arthrite on peut faire des bains de Genièvre. Enfin on peut l'utiliser sous forme de baies grillées pour désinfecter sa maison.


Gentiane => La Gentiane, ou Gentiane jaune est une plante vivace (qui peut vivre jusqu'à 50 ans), fleurissant au mois de juin. Sa tige haute et robuste porte de grandes feuilles opposées et ovales, et de nombreuses fleurs jaunes comprenant 5 à 9 pétales (souvent 6). Sa racine est très longue et peut atteindre jusqu'à un mètre de long. On la trouve principalement dans les zones de basse altitude des massifs montagneux.

Propriétés Médicinales
On utilise surtout la racine de la Gentiane. Elle est connue depuis longtemps en Europe pour ses propriétés fébrifuges.

Usage Interne
La Gentiane est indiquée dans les cas de fatigue générale, d'inappétence, d'anémie, de convalescence ou de scrofulose. On l'utilise aussi en cas de dyspepsie, d'atonie gastrique et intestinale, de parasites intestinaux, de diarrhée, de dysenterie, ou d'insuffisance hépatique. Elle sert aussi à soigner la goutte, le paludisme et la tuberculose.

Pour cela on peut faire une infusion faite de 30 g de racine coupée pour 1 litre d'eau, à laisser bouillir 2 minutes, puis laisser infuser toute la nuit. En boire une tasse avant les repas (attention cette infusion est très amère). Pour combattre l'atonie digestive on peut prendre 1 g de poudre de racine dans une cuillérée de potage. On peut aussi faire une macération à raison de 3 g de poudre de racine pour une tasse d'eau froide à laisser macérer pendant 4 h avant de passer, et boire (attention très amer).

On peut aussi l'utiliser sous forme de vin constitué de 30 g de racine dans 1 litre de vin blanc à laisser reposer 10 jours. En boire un verre à liqueur avant les repas. La teinture de Gentiane à raison de 30 à 50 gouttes avant les repas, ou l'extrait mou à raison de 0,50 à 2 g pour un usage stomachique, ou à raison de 6 à 8 g pour un usage fébrifuge peuvent aussi être utilisés.

La Gentiane entre aussi dans la composition e plusieurs mélanges. Par exemple dans une formule stimulant l'appétit, constituée de teinture de Gentiane, teinture de Colombo, teinture de Badiane et de teinture de Noix vomique à parts égales pour une quantité totale de 45 ml. Cette formule est à prendre à raison de 20 à 40 gouttes dans un demi verre d'eau ou de vin sucrés, 10 minutes avant les repas.

Elle entre aussi dans la composition d'un infusé apéritif constitué de 8 g de racine de Gentiane, 12 g à parts égales de Petite Centaurée et de Trèfle d'eau et de 500 g d'eau bouillante. Laisser infuser le tout pendant 2 heures, passer, et boire une tasse avant le déjeuner et le dîner. En cas de convalescence on peut fabriquer un Vin de Gentiane composé de 65 g de racine de Gentiane, 15 g d'Absinthe, 8 g d'écorce d'Orange et 2 litres de vin blanc, laisser infuser le tout à froid pendant 4 jours et filtrer. Boire une tasse avant les repas.

Attention : A fortes doses, la Gentiane peut entraver la digestion et provoquer des vomissements.


Géranium => Le Géranium est une plante à feuilles persistantes, possédant en été et en automne des fleurs blanches ou roses. Les feuilles sont rondes à marge festonnée, et elles dégagent une odeur de pomme. La plante peut atteindre jusqu'à un mètre de hauteur.

Propriétés Médicinales
On utilise surtout les feuilles, les fleurs et les tiges.

Usage Interne
Le Géranium est utilisé dans les cas d'asthénies, de diarrhées, de gastro-entérite, d'ulcère gastrique, d'oxyures ou d'ascarides. Il sert aussi contre les hémorragies utérines, les hémoptysies, le diabète, et les lithiases urinaires. Pour cela on l'utilise sous forme d'infusion à raison d'une cuillérée à dessert de Géranium par tasse d'eau bouillante ; ou sous forme d'huile essentielle à raison de 2 à 4 gouttes 2 à 3 fois par jour en solution alcoolique ou dilué dans du miel à laisser infuser 10 minutes. Prendre 3 tasses par jour entre les repas. pour les hémorragies utérines et les hémoptysies il faut mieux utiliser une décoction de feuilles.

Usage Externe
Le Géranium sert à lutter contre l'engorgement des seins, les dermatoses, la pédiculose, les plaies, les brûlures, les ulcérations, et les engelures. Pour soigner les coupures, les brûlures et les plaies appliquez des feuilles pilées ou de l'huile essentielle pure. Contre les engelures utilisez une crème ou un cérat à base de Géranium, et contre l'engorgement des seins utilisez le sous forme de pommade. Les fleurs fraîches écrasées seront appliquées sur les yeux pour soigner les ophtalmies.

Il sert aussi à soigner les angines, les stomatites, les aphtes, et les glossites. Pour cela faites des gargarismes avec un mélange fait d'une poignée de Géranium par litre d'eau que vous aurez laisser bouillir 10 minutes.

Il soigne aussi les ophtalmies, les névralgies faciales et du zona, et les douleurs gastriques et lombaires. Pour cela faites des applications avec la plante cuite ou avec une décoction de la plante. Ces applications peuvent aussi être utilisées pour les dartres, les eczémas secs, les oedèmes des jambes et l'engorgement des seins.

Ses feuilles servent aussi à faire fuir les moustiques.


Gingembre* => Le Gingembre est originaire d'Inde, de Chine et de l'Ile de Java, mais il est aussi cultivé dans d'autres pays tels les Philippines et Tahiti. Ses tiges érigées portent deux rangées de feuilles lancéolées et des épis de fleurs blanches, et peuvent atteindre 1 mètre 50 de haut. Le Gingembre est estimé depuis l'Antiquité jusqu'au Moyen Age aussi bien en tant qu'épice qu'en tant que drogue. La racine seule est aromatique.

Propriétés Médicinales
On utilise surtout la racine, brute ou sous forme d'essence.

Usage Interne
Le Gingembre est utilisé en cas d'inappétence, de digestion difficile, de flatulences, ou de diarrhées. On peut aussi en prendre pour prévenir les maladies contagieuses ou pour combattre l'impuissance. Pour cela on peut le prendre sous plusieurs formes possibles dont la plus simple est l'utilisation du Gingembre en tant que condiments dans la cuisine et les pâtisseries.

Vous pouvez aussi en prendre 1 à 3 gouttes d'essence de Gingembre dans du miel, plusieurs fois par jour. Ou enfin sous forme de teinture constituée de 10 g de teinture de Gingembre et 5 g de teinture d'Absinthe, à raison de 10 à 20 gouttes du mélange avant les repas. Sous forme cristallisée ou sous forme d'infusion, le Gingembre permet de diminuer les nausées, et pris en inhalation il vous aidera à combattre les rhumes et les infections pulmonaires. Le Gingembre est aussi utilisé pour stimuler la sécrétion thyroïdienne ainsi que celle des hormones masculines.

Usage Externe
Le Gingembre sert à combattre les douleurs rhumatismales. Pour cela faites vous des frictions avec le liniment constitué comme suit : 40 g de teinture de Gingembre, 2 g d'essence d'Origan et 60 g d'alcoolature de Romarin. Vous pouvez aussi vous frictionner avec cet autre liniment constitué de 180 g de teinture de Gingembre, 6 g d'essence d'Origan et d'essence de Genièvre à parts égales, 3 g d'essence de Cyprès, 12 g d'esssence de Térébenthine et une quantité suffisante d'alcoolat de Romarin pour un total de 500 ml de liniment. Vous devez vous frictionner 2 à 3 fois par jour avec l'un de ces liniments sur les zones douloureuses pendant 15 à 21 jours même si les douleurs disparaissent avant.

Le Gingembre peut aussi être utilisé en cas d'angine, et plus particulièrement en cas d'oedème accompagnant cette angine. Pour cela faites vous des gargarismes avec une demi cuillère à café de teinture de Gingembre pour un verre d'eau bouillie tiède.


Gui => Le Gui est une plante semi-parasite à rameaux fourchus, qui pousse sur différentes espèces d'arbres dont le plus connu par la légende est le chêne. Mais il en pousse aussi sur les pommiers et les poiriers par exemple. Les bouquets floraux se transforment en hiver en baies blanches, collantes et toxiques dont on peut se servir pour faire de la glu. Une pousse de Gui peut atteindre jusqu'à 1 mètre d'envergure.

Propriétés Médicinales
Les Guis les plus efficaces sont ceux de poirier et de pommier. On utilise principalement les feuilles et les jeunes tiges.

Attention : A fortes doses le Gui est Toxique !!

Usage Interne
Le Gui s'utilise principalement pour lutter contre l'hypertension, l'athériosclérose, les hémorragies congestives, les crises nerveuses et d'épilepsie, l'asthme, la migraine, l'albuminurie, la ménopause et ses symptômes, le prostatisme, la goutte et la néphrite chronique.

Pour cela on peut l'utiliser sous différentes formes. On peut le prendre sous forme d'une infusion constituée d'une ou deux pincées de feuilles coupées pour une tasse d'eau, que l'on fait infuser dans l'eau bouillante pendant 10 minutes. Il faut en prendre 2 tasses par jour entre les repas.

On peut aussi utiliser une macération vineuse faite de 30 à 40 g de feuilles macérées dans un litre de vin blanc, que l'on prend à raison d'un verre par jour. Le Gui peut aussi se prendre sous forme de cachets de 0.20 g de poudre, à raison d'1 à 1.50 gr par jour, que l'on peut faire monter jusqu'à 4 à 5 g lorsqu'il doit être utilisé comme antispasmodique.

On peut aussi utiliser l'extrait aqueux sous forme de pilules, constituées de 0.05 g d'extrait aqueux de Gui et de poudre de Réglisse en quantité suffisante pour une pilule. Ces pilules sont à prendre à raison de 4 à 8 pilules par jour. Enfin on peut utiliser l'extrait sous forme de potion, constituée de 0.50 g d'extrait aqueux de Gui et de 200 g de sirop simple, à prendre à raison de 4 à 8 cuillérées à soupe par jour.

Usage Externe
Le Gui s'utilise contre les pertes blanches, les névrites, les sciatiques et les algies rhumatismales. Pour cela faites bouillir pendant un quart d'heure une poignée de feuilles de Gui pour un litre d'eau. Faites de cette décoction des injections vaginales dans les cas de pertes blanches, et des cataplasmes pour les algies rhumatismales, les névrites et les sciatiques.

Autrefois on utilisait aussi des cataplasmes de Gui contre les engelures et les crevasses des mains.


Guimauve => La Guimauve est une plante possédant de hautes tiges florales (pouvant atteindre jusqu'à 2 mètres de haut) qui portent des feuilles veloutées, et vers la fin de l'été des fleurs roses groupées à la base des feuilles. Lorsqu'elles sont fécondées, les fleurs donnent des fruits circulaires qui portent un anneau de graines. Les fleurs étaient utilisées pour produire un colorant, et les sucres naturels contenus dans la racine donnent la guimauve, friandise médicinale.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement la racine, les feuilles et les fleurs.

Usage Interne
La Guimauve est utilisée pour soigner les irritations des muqueuses de la bouche et du pharynx (pharyngites, stomatites, glossites), les affections pulmonaires (toux, bronchite), les inflammations et irritations gastro-intestinales, les entérites et les affections des voies urinaires (cystites).

Pour cela faites vous une infusion de feuilles ou de fleurs, à raison d'une cuillérée à dessert par tasse d'eau, à faire bouillir une minute, et infuser 10 minutes. En prendre 3 tasses par jour.

En cas de constipation avec irritation intestinale, fabriquer des paquets constitués de 2 g de poudre de racine de Guimauve, 1 g de poudre de racine de Réglisse et d'1 g de lactose. Prendre 1 à 2 paquets dans un peu d'eau au lever.

Usage Externe
La Guimauve est utilisée comme maturatif des abcès et furoncles, pour soigner les plaies enflammées, et les affections aigües de l'intestin. Elle est aussi utilisée sous forme de gargarismes dans les angines, les gingivites et les abcès dentaires.

Pour les gargarismes, lavages, compresses, lavements et injections vaginales vous pouvez utiliser une décoction de la racine de Guimauve, faite d'une poignée de racines coupées pour un litre d'eau, que vous faites bouillir 10 minutes. Vous pouvez aussi faire des cataplasmes de racines ou de fleurs sur les abcès, ainsi que sur les plaies sèches et douloureuses. Si vous avez des ampoules douloureuses, faites vous un bain de pieds avec la décoction, cela les soulagera.

Vous pouvez aussi faire un gargarisme émollient et calmant, en mélangeant 30 g de racine de Guimauve avec une tête de Pavot, que vous faites bouillir pendant un quart d'heure dans un litre d'eau, puis vous ajoutez 100 g de Mellite simple.

Enfin si vous avez des enfant qui font leurs dents, vous pouvez leur donner une racine de Guimauve à mâcher dont la surface aura été grattée et lavée, et suffisamment longue pour ne pas qu'ils l'avalent, cela facilitera la sortie des dents.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
 
Les plantes et leurs vertus: G
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des vertus des plantes par Macer Floridus, 1832
» Herbier des plantes médicinales
» Liste de plantes pour les soins
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Messe sur les vertus et les pêchés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: L'herboristerie-
Sauter vers: