Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plantes et leurs vertus: C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2167
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Les plantes et leurs vertus: C   Mer 5 Sep - 13:42

Calament => Plante des bois et rocailles incultes de 0,15 à 0,30 m à forte odeur de menthe dont on utilise les tiges, feuilles et fleurs.

Le calament est un puissant digestif et sédatif dans les cas de nervosité. Il est aussi employé comme stimulant intellectuel.
Egalement: Acouphène, fatigue, spasmes intestinaux, hoquet.


Citation :
En Infusion 5 g par chope après les repas.


Camomille "matricaire" =>Plante vivace de 0,10 à 0,30 m dont on utilise les fleurs.

La camomille est digestive, antispasmodique, antalgique, antiseptique intestinal. On la conseille en cas de digestion difficile, de règles douloureuses de colites de migraine de nervosité d'insomnie, fièvre, courbatures. Elle est indiquée aussi pour les coliques et toute forme d'irritation intestinale.
En usage externe (crème ou compresse) elle est efficace en cas de conjonctivite, maladie de la peau, dartres, eczéma, inflammation des paupières.


Code:
En infusion 2 cuillères pour 1/4 de litre d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 2 à 3 chopes par jour pour améliorer la digestion calmer la douleur des règles.
En huile 50 g de fleurs séchées pour 1/2 litre d'huile d'olive, laisser au soleil pendant 10 jours avant de filtrer. En friction pour les douleurs rhumatismales.
En vin digestif 50 g de fleurs séchées dans un litre de vin laisser macérer, filtrer.
Dans un litre de vin rouge faire macérer 50 g de fleurs et 20 g de zeste de fruits pendant10 jours.


Citation :
En herboristerie traditionnelle, on distingue deux types de camomille :


- la camomille allemande ou matricaire (Matricaria chamomilla L.)
- la camomille romaine (Chamaemelum nobile L.).


Du latin matrix - matrice, la matricaire soulage les petits maux féminins :
elle facilite l'apparition des règles, calme les douleurs et diminue les maux
de tête liés aux menstruations.


La camomille allemande ouvre l'appétit, facilite la digestion et stimule
le bon fonctionnement du foie.


La matricaire éclaircit les cheveux blonds et leur redonne une nuance dorée.


Antispasmodique - Apéritive - Calmante - Cholagogue
Digestive - Emménagogue - Tonique



La camomille romaine exerce une action sur la sphère digestive :
elle stimule l'appétit avant les repas, calme les spasme intestinaux,
facilite la digestion et lutte contre l'aérophagie et les flatulences.


Elle facilite encore l'apparition des règles, atténue les douleurs et
les maux de tête liés aux menstruations.


Antispasmodique - Apéritive - Calmante
Carminative - Digestive - Emménagogue


Capselle bourse à Pasteur ou Sanguinaria => La capselle bourse à pasteur est l'une des meilleures plantes médicinales hémostatiques et circulatoires utilisée pour stopper les hémorragies de toutes sortes(estomac, poumons, reins et utérus).On s'en est sert pour traiter les hémorragies utérines et après les accouchements, la ménorragie(menstruation abondante), les hémorragies du côlon et la diarrhée, ainsi que les problèmes de sang dans les urines.

La capselle bourse à pasteur était déjà utilisée au Néolithique !! Elle est une de nos meilleures plantes ...d'une hauteur de 20 à 40 cm.Elle fleurit de mars à décembre ,elle est très répandue et envahissante.

Comment la cueillir : Seules les parties aériennes de la plante sont utilisables , on la cueille toute l'année, mais de préférence de fin Mai à Septembre.On coupe la racine et on fait sécher la plante entière(tige, feuilles ,fleurs,et fruits)à l'ombre.On la conserve alors jusqu'à utilisation, dans un rouleau de parchemin...

Quelques modes de d'utilisation :

INFUSION : 50g par litre d'eau,laissez infuser 10minutes et prendre 2 à 4 tasses dans la journée.

Décoction au vin : pour la circulation faire bouillir pendant 10mn un mélange de capselle et de vigne rouge dans un litre de vin rouge et boire un verre avant le déjeuner et le dîner.

CONFITURE: écraser une partie de la plante fraîche avec du miel et prenez une cuillerée à café 2 fois par jour.

CATAPLASMES ET COMPRESSES : appliquer sur la plaie la plante fraiche.

Ah et puis celle-ci...qui a son utilité !
Pour soigner un chagrin d'amour, : préparez une tisane à base d'une petite poignée de fruits frais et faites infuser 20mn et buvez dans la journée.Renouvelez l'opération pendant 8 jours, la plante aura refermé la blessure du cœur et le chagrin d'amour ne sera plus qu'un vieux souvenir!!

Une plante facile à utiliser et dont les recettes sont variées comme vous pouvez le constater !

Et pour conclure ..quelques croyances :

"On doit la cueillir au mois de Juin, à la lune descendante,elle aura des vertus cachées et secrètes."

"Mise au cou des enfants dans un petit sac d'étoffe rouge,elle stimule la pousse des dents".

Sa forme en cœur du fruit fait que l'on peut y croire ! Elle soigne les chagrins d'amour !!

Plante des terrains incultes de 0,10 à 0,30 m que l'on utilise entière.
Déconseillée pendant la grossesse.

La bourse à pasteur est connue pour combattre les saignements, les hémorragies internes.
Egalement : Tension artérielle, cystites, diarrhées.


Citation :
En infusion une cuillère pour 1/4 de litre d'eau.

Suc de plante fraîche ou décoction sur les blessures et contusions.

Introduire dans la narine qui saigne un tissu de lin imbibé de suc de bourse à pasteur.


Capucine => Plante que l'on utilise entière sans les racines.

La capucine est utilisée pour les maladies respiratoires comme les bronchites.
Egalement : Règles insuffisantes, constipation, manque d'appétit, rachitisme.

Citation :
En usage externe : Chute des cheveux.


En infusion une pincée par tasse d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 3 chopes par jour.

En usage externe une poignée de feuilles, fleurs et graines dans un litre d'eau faire bouillir 15 minutes en lotion du cuir chevelu contre la chute des cheveux.


Cardère => Plante épineuse des terrains incultes jusqu'a 1 m de haut dont on utilise les racines.

La cardère est signalée dans de vieux ouvrages en cas d'affections de la peau. Utilisée en frictions.

Le nom populaire de cabaret des oiseaux a été donné à la plante à cause de ses feuilles disposées par paires le long de la tige et qui, soudées par leur base, forment des réservoirs d'eau où viennent s'abreuver les oiseaux.


Carline => Plante des bois clairs et pâturages des montagnes de 0,06 à 0,12 m dont on utilise les racines.

La carline est digestive, elle est aussi employée pour traiter les insuffisances hépatiques.
Egalement en usage externe : Plaies, bains de bouche, acné, eczéma.


Citation :
En infusion 20 g par litre d'eau à raison de 3 chopes par jour après les repas.

En décoction 40 g pour un litre d'eau en usage externe pour les plaies, acné, eczéma.


Caroubier => Arbre à feuilles persistantes des régions méditerranéennes de 10 m de haut dont on utilise le fruit (la caroube une gousse longue de 30 cm, brune à maturité) et l'écorce.

Utilisée depuis l'antiquité la pulpe de caroube est très nutritive d'un gout sucré, legèrement laxative. Mais utilisée en décoction pour son effet astringent la pulpe devient antidiarrhéique, purifiante et soulage également l'irritation du côlon.
Egalement : Toux.

La caroube constitue un excellent aliment énergétique pour le bétail, ses graines uniformes et de poids constant furent à l'origine du carat, l'unité de mesure utilisée par les joailliers.


Carvi* => Plante des chemins et des prairies de montagne de 0,30 à 0,60 m dont on utilise les fruits et sommités fleuries.

Le carvi est utilisé dans le traitement des maladies des voies digestives.
Egalement : Aérophagie, gaz intestinaux, allaitement (accroît la sécrétion lactée), hyperménorrhée.


Citation :
En infusion 1 cuillère pour une chope d'eau ; 3 chopes par jour après les repas principaux.

Liqueur de carvi : laisser macérer une semaine, 25 g de graines dans 1 litre d'eau­-de-­vie, filtrer, ajouter 400 g de sirop de miel; une chope après le repas.

Avant les repas principaux de 10 g de graines, laisser infuser 10 mn dans 1 litre d'eau bouillante ajouter une pincée de cannelle, contre l'aérophagie.


Cassis =>Arbre robuste des terrains argilo-silico-calcaires a 1 à 3 m dont on utilise les feuilles et les racines.

Le cassis est efficace pour les rhumatismes et dans la prévention de l'arthritisme.
Egalement : Goutte, hypertension, artériosclérose, obésité, affections rénales, urée.
Et en usage externe : Piqures d'insectes, abcès, furoncles.



Citation :
En infusion 50 g de feuilles dans 1 litre d'eau bouillante, à infuser 10 mn, 3 chopes par jour pendant 3 semaines contre les rhumatismes.

Vin de cassis : 20 feuilles fraîches dans un litre de vin blanc, laisser macérer 15 jours, filtrer, sucrer, un verre avant les repas.


Cataire =>Plante vivace des terrains vagues de basse altitude de 0,50 à 1 m dont on utilise les sommités fleuries. Egalement appelée herbe aux chats car son odeur les attire.

La cataire est prescrite pour les affections de l'utérus également en cas de hoquet persistant, coqueluche, toux, nervosisme, facilite les règles et l'accouchement.
Egalement en usage externe : Plaies




Citation :
En infusion 2 cuillères à soupe par chope d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 4 chopes par jour.

En sirop, 25 g de sommités fleuries pour 0,25 litre d'eau bouillante, laisser infuser 15 mn, passer, sucrer avec du miel pour épaissir fortement ; administrer d'heure en heure 1 petite cuillère .


Cèdre* => Cet arbre qui fait partie de la famille des conifères, pousse dans toutes les régions tempérées, et peut mesurer jusqu'à 45 m. Il est connu principalement pour son bois aromatique. Le Cèdre a failli s'éteindre à cause de son utilisation massive pour la construction des jardins suspendus de Babylone et du temple de Salomon.

Propriétés Médicinales
La résine odorante du Cèdre sert depuis l'Antiquité comme encens, mais aussi dans les cosmétiques, l'embaumement, et le traitement de la lèpres et des parasites. Aujourd'hui on distille le bois issu du Cèdre de l'Atlas pour en extraire son huile essentielle qui sert à chasser la vermine. L'aromathérapie utilise le Cèdre contre l'anxiété chronique, la cystite, et les affections de la peau et des bronches.

Céléri => Forme cultivée du céleri sauvage sélectionée au cours des âges.

Le céleri est un excellent dépuratif on l'utilise pour traiter la goutte et les rhumatismes. Il débarrasse les reins le foie de leurs déchets et réduit l'acidité de l'organisme. Les graines sont antiseptique efficace contre la cystite en désinfectant les canaux urinaire.
Egalement : Asthénie bronchite, angine, rhumatismes, diabète, obésité.
Et en usage externe : Plaies, engelures.


Centaurée => La Centaurée est une plante bisannuelle pouvant atteindre une hauteur de 30 centimètres, et présentant des petites fleurs en forme d'étoile bleues à roses.

La décoction de cette plante peut aussi servir en teinturerie : seule elle teint la laine en jaune verdâtre, en jaune citron si on y ajoute de l'alun et en brun verdâtre si on y ajoute du sulfate de fer.

Propriétés Médicinales
On utilise principalement les sommités fleuries.

Usage interne[/i]
La Centaurée est utilisée pour lutter contre l'inappétence, la faiblesse générale (due à l'anémie ou à une convalescence), la paresse digestive, la congestion hépatique, les dyspepsies douloureuses, les affections fébriles, la goutte, les dermatoses eczématiformes et les parasites intestinaux.

Pour tout cela, vous pouvez la prendre sous forme d'une infusion constituée d'une poignée de fleurs pour un litre d'eau, que vous ferez bouillir et que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 3 tasses par jour avant les repas. En raison de l'amertume de cette infusion, il sera souhaitable de la sucrer au miel.

Vous pouvez aussi prendre de la teinture de Centaurée à raison de 2 à 5 g par jour, ou de l'extrait aqueux sous forme de pilules à raison de 0,50 à 1 g par jour, ou de la poudre sous forme de cachets de 0,25 g chacun, à raison de 2 à 4 cachets par jour pendant les repas.

En cas d'anémie, de chlorose ou de convalescence traînante, vous pouvez prendre du vin de Centaurée, constitué de 60 g de Centaurée que vous laisserez macérer pendant 8 jours dans un litre de vin. Au bout de 8 jours, passez et filtrez le tout, puis bouchez bien la bouteille et laissez la au frais. Ce vin est à prendre à raison d'un verre à bordeaux avant chaque repas.

[i]Usage externe

La Centaurée est utilisée pour soigner les plaies atones et la chute des cheveux. Pour cela faites vous une décoction de 2 poignées de Centaurée par litre d'eau que vous ferez bouillir pendant 10 minutes. Appliquez ensuite cette décoction sous forme de compresses ou de lotions sur les plaies ou sur le cuir chevelu.


Cerfeuil => Plante cultivée de 0,50 m que l'on utilise entière sans les racines.

En infusion le cerfeuil est appéritif et diurétique.
En cataplasme il est efficace pour les piqûres d'insectes, l'eczéma et les hémorroïdes.
Egalement : Ictères, céphalées d'origine hépatique, troubles urinaires, bronchite, catarrhes.
Et en usage externe : Cicatrisation, prurit, inflammation des paupières.


Citation :
Infusion: Une poignée par litre d'eau laisser infuser 10 minutes ; 3 chopes par jour.

Appliqué en cataplasme : Cerfeuil cuit 10 minutes dans du lait.

Lotion au cerfeuil faire infuser 10 minutes, 50 g de plante dans 1 litre d'eau bouillante, pour adoucir la peau.


Cerise => Usages internes[/i]
Les queues de cerises sont la seule partie utilisée. Celles ci ont des propriétés diurétiques, et laxatives, qui les indique comme traitement dans des cas d'insuffisances rénales, de cystites, de lithiase urinaire, de rhumatisme goutteux, d'oedèmes et de constipation.

Les queues de cerisier peuvent être préparées sous forme d'infusion, à raison d'une poignée de queues de cerises fraîches par litre d'eau à faire bouillir pendant 10 min ( si les queues sont sèches alors il faut les faire macérer au préalable pendant 12 h dans de l'eau froide ). La posologie est d'un demi litre d'infusion par jour.

Elles peuvent aussi êtres prises sous forme de potion diurétique. Pour cela mélanger 3 g d'extrait de cerise avec 100 g de sirop de cerise, et un litre d'eau. Cette potion est à boire en un ou deux jours au plus.


Cerisier => Parties utilisées : Pédoncules des fruits

La queue de cerise .... un diurétique classique !

C'est un remède de choix pour combattre la rétention d'eau, faciliter l'élimination des calculs urinaires et soulager les douleurs articulaires liées à la goutte et aux rhumatismes.
Elle calme les inflammations urinaires lors des cystites.

La queue de cerise bénéficie d'une grande popularité :
c'est une plante incontournable des cures d'amincissement.


Diurétique - Laxatif - Sédatif des voies urinaires


Chardon béni => Peut provoquer des vomissements à forte dose.
Plante annuelle des sols incultes ensoleillés à tige épineuse atteignant 0.50 m de haut dont on utilise les sommités fleuries.

Le chardon bénit est un tonique amer qui stimule les sécrétions gastriques et biliaires, utile en cas de manque d'appétit, anorexie, coliques.
Egalement : Fièvre, expectorant, anti-inflammatoire.
Et en usage externe : Aide à cicatriser les plaies.


Citation :
En infusion : 1 cuillère à café pour 1 tasse d'eau bouillante ; 1 chope par jour.

En teinture : 20 gouttes dans une grande chope d'eau 1 heure avant les repas, 3 fois par jour.


Propriétés Médicinales
On utilise principalement les sommités fleuries et les feuilles.

[i]Usage interne

Le Chardon Bénit est utilisé pour soigner l'inappétence, les affections hépatiques et rénales, l'atonie gastrique, les vomissements de la grossesse, les fièvres intermittentes, la fièvre de Malte, les fièvres éruptives avec atonie (en cas de rougeole ou de scarlatine), la convalescence des affections pulmonaires, les rhumes traînants, les oedèmes, l'hydropisie, les rhumatismes et la chorée.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion constituée d'une cuillerée à café (5 g) de Chardon Bénit pour une tasse d'eau bouillante, à laisser infuser 10 min. Cette infusion est à prendre à raison d'une tasse avant les deux repas principaux. Vous pouvez prendre aussi de la teinture de Chardon Bénit à raison de 40 à 60 gouttes par jour, ou de l'extrait aqueux à raison de 0,30 à 1 g par jour sous forme de pilules.

En cas de convalescence ou de rhume traînant, vous pouvez prendre une infusion vineuse constituée de 20 à 40 g de Chardon Bénit pour un litre de vin. Cette infusion est à prendre à raison de 2 à 3 cuillerées à soupe avant le repas de midi.

Contre la chorée et le zona vous pouvez prendre de l'extrait fluide à raison de 100 à 400 gouttes par jour. Contre l'inappétence et l'atonie gastrique, vous pouvez prendre des pilules apéritives constituées chacune de 0,05 g à parts égales d'extrait hydro-alcoolique de Chardon Bénit et d'extrait hydro-alcoolique de colombo, et d'une quantité de poudre de réglisse suffisante pour une pilule.

Enfin contre la fièvre de Malte, vous pouvez prendre une décoction constituée d'une poignée de capitules de Chardon Bénit séchés pour 750 ml de vin rouge, à faire réduire jusqu'à 500 ml. Cette décoction est à prendre à raison d'une tasse matin et soir.

Usage externe
Le Chardon Bénit est utilisé pour traiter le zona, les plaies atones et les plaies cancéreuses.

Pour tout cela vous pouvez faire des lotions ou des compresses avec une décoction constituée d'une poignée de feuilles de Chardon Bénit pour un litre d'eau, à laisser bouillir 10 min. Ensuite saupoudrez la zone avec de la poudre de feuilles de Chardon Bénit. Vous pouvez utiliser l'eau distillée de Chardon Bénit pour les mêmes usages.



Chardon Marie => Plante bisannuelle de 0,30 à 1,50 m qui pousse sur le terrains sec et rocailleux que l'on utilise entière.

Le chardon marie protège le foie et stimule la sécrétion biliaire. Il soigne l'hépatite et la jaunisse. On le prescrit aussi comme tonique.
Egalement : Hémorragies internes et externes puissant hémostatique, hypotension, insuffisance hépatique, asthme, varices, hémorroides, rhume des foins.

Citation :
En infusion, 1 cuillerée à soupe pour 1/4 de litre d'eau bouillante, 1 tasse avant chaque repas pendant 15 jours pour aider le foie.

Vin de chardon marie, infuser 30 minutes 30 g de feuilles et de racine mélangées dans 1 litre de vin rouge bouillant, passer, laisser refroidir ; 1 petit verre avant chacun des repas.


Châtaignier => Arbre d'Europe du sud de 25 à 30 m dont on utilise écorce feuilles et fruits.

Le châtaignier permet de lutter contre les diarrhée, il est aussi antispasmodique et améliore les toux chroniques.
Egalement : Anémie, convalescence, coqueluche, bronchite.
Et en usage externe : Soins des cheveux.

Citation :
Se gargariser quatre fois par jour avec la préparation suivante, 40 g de feuilles séchées, pour un litre d'eau bouillante laisser infuser 15 mn.

Lotion anti pelliculaire, laisser infuser 60 g de feuilles pour un litre d'eau bouillante pour le soin des cheveux.


Chelidoine => Plante des terrains humides de 0,20 à 1 m que l'on utilise entière.

En usage externe on utilise le suc jaune de la plante qui s'écoule de la tige quand on la casse pour faire disparaître les verrues et les cors aux pieds.

Attention cette plante est toxique en cas de surdosage


Chêne => Le chêne est un arbre qui pousse naturellement dans les forêts tempérées d'Europe et d'Amérique du Nord. Les parties utilisées sont l'écorce, les feuilles et les glands.

Propriétés Médicinales
L'écorce de chêne est un astringent et un tonique qui peut être utilisé aussi bien de façon interne, qu'externe.

Usages internes
Le Chêne peut être utilisé sous forme de lavement pour soulager les hémorroïdes et autres problèmes rectaux. Contre les leucorrhées, les hémorragies, les hémoptysies, les diarrhées tenaces et l'incontinence urinaire, faire bouillir une poignée de feuilles par litre d'eau, faire bouillir 10 minutes, et boire 3 tasses par jour. Comme traitement d'appoint de la tuberculose, il faut utiliser l'écorce, à raison de 5 g par litre à faire bouillir pendant 10 minutes. Boire 3 tasses par jour entre les repas.

Contre les hémoptysies et les selles sanglantes, prendre 3 g de poudre d'écorce avec du miel, le matin à jeun. Contre les gastralgies rebelles faire une infusion avec 30 g de poudre de gland par litre, et en boire une tasse additionnée de sucre après les repas. Enfin pour soigner la paresse digestive, les diarrhées et la dysenterie, préparer du café de gland, c'est dire une infusion de glands torréfiés et pulvérisés.

Usages externes
Le Chêne peut être utilisé en usage externe pour soigner les angines, les stomatites et les pharyngites, sous forme de gargarisme ( 15 g par litre ). Il sert aussi à soigner les ulcères atones, les engelures, les dermatoses, la transpiration excessive des pieds, les fistules anales et les hémorroïdes, sous forme de pansements, de bain de pied ou de siège. Pour cela faire une décoction d'écorce moulue, utilisée en bain de pieds chauds pendant 20 à 30 minutes.

Pour soigner des métrites, les leucorrhées ou des blennorragies utiliser l'écorce ou les feuilles, à raison de 2 poignées par litre. Faire bouillir pendant 10 minutes et utiliser en douches vaginales froides. Pour soigner la faiblesse générale, le lymphatisme et le rachitisme, utiliser une décoction d'écorce dans un grand bain.


Chèvrefeuille => Les baies de chèvrefeuille sont toxiques.
Plante sauvage de 1 à 5 mètres qui pousse à la lisière des bois dont on utilise les feuilles et les fleurs.

l'infusion de chèvrefeuille est efficace contre la cystite et les calculs rénaux.
Egalement : Colibacilles, catarrhe, toux.
Et en gargarismes : Angines.

Citation :
En infusion : 15g de feuilles ou de fleurs pour un litre d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes; 3 chopes par jour.


Chicorée => Plante vivace des lieux incultes de 0,30 à 1 mètre dont on utilise les feuilles et les racines.

Ses racines sont séchées, grillées et mélangées au café pour en accentuer l'amertume. Cultivée et forcée dans l'obscurité elle donne des endives ou chicons. En infusion elle est bénéfique pour le foie, traite les troubles digestifs, a un effet diurétique. En cataplasme elle s'applique sur les furoncles et les abcès.
Egalement : Constipation, oligurie, oedèmes, dyspepsie, anémie.
Et en usage externe : Dermatoses, eczéma.

Citation :
En décoction une cuillère à soupe de feuilles ou de racines coupées dans une tasse d'eau faire bouillir 5 minutes, une tasse avant chaque repas.

Sirop dépuratif : 500g de suc de racine fraîche, filtrer, ajouter 500g de sucre, faire cuire à feux doux jusqu'a consistance sirupeuse, 3 cuillères à par jour.


Chiendent => l'infusion de chiendent est diurétique, efficace contre les inflammations urinaires il a en outre la propriété de dissoudre les calculs biliaires.
Egalement : Inflammation des voies digestives, lithiase biliaire, colique néphrétiques, cellulite.
Et en usage externe : le cataplasme permet de guérir l' Eczéma.

Citation :
En décoction une poignée de racines coupées dans un litre d'eau faire bouillir 15 minutes ; boire à volonté.


Chou => Plante cultivée dans le monde entier dont on utilise les feuilles.

Le chou vert est surtout utilisé sous forme de cataplasme. Les feuilles sont écrasées ou pilées, puis appliquées sur les tumescences, les tumeurs et les articulations douloureuses.

Egalement consommé cru ou cuit en cas de gastralgies, ulcères d'estomac, arthrite, scorbut, dépuratif.


Citation :
Faire tiédir les feuilles, les appliquer en plusieurs couches sur la partie intéressée et les maintenir en place par un bandage.

Faire bouillir des feuilles de chou dans du lait jusqu'à obtention d'une marmelade que l'on étend sur un morceau de flanelle, appliquer bien chaud pendant 10 heures sur l'articulation douloureuse.


Clou de girofle* => Le Clou de Girofle est issu d'un arbre à feuilles effilées vert foncé, qui pousse dans les régions tropicales, les boutons floraux vont de la couleur crème à la couleur rouge, et ses baies sont pourpres. Les clous sont en fait les boutons floraux séchés au soleil.

Propriétés Médicinales
On utilise les Clous de Girofle ainsi que l'essence obtenue par distillation à la vapeur.

Usage Interne
Les Clous de Girofle sont un excitant, et un tonique utérin utilisé pendant l'accouchement. Pour préparer l'accouchement utilisez le Clou de Girofle dans les potages durant les derniers mois de la grossesse, puis avant l'accouchement prendre une infusion de Clous de Girofle.

C'est aussi et surtout un antiseptique énergique ( une émulsion à 1% de Clous de Girofle a un pouvoir antiseptique 3 à 4 fois supérieur à celui du phénol). C'est un stomachique utilisable contre les nausées, et un carminatif. C'est aussi un vermifuge, un antispasmodique, et il est réputé pour être aphrodisiaque.

Pour cela vous pouvez fabriquer des diablotins appelés aussi pastilles aphrodisiaques de Naples. Il vous faut : 500 parties de sucre, 12 de mastic, 8 de safran, 1 de musc, 2 de gingembre, 2 de girofle, 4 d'ambre gris, et une quantité suffisante d'infusé de marum. Faites en des pastilles de 0,50 à 1 g, et prenez-en 4 à 5 fois par jour.

Ils peuvent aussi être utilisés contre l'asthénie physique et intellectuelle, pour la prévention des maladies infectieuses, contre les dyspepsies, les fermentations gastriques, les flatulences et les diarrhées. Ils peuvent aussi être utilisés contre les affections pulmonaires, les névralgies dentaires et les parasites intestinaux.

Pour tout cela vous pouvez prendre 2 à 4 gouttes d'essence de Clou de Girofle 3 fois par jour en solution alcoolique ou diluées dans du miel. Vous pouvez aussi très simplement utiliser régulièrement les Clous de Girofle dans la cuisine quotidienne.

Usage Externe
Les Clous de Girofle peuvent être utilisés contre la gale, mais aussi pour soigner les plaies infectées ou non, ainsi que les ulcères de jambe. Pour cela le mieux est de les utiliser sous forme d'essence de girofle pure. Cette essence pure peut aussi être utilisée comme pansement du cordon ombilical, puisqu'elle n'est ni toxique, ni irritante, et qu'elle est aussi analgésique. On peut aussi utiliser la girofle sous forme de fumigations, de lotions, ou compresses.

Les Clous de Girofle peuvent être utilisés pour soigner les névralgies dentaires (sous forme de bains de bouches), le lupus, et les taies de la cornée (sous forme d'extrait aqueux fluide de girofle). Pour le lupus utilisez l'essence en dilution alcoolique entre 5 et 10 % en frictions. Enfin, pour éloigner les moustiques et les mites, piquez une orange avec des clous de girofle.


Consoude => La Consoude est un plante herbacée vivace du genre Symphytum, appartenant à la famille des Boraginacées (bourrache, myosotis). Affectionnant principalement les lieux humides, elle est native de l'Europe et de l'ouest de l'Asie (Turquie, Hongrie, Caucase, Géorgie, Iran).
Le nom français « consoude » provient des capacités de cette plante à accélérer la consolidation des fractures grâce à sa teneur en allantoïne. Elle était en effet très utilisée autrefois pour cet usage.

Propriétés Médicinales
La Consoude est riche en calcium, potassium, phosphore, allantoïne, vitamine B12, fer et silice, ce qui la rend très utile en traitement d'appoint lors de cicatrisations de fractures.

Usage Interne
La Consoude peut être utilisée pour soigner les entérites, les diarrhées, la dysenterie ou les ulcères digestifs. Pour soigner la diarrhée, vous pouvez fabriquer un sirop antidiarrhéique en ajoutant 10 g d'extrait fluide de consoude à 100 g de sirop de coing, et à 90 g de sirop de cassis. Elle peut aussi être utilisée dans le traitement du cancer gastrique, de la tuberculose ou des hématuries.

Pour cela faites macérez 3 à 4 poignées (soit 100 à 150 g) de racines de Consoude par litre d'eau. Faites bouillir et macérer toute la nuit, et buvez toute la préparation dans les 24 heures. Vous pouvez aussi utilisez la consoude sous forme d'extrait fluide, à quantité de 1 à 3 g par jour, ou sous forme de teinture à dose de 10 à 20 gouttes 3 fois par jour.

La Consoude peut aussi être utilisée pour combattre la tuberculose, et surtout pour enrayer l'hémoptysie. Pour cette affection, ainsi que pour les toux, les affections des voies respiratoires, les diarrhées et les hémorragies, vous pouvez utiliser le sirop de Consoude de Fernel. Pour cela piler ensemble et exprimer le jus dans un linge de 250 g de sommités de Consoude, 450 g de pétales de Roses rouges, 450 g de bétoine, 450 g de Plantain, 450 g de Pimprenelle, 450 de Scabieuse, et 450 g de Tussilage.

Ajoutez 1.250 kg de sucre et porter le tout à ébullition, et dès que le mélange bout ajouter 250 g de racines de Consoude propres et râpées. Faire cuire le tout jusqu'à ce qu'il prenne la consistance d'un sirop. Passez le tout et mettez le dans des flacons bien bouchés.

Usage Externe
La Consoude est un astringent et un cicatrisant. on peut donc l'utiliser sur les plaies, les brûlures, les escarres, les ulcères des jambes, les crevasses du mamelon, ou les gerçures, ainsi que sur les fissures anales. Les Romains l'utilisaient aussi pour les fractures et les lésions osseuses.

Pour tous ces usages externes vous pouvez l'utiliser en macération plus concentrée que pour l'usage interne (faites bouillir pendant 15 minutes) sous forme de compresses, de lavages, ou d'injections vaginales (pour soigner la métrite, la vaginite, la leucorrhée, ainsi que la plupart des inflammations des organes génitaux féminins). Vous pouvez aussi faire une décoction de 200 g de racine sèche concassée par litre d'eau, que vous ferez bouillir pendant 20 min à feu doux et à couvert.

Vous pouvez aussi vous faire une pommade cicatrisante constituée de 10 g d'extrait fluide de consoude et de lanoline en quantités équivalentes pour 40 g de pommade de concombre. La Consoude peut aussi s'utiliser en cataplasme imbibé d'huile pour soigner les entorses. Pour calmer instantanément la douleur d'une brûlure au 1er degré, ou pour guérir des crevasses du mamelon, utilisez une racine fraîche râpée que vous poserez en cataplasme sur la zone à traiter.


Coquelicot => Plante qui pousse à la fin du printemps.
Propriétés Médicinales
On utilise uniquement les fleurs du Coquelicot.

Usage interne
Le Coquelicot est utilisé pour traiter les insomnies chez les personnes délicates comme les enfants ou les vieillards, les toux spasmodiques (coqueluche, asthme), les angines, la bronchite, la pneumonie, la pleurésie, et les fièvres éruptives.

Pour tout cela vous pouvez prendre une infusion constituée d'une pincée de fleurs sèches par tasse d'eau bouillante (soit 10 à 15 g par litre d'eau) à laisser infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 3 tasses par jour. Vous pouvez aussi prendre de l'extrait mou à raison de 0,20 à 0,40 g par jour, sous forme de pilules constituées de 0,10 g d'extrait mou de Coquelicot et de 0,05 g d'extrait mou de Réglisse par pilule. Vous pouvez prendre 2 à 4 pilules par jour au coucher.

Contre les insomnies vous pouvez prendre un suppositoire calmant constitué de 0,20 g d'extrait de Coquelicot, 1 g d'onguent populeum, 3 g de beurre de Cacao, et une quantité de cire suffisante pour un suppositoire.

Usage externe
Le Coquelicot est utilisé pour soulager les abcès dentaires et l'inflammation des paupières.

Contre l'inflammation des paupières, vous pouvez vous faire des cataplasmes de fleurs de Coquelicot chaudes après infusion (sur la joue pour l'abcès dentaire).


Coriandre =>La Coriandre est une plante annuelle, dont les feuilles inférieures sont lobées et incisées, et qui est principalement utilisée pour ses propriétés aromatiques. Pour parfumer les plats on utilise selon les besoins, les feuilles, les fruits, la racine ou les tiges (qui sont comestibles).

Propriétés Médicinales
Pour soigner, on utilise principalement les fruits, sous forme broyée, ou sous forme d'essence obtenue par distillation à la vapeur.

Usage Interne
La Coriandre peut être utilisée pour traiter l'aérophagie, les digestions pénibles, les flatulences, les spasmes, ainsi que l'anorexie nerveuse ou la fatigue nerveuse.

Pour tous ces usages vous pouvez l'utiliser sous forme d'infusion, à raison d'une cuillère à café de fruits pour une tasse d'eau, que vous laisserez bouillir et infuser pendant 10 minutes.

Boire une tasse de cette infusion après chaque repas. Vous pouvez aussi la consommer sous forme de teinture, à raison de 10 à 20 gouttes après chaque repas, ou sous forme d'essence, en prenant 1 à 3 gouttes dans du miel, 2 à 3 fois par jour, après les repas.

Usage Externe
La Coriandre est utilisée pour soigner les douleurs rhumatismales, sous formes de lotions ou de pommades.

Attention : à l'état frais, le suc de la Coriandre est un euphorisant puissant, dont l'effet peut ressembler à celui de l'alcool à faible dose, mais qui, à fortes doses, peut provoquer un état d'euphorie suivi d'un état de prostration. A manier donc avec précaution.


Courge => Plante cultivée récoltée en automne dont on utilise les graines.

On consomme les graines de courges pour leur effet vermifuge (ascaris), dépourvues d'effet toxique elles peuvent être prescrites contre le ténia (vers solitaire) chez les femmes enceintes et les enfants.
Egalement : Remède traditionnel pour les affections de la prostate, laxatif léger.


Citation :
Pour la Prostate : Manger une cuillère a soupe de graines de courge par jour.

Pour le ténia : Graines de courge décortiquées, pilées avec du miel ; Faire une diète la veille ; le matin boire 1/2 chope de lait légèrement sucré pour amorcer l'appétit du parasite puis absorber 50g de graines en une fois.


Cresson => Plante aquatique vivace qui pousse dans les ruisseaux de 0,10 à 0,70 m dont on utilise les feuilles et les tiges.

Le cresson a de nombreuses vertus, il contient des vitamines et des sels minéraux, c'est un bon reconstituant.
Egalement : Anorexie, asthénie, antiscorbutique, diabète, bronchite chronique, soins du cuir chevelu, psoriasis, acné.

Le cresson est mangé cru en salade.

Citation :
Jus de cresson officinal pour activer la pousse des cheveux.


Cumin* => Le Cumin est une plante annuelle dont les feuilles sont parfumées et finement divisées. Ses fleurs de petites taille, qui poussent en été, sont regroupées en ombelles, et leur couleur va du blanc au rose. Les fruits du Cumin, eux aussi, sont aromatiques.

Propriétés Médicinales
Le Cumin est principalement aromatique : les tiges sont utilisées dans la cuisine vietnamienne, et les fruits servent à produire nombre de mélanges d'épice tels le curry indien, le curry thaïlandais, le baharat arable, etc...

Usage Interne
Le Cumin est conseillé dans les cas de ballonnements, d'aérophagie ou de dyspepsies nerveuses. On l'utilise aussi contre l'éréthisme cardio-vasculaire, les règles insuffisantes, et contre les parasites intestinaux.

Pour tous ces usages vous pouvez ajouter tout simplement du Cumin dans votre nourriture de tous les jours. Vous pouvez aussi le prendre sous forme d'infusion à raison d'une cuillérée à café pour une tasse d'eau, que vous ferez bouillir puis infuser pendant 10 minutes.

Prenez une tasse de cette infusion après chaque repas. Vous pouvez prendre le Cumin sous d'autres formes : sous forme de poudre à raison de 0,2 à 2 g par jour, sous forme de teinture à raison d'1 à 3 g par jour, ou sous forme d'alcoolat à raison de 5 à 15 g par jour.

Usage Externe
Le Cumin peut être utilisée contre l'engorgement des seins. Pour cela faites en des cataplasmes que vous déposerez sur les seins jusqu'à dégorgement. En cas de diminution de l'audition, vous pouvez utiliser le Cumin sous forme de décoction chaude (pas trop tout de même, attention à ne pas vous brûler) que vous verserez directement dans l'oreille.

Plante cultivée dans le monde entier de 0,30 m dont on utilise les graines.

Comme le carvi et l'anis le cumin est utile en cas de flatulences, il stimule la digestion, diminue les ballonnements et les gaz abdominaux tout en éliminant les spasmes de l'intestin. Ses graines stimulent également la lactation un rôle qu'il partage avec les graines de fenouil.

Citation :
En infusion, 1 cuillerée de graines par chope d'eau, bouillir puis infuser 10 minutes. Une chope après chaque repas.

Le cumin s'utilise également comme condiment pour la cuisine.

En décoction, 30 g de graines pour 1 litre d'eau, faire bouillir 5 mn, infuser 10 mn, une chope aprés le repas.


Cyprès => Arbre des rivages de la Méditerranée de 10 à 25 m dont on utilise les fruits des jeunes rameaux.

La décoction de noix de cyprès agit sur les varices et les hémorroïdes en fortifiant les vaisseaux sanguins.
Egalement: diarrhées, coqueluche, toux, énurésie,



En décoction une cuillère à café de cones brisés dans une tasse d'eau faire bouillir quelques minutes à prendre avant les repas.

En usage externe sur les hémorroïdes ou les varices, 50 g de noix écrasées pour 1 litre d'eau, laisser refroidir.

En teinture obtenue par macération de 10 g de noix dans 100 g d'alcool à 60° pendant 24 h, filtrer, conserver dans un flacon bouché ; 10 gouttes, 2 fois par jour, dans une tisane sucrée au miel contre les toux rebelles.

On utilise principalement les cônes, les feuilles, les jeunes rameaux, et l'huile essentielle obtenue par distillation des fruits (appelés noix de Cyprès).

Usage Interne
Le Cyprès est utilisé contre l'hémoptysie, les hémorroïdes, les varices, les troubles ovariens, et il est une aide au moment de la ménopause. On l'utilise aussi dans le traitement de la coqueluche, de la grippe, de l'énurésie, des rhumatismes et de l'irritabilité. Pour tous ces usages, vous pouvez l'utiliser sous forme d'extrait fluide et de teinture à raison de 15 à 30 gouttes avant les deux repas principaux, pour l'énurésie, et à raison de 30 à 60 gouttes pour les autres indications.

Pour les hémorroïdes et les varices, préférez la teinture à raison de 30 à 60 gouttes avant les deux principaux repas. Vous pouvez aussi prendre du Cyprès sous forme d'extrait mou, sous forme de pilules, à raison de 0,15 à 0,20 g par jour. Enfin vous pouvez le prendre sous forme d'huile essentielle à raison de 2 à 4 gouttes, 2 à 3 fois par jour, en solution alcoolique ou diluées dans du miel.

Usage Externe
Le Cyprès s'utilise en usage externe contre les hémorroïdes, et contre la transpiration des pieds. Pour les hémorroïdes, utilisez une solution aqueuse à 5 % de teinture ou d'extrait fluide sous forme de lavements, ou des suppositoires à 0,15 ou 0,30 g d'extrait mou.

Pour fabriquer ces suppositoires il fout faut 0,15 ou 0,30 g d'extrait mou de noix de Cyprès, 5 g de beurre de cacao, et deux centigrammes en parts équivalentes d'extrait mou d'opium, et d'extrait mou de Belladone. Prendre un à trois suppositoires par jour. Pour les hémorroïdes, vous pouvez aussi utiliser une pommade constituée d'1 g d'extrait mou de Cyprès et de 50 g d'onguent populéum.

Pour combattre la transpiration excessive des pieds, prenez des bains de pieds constitués d'une décoction de 20 ou 30 g de Cyprès par litre d'eau. En cas de coqueluche, ou de toux spasmodique, vous pouvez utilisez le Cyprès en usage externe, en plus de l'utilisation interne. Pour cela déposez quelques gouttes d'huile essentielle de Cyprès sur l'oreiller 4 à 5 fois par jour.




* En accord avec époque des RR???

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
 
Les plantes et leurs vertus: C
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des vertus des plantes par Macer Floridus, 1832
» Herbier des plantes médicinales
» Liste de plantes pour les soins
» Rois des tombes: leurs particularités ?
» Messe sur les vertus et les pêchés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: L'herboristerie-
Sauter vers: