Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory

Résidence de Hersent
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec Dame Hersent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Rencontre avec Dame Hersent   Mer 7 Mar - 23:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
Bon, après l’enchère gagnée, il me faut être présentable et prêt à tenir la bavette lors de nos échanges verbaux avec la GEC et Prévôt. D’ailleurs, il ne faudra pas que je commette un impair sous peine de finir dans les geôles froides, humides et sordides du Château Champenois.

Voyons voir déjà le descriptif de la chanceuse qui finalement, aura gagné une folle soirée avec moi.

Citation :
Deux pour le prix d'un ou quand le Prévôt conte le GEC et vice versa!

Vous aimez les romans d'aventures qui font frissonner, les récits de batailles à faire hurler de peur, les intrigues de salons et autres trahisons??? Alors la soirée qui vous est proposée avec le Prévôt/GEC des Loups de Champagne est faite pour vous.
Autour d'une tisane agrémentée d'une cuillerée de miel, Hersent vous expliquera le fonctionnement des services de la Prévôté ainsi que celui de l'Ost. Elle assouvira votre envie de frayeur, sans risque à moins que..., en vous conviant à une visite des geôles ducales où tout n'est que (non pas luxe, calme et volupté, faut pas exagérer non plus, hein! zêtes dans les geôles tout de même) cris, douleurs et supplices. Si vous êtes sage, vous pourrez même tester quelques instruments.
Alors, si vous souhaitez tout savoir sur les rouages de la sécurité de votre duché, ne passez pas à côté de l'opportunité que vous propose votre Prévôt/GEC.
Mmmm bon, il est question de romans d’aventures. J’espère qu’il y aura du fer qui s’entrechoquent et des mœurs légères et badines. Pour ce qui est de me faire hurler de peur, avec celles et ceux que j’ai croisé en taverne, j’ai le cœur suffisamment accroché pour tenir le coup.

Ah mince, c’est quoi cette tisane ? Et ce miel ? Moi c’est de la bonne bière Sénonaise qu’il me faut. Bon, ça sent le raffiner à plein nez. Va falloir lever le petit doigt à chaque prise de tasse j’ai l’impression. Je vais travailler mon jeu de petit doigt. Et un et deux et trois …

Ah voilà un truc qui me plait. Assouvir mes envies dans les geôles. Ça risque d’être sportif ça. Hé hé hé. Oh que oui les instruments seront bien utilisés et pas forcément dans leur utilisation initial.

Bon, tout me semble prometteur pour passer un agréable moment. Je vais de suite me prendre un petit bain afin de ne pas faire subir à la dame une odeur de laboureur de champs et de mine à pierres.


Me voilà à frotter fort chaque pouce de mon corps dont je ne donnerais aucune description ici. Essuyage en règle pour enfiler mes plus beaux habits.

Quelques senteurs agréables à base de fragrance de fleurs locales donnant un subtile mélange boisé et vivifiant. Mise en place de ces foutus cheveux qui n’en font qu’à leur tête.

Petit à petit, je ressemblais de plus en plus à un gentilhomme. Pour un peu, on pourrais me donner un bébé en garde tellement je paraissais de bonne mœurs. En chemin, il me faudra éviter quelques dames sous peine d’être courtiser de façon pressante.

Je me dirigeais donc vers la mairie afin d'attendre des informations plus précises. Comment allait-elle organiser notre entretien ? Je n’allais pas tardé à le savoir.


Dernière édition par hersent le Lun 12 Mar - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Mer 7 Mar - 23:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
Une fois à la mairie, je me rendais compte que je m'approchais du moment de cette fameuse rencontre.

J'avais quelques questions qui passaient dans ma tête. Certaines restaient en place car elles avaient un fond pertinent. D'autres, ne faisaient que passer car elles étaient trop futiles.

En tout état de cause, cela serait une riche expérience.


Dernière édition par hersent le Lun 12 Mar - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Mer 7 Mar - 23:53

Citation :
La première série d'enchères s'était achevée dans la bonne humeur et quelques jolis écus avaient été offerts au duché par les enchérisseurs.
Elle qui pensait que personne ne souhaiterait passer une soirée en sa compagnie, quelle ne fut pas sa surprise en découvrant l'offre d'un charmant jeune homme, actuel maire de Conflans...30 écus, c'était quand même mieux que les 3 misérables pièces proposées par son Loup Cortès, pour lui remonter le moral, une de ses louves lui avait dit que c'était quand même le prix d'un sac de maïs...moui...on peut voir ça sous cet angle.

Toujours est-il que le grand jour était arrivé et qu'il fallait se préparer pour honorer le rendez-vous avec sire Francis_lefranc. Derrière l'uniforme se trouve une femme et qui dit femme dit...toilettes, froufrous en tout genre. Et voilà le Prévôt devant une décision difficile à prendre, un choix presque shakespearien: uniforme ou pas uniforme, telle était la question existentielle qu'elle se posait depuis plus d'une heure.

Au bout d'un long temps de réflexion, ayant délaissé parchemins et plumes, elle opta pour une robe et là...elle qui pensait en avoir terminé avec ses atermoiements, raté!!! D'accord, elle mettrait une robe, mais laquelle??? Elle adorait sa tenue irlandaise mais elle ne cadrait pas avec l'ambiance de la soirée: elle était là pour expliquer les arcanes de la sécurité intérieure comme extérieure du duché, et non pour séduire qui que ce soit, ce qui serait hors de propos d'ailleurs.

Donc, le choix devait s'orienter vers une tenue élégante mais sobre. Ses doigts agiles arpentèrent sa garde-robe de gauche à droite puis de droite à gauche, hésitant sur un drapé fin bleu, tâtant un lin brodé vert. Elle sortit la robe qu'elle avait portée pour l'intronisation au poste d'ambassadeur de Suzette:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La question de la toilette étant réglée, elle s'attaqua au choix du lieu de la rencontre. Il fallait que l'endroit soit convivial, chaleureux sans être outrancièrement bruyant ni trop intime...sinon il y en aurait un qui ne serait guère heureux en l'apprenant.

Donc, la caserne était à oublier...trop froide et trop militaire. La Prévôté...pas mieux et puis elle réservait la visite de cet édifice pour l'après-repas. D'ailleurs, elle laisserait des consignes aux plantons pour créer une ambiance digne des plus sombres romans à intrigues. Restait l'auberge...mais elle devait bien la choisir: sire Francis, enfin le peu qu'elle en savait, semblait avoir de l'éducation, du savoir vivre et des goûts raffinés donc elle lui épargnerait le bouge glauque où joueurs de cartes louches et catins en tout genre grouillaient à la nuit tombée. Pourtant ce genre d'établissement pouvait avoir son charme lorsque l'on était à la recherche d'une atmosphère sulfureuse dotée d'une pointe de danger à faire frissonner l'échine.

Elle trouva enfin Le lieu idéal, à deux pas de la Grand Place, un charmant établissement, propret, bien tenu par un aubergiste amateur de bonne chère et de vins fins. Elle lui avait demandé de mettre au frais quelques bouteilles de sa boisson préférée, avec la tisane...le champagne!


Maître Anthelme, vous allez me sauver la vie, n'est-ce pas? en me préparant un petit coin sympathique dans votre auberge, pas trop près de vos clients un peu bruyants. Voilà, vous savez qu'il y a eu une vente aux enchères d'un premier lot de conseillers dont j'ai fait partie et un charmant champenois a gagné une soirée en ma compagnie. Aussi, dois-je ne point le décevoir et lui offrir un moment agréable, pour ne pas dire enchanteur, entre un souper fin, des vins raffinés et un champagne exquis. Je compte sur votre imagination et votre habilité d'organisateur hors pair! N'oubliez pas les chandelles et la jolie nappe ainsi que quelques jonquilles ou perce-neige!

Ah, que suis-je étourdie, je ne vous ai pas donné le nom de mon invité: maître Francis Lefranc, maire de Conflans-les-Sens. Il doit venir me rejoindre ici un peu plus tard .


Elle regagna son bureau de Prévôt, habillée pour la soirée prévue, sous les yeux ébahis des gardes qui eurent un peu de mal à la reconnaître. Certes, elle n'avait pas ceint son épée mais elle avait la dague offerte par la duchesse Yunab, accrochée à un de ses bas....les réflexes ont la vie dure.
Elle s'empressa d'écrire un pigeon à son enchérisseur afin qu'il sache où la retrouver
:

Citation :
Sire Francis,

C'est avec plaisir que j'ai appris que nous allions passer la soirée ensemble. J'ai réservé une table à l'Auberge d'Anthelme, près de la Grand Place. Je vous y donne rendez-vous après l'Angélus afin que nous puissions deviser de choses et d'autres autour d'un souper fin et de quelques verres de crûs de haut lignage. J'espère que vous appréciez le vin de Champagne, j'en ai fait mettre au frais quelques bouteilles.
Dans l'attente de vous rencontrer,

Bien à vous

Dame Hersent

Le pigeon s'était envolé jusqu'à son destinaire, du moins l'espérait-elle, elle vaqua à ses ultimes préparatifs, donna ses dernières directives pour la visite nocturne de certains quartiers de la Prévôté et alla se rafraîchir avant de rejoindre le charmant sire Francis Lefranc.

Elle s'en posait des questions, le Prévôt et était partagée entre l'impatience et l'envie de faire traîner en longueur le reste de la journée.
Ce qui était certain...c'est que la soirée prometatit d'être intéressante et surprenante.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Mer 7 Mar - 23:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
Tout en terminant quelques dossiers, j'entendais un bruit étrange à la fenêtre. Une sorte de toc toc.

Ne pretant pas plus attention que ça à ces bruits, je me replongeais dans mes dossiers. Au bout d'un moment, le bruit était toujours présent et était-ce mental ou bien une réalité, il n'empèche que le bruit était de plus en plus fort me semblait-il.

Fort de cette gène, je me décidais à me lever pour aller voir ce qui se passait à cette fenêtre.


Non de non. mais qui tambourine ainsi à ma fenêtre ? C'est que j'ai du travail et une soirée ... euh ... d'affaire quoi.

Oh, mais c'est quoi ce piaf ?

Aller, fou moi le camp. Et mais, tu as quoi à la patte toi ?


J'ouvrais donc délicatement la fenêtre et le pigeon sauta sur le rebord. Je lui offrit mon bras pour qu'il y grimpe. Une fois dessus, je l'autre main, je retirais le message et le lu.
Citation :
Sire Francis,

C'est avec plaisir que j'ai appris que nous allions passer la soirée ensemble. J'ai réservé une table à l'Auberge d'Anthelme, près de la Grand Place. Je vous y donne rendez-vous après l'Angélus afin que nous puissions deviser de choses et d'autres autour d'un souper fin et de quelques verres de crûs de haut lignage. J'espère que vous appréciez le vin de Champagne, j'en ai fait mettre au frais quelques bouteilles.
Dans l'attente de vous rencontrer,

Bien à vous

Dame Hersent
Oh, voilà l'information que j'attendais.

Bon, une dernière retouche à mon apparence et c'est parti en direction de cette fameuse Auberge d'Anthelme.



Mouaip, le bleu ça ne me va pas trop mal.

Bon aller, je ne vais pas faire mon précieux. En route vers un rendez-vous riche en enseignement.


Je quittais la mairie et pris la direction de l'auberge.

J'avais pris le parchemin afin de relire un peut pour m'imprégner de l'ambiance à laquelle j'allais être délicieusement confronté.

De toute évidence, l'ambiance sera rafinée, bien loin des soirées chahutées de taverne. Cela fera un peut de bien que de savourer la douceur de vivre.

Sans m'en rendre compte, la tête et l'esprit occupé par cette soirée, je me retrouvais devant l'auberge.

J'entrais dans le lieu et admirais la décoration soignée. J'attendais trés peu de temps à l'entrée avant que le maître des lieux ne vienne en ma direction.


Bonjour, je me présente, Francis LEFRANC. J'ai rendez-vous avec dame Hersent.

Peut aprés, on m'indiquais de patienter au comptoir.

Je m'installais donc confortablement et dégustais un petit vin.


Dernière édition par hersent le Lun 12 Mar - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Dim 11 Mar - 22:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
Je venais de terminer ce premier verre de vin. Petite inspection sur mes habits pour vérifier qu'aucune tache disgracieuse ne se serait invitée.

Non, finalement, je m'améliorais de plus en plus car ce que je portais à ma bouche, y allait sans tomber ailleurs.

Petit regard en direction de la porte qui restait toujours close. Nul doute que cette chère dame Hersent ne tarderais pas.

Dans l'attente, et afin de rester dans un état sous contrôle, je commandais une concoction fraîche à base de menthe. Outre l'aspect désaltérant, cela apporterais un parfum agréable à mon haleine (qui n'en n'avait pas forcément besoin, mais bon).


Dernière édition par hersent le Lun 12 Mar - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Dim 11 Mar - 22:35

Elle était en retard, légèrement en retard et espérait que Maître Anthelme aurait su faire patienter son hôte en lui offrant un verre d'un crû bourguignon. D'aucun vilipendaient les crûs de Bourgogne mais ces derniers étaient un de ses péchés, véniels, mignons.

Petite pause avant de pousser la porte de l'auberge, vérification de sa mise dans le reflet de la vitre, ultime coquetterie féminine, puis elle entra dans la salle chaleureuse, cherchant du regard le maire de Conflans.

Elle aperçut un homme, élégamment vêtu de bleu, près du comptoir om officiait joyeusement Maître Anthelme. Elle se dirigea d'un pas assuré vers ces derniers, les saluant chaleureusement:


Bonsoir Maître Anthelme, bonsoir sire Francis elle espérait ne pas s'être trompée mais un rapide regard dans la salle lui assura qu'elle avait devant elle la bonne personne. Dame Hersent, pour vous conter la sécurité du duché, l'espace d'une soirée. Je vous prie d'accepter mes excuses pour ce retard, mais il y a toujours des imprévus à la Prévôté: la fange obscure du monde est imprévisible et déboule sans crier gare dans les geôles ou les salles d'interrogatoire.
Sire Francis, je suis ravie de vous rencontrer icelieu, autour d'une jolie table en savourant mets délicieux et vins délicats.


Elle se tourne vers Anthelme: J'imagine que cette table joliment dressée près de la cheminée n'attend que Sire Francis et moi-même! Petit signe de la tête à sire Francis Francis, vous permettez que je vous appelle ainsi?, veuillez me suivre jusqu'à notre table. Nous serons plus agréablement installés pour deviser de choses et d'autres. Petite pause le temps de s'asseoir Je me suis permise de composer le menu moi-même. Anthelme nous a donc préparé de quoi nous régaler. Elle sourit En entrée un velouté de carottes à la crème puis un assortiments de charcuterie du pays. Ensuite il nous sera servi un plat de poisson blanc ... du brochet il me semble ou de la truite, selon les disponibilités du marché, accompagné de petits légumes d'hiver, diverses courges coupées en lamelles, du choux, des poireaux, des navets et quelques panais. Un plateau de fromages est prévu et en dessert, un flan à la lavande nous sera servi, agrémenté de friandises venues de Toulouse, des violettes sucrées qui devraient rehausser la pétillance du Champagne qui concluera nos agapes.

Elle plongea ses iris noirs dans le regard de Francis et lui sourit: Dites-moi ce que vous souhaiteriez apprendre au sujet de cette institution qui peut fasciner comme faire frémir...la Prévôté. Je suis toute ouïe et prête à vous répondre au mieux.

Elle prit la bouteille de Côtes de Nuits apportée par Anthelme et en remplit, à moitié, les deux hanaps. Elle porta son verre à son nez pour apprécier le bouquet du crû, elle goûta une gorgée qu'elle roula en bouche, en aspirant, avec un doux chuintement, afin d'en percevoir toutes les subtilités. Hmmmmm, excellent crû...j'adore! Elle leva son hanap pour trinquer avec son commensal et inaugurer la soirée festive.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Dim 11 Mar - 22:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
Alors que je terminais ma douce et fraîche boisson mentholée, j'entendis une dame saluer l'entourage ainsi que moi.

Je me retournais et je restais figé l'espace d'un moment. La dame élégament habillée d'une somptueuse robe ornée d'une ceinture du plus bel effet. Nul doute que j'avais en face de moi une dame de qualité.

A peine avais-je le temps de revenir à mes esprits qu'elle se présenta. Il s'agissait donc de dame Hersent.


Enchanté dame Hersent. En effet, je suis bien Francis pour vous accompagner avec joie.

Puis nous nous plaçons à notre table agréablement placée près de la cheminée.

Les flammes se reflétaient sur la longue natte et les yeux de la dame.

S'en suit une description poésique et enchanteresque des mêts aussi savoureux et rafinés les uns que les autres. Cela me mît l'eau à la bouche.


Je vois que les mets les plus fins du Royaume ne vous sont pas inconnu. Vous avez aiguisez mes papilles avec cette poésie culinaire.

Puis, elle m'invita à entammer la conversation autour des arcâmes de la prévôté.

Et bien, pour n'avoir jamais eu affaire à la prévôté, un chance si on peut dire, je n'en connais pas trop les mécanismes et surtout les limites d'action.

Donc en cas d'éxaction d'un vil faquin qui se cache aprés sa forfaiture, que peut faire la prévôté ? Comment agit-elle ? Est-ce bien à elle d'agir ?

Comme vous le voyez, ma vision et connaissance sur ce sujet n'est pas des meilleurs. Cette soirée sera donc doublement enrichissante. Enrichissement intellectuellement parlant de par vos explications et récits, mais également un plaisir de partager une soirée avec une dame de grande qualité.


Un premier verre venait de nous être servi. Un délicieux breuvage au goût riche de l'histoire du sépage qui l'avait élevé au rang de vin divin.

C'est donc tout en savourant le début de ce repas que j'écoutais les réponses à venir de mon agréable accompagnatrice de soirée.


Dernière édition par hersent le Lun 12 Mar - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Dim 11 Mar - 22:37

Elle savourait son Côtes de Nuits et écoutait la voix très agréable du jeune maire de Conflans, voix qui se mêlait au crépitements joyeux de l'âtre.

La première question ne tarda pas à être posée...et une question bien pertinente, à la fois simple et complexe.... Ahhhh...les malandrins qui se cachent après leur forfaiture, le cauchemar de tout agent de Prévôté et de tout représentant de la justice.

Elle dégusta lentement une dernière gorgée du nectar bourguignon, le temps de rassembler ses idées pour être le plus claire possible dans ses explications.


Sire Francis, vous commencez de manière très pertinente cette soirée "thema".
En effet quelle est la marge de manoeuvre des services policiers et judiciaires lorsqu'un faquin se cache après avoir commis sa lâche forfaiture??? Vaste champ d'interrogation!


Elle se cale au fond de son siège, pose ses mains jointes sous son nez puis reprend.

Lorsqu'un malandrin est reconnu par sa victime et que cette dernière porte plainte, le dossier peut être monté par le Prévôt qui rassemble toutes les pièces : témoignage de la victime, et des témoins s'il y en a eu, preuves des faits (copie des évènements de la victime).

Le Prévôt, grâce aux descriptions de la victime peut alors dresser le portrait de l'agresseur, après l'avoir dessiné sur un parchemin. Une fois tout classé, il dépose le dossier complet, en indiquant le TOP (trouble à l'ordre public), la date de l'incident, le lieu, en salle des procédures, au castel des institutions, accessible à tous (il n'est pas nécessaire de se présenter aux gardes puisque c'est affiché aux grilles d'entrée) et une copie sur le bureau du procureur.

La suite est entre les mains de la Justice qui peut revenir vers la Prévôté pour une demande spécifique d'informations plus précises.


Elle reprend son hanap pour déguster une autre gorgée...parler donne soif, c'est bien connu. Petit sourire pour s'excuser de l'aridité des explications puis elle repart de plus belle dans le vif du sujet.

Et les malandrins qui se cachent dans tout ça, me direz-vous??? J'y viens, sire Francis, j'y viens!

Donc, quand tout s'enchaîne parfaitement, le gredin est repéré très vite et rattrapé. Hors...hélas, la plupart des gredins sont de vrais lascars roués et pleins de ressources pour faire enrager la Prévôté.
Ces coquins, plus fourbes et ignobles que le plus fourbe et ignoble des serviteurs du Sans Nom, ont l'âme tellement noire qu'ils utilisent des moyens proches de la sorcellerie pour échapper aux regards, pourtant acérés, des agents de la Prévôté... ils se cachent sous une cape d'invisibilité étrange, si bien que même en ville, ils passent inaperçus.

Mais le plus souvent, ces affreux jojos se cachent tout simplement sur les noeuds, entre deux villages... et là...la seule chose qui reste à faire au pauvre Prévôt est d'affecter à la surveillance des suspects quelques agents qui le préviennent dès que le gredin, à force de languir en pleine campagne, avec pour seule compagnie le vent, la faune et la flore, ramène son joli fessier en ville pour acheter de quoi se sustenter...hé oui...même les brigands doivent manger et n'ont pas une besace de vivres inépuisable.
Aussi, dès que le loup sort du bois, hop, on lui saute dessus et l'assignation au tribunal peut avoir lieu
.

Nouvelle gorgée de vin, nouveau petit mouvement de menton pour signifier que le nectar a une excellente longueur en bouche, une rondeur exquise sans compter des arômes divins explosant sur les papilles.

Bien entendu, dès que le malfaiteur retourne sur un noeud, il devient à nouveau impossible de le contraindre à s'acquitter de sa peine. Certains choisissent la fuite à l'extérieur du duché mais grâce aux traités de coopération judiciaire, la justice des hommes peut rattraper la forfaiture. Nous sommes tenaces et patients...le temps ne compte pas dans certains cas.

Lorsque ce cas de figure se présente, la Prévôté ne fait que suivre les flux d'arrivants dans les villages, transmettant les informations nécessaires au Procureur qui fait suivre au Juge. Lorsque cette mécanique est en branle, c'est le pôle justice qui gère.


Elle fait signe discrètement à Maître Anthelme lui indiquant par ce geste que le velouté de carottes pouvait être servi.

Sire Francis, je pense qu'il serait temps de goûter au savoureux velouté de carottes avant de continuer notre discussion sur les rouages de la Prévôté. J'espère avoir répondu, à peu près clairement, à votre première question.
Elle reste un court instant, la cuiller en l'air puis esquisse un sourire Sire Francis...il me vient tout à coup une amusante idée...et si une question scandait chaque plat de notre dîner???
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Lun 12 Mar - 17:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
La réponse à la fois technique et naturelle démontrait que la prévôt maîtrisait le sujet.

Ainsi, tout gredin qui sévit en Champagne aura fort affaire et devra répondre de ses actes sous peine de mourir de faim et de solitude en cas de partie de cachecache avec la prévôté.

Cela me fit à la fois sourire de savoir que tout crime pouvait et était puni comme il se doit, et qu'il existait bien des moyens pour agir au nom de la justice.

A la suite de ce premier échange enrichissant, on nous servit le velouté de carottes. Une agréable odeur émanait des bols.

En même temps que cette arrivée culinaire, Hersent invitait la poursuite de nos échanges au rythme des plats.


Cela est une excellente idée. Nous aurons ainsi le temps d’apprécier la nourriture de la bouche et celle de l’esprit, chacune en bon ordre afin d’en savourer chaque ingrédient.

Dame Hersent, je vous souhaites un bon appétit, mais je ne me fais pas de doute sur ce point, tant les saveurs olfactives sont le signe avant-coureur d’un régal dégustatif.


Après cette tirade un peu tirée par les cheveux, j’invitais subtilement la dame à ouvrir le repas. Ma courtoisie et éducation m’avait fait comprendre qu’il fallait que ce soit la dame qui goûte en premier le plat afin d’inviter les convives, moi en l’occurrence, à la suivre. Et ce ne sont pas les remontrances de ma mère pour calmer mes ardeurs d’appétit, lorsque j’étais petit, qui diront le contraire. D’ailleurs, ce petit souvenir me fit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Mar 13 Mar - 23:27

Maître Anthelme avait déposé deux bols remplis de velouté aux carottes, décorés de quelques brins de coriandre, elle le remercia du regard puis lui glissa discrètement qu'il pouvait préparer le plateau de charcuteries du pays...certes, le carême aurait voulu qu'il n'y ait que des aliments maigres au menu mais le froid de cette fin d'hiver aiguisait les envies carnées.

Elle cessa d'agiter sa cuiller au rythme de ses paroles, le pauvre Francis devait être presque noyé par le flot de son bavardage, pour la plonger avec délicatesse dans le bol fumant. Elle la fit tourner un peu avant de la remplir à moitié et la porter à ses lèvres. Petits souffles discrets pour tiédir le liquide puis elle goûte le velouté: la texture es agréable, les flaveurs savoureuses, la coriande apporte un délicat parfum ensoleillé à l'ensemble.

Elle ferme un instant les yeux pour apprécier le plaisir apporté à ses papilles...parfois la dégustation culinaire prend de sensuelles apparences...deux mondes si proches sans le savoir.
Elle reporta son attention sur son hôte et lui indiqua d'un sourire qu'il pouvait se lancer dans la dégustation du subtil velouté concocté par Maître Anthelme.


Notre cuisinier s'est surpassé, Francis, vous le constaterez dès la première cuiller dégustée. Un velouté de carottes peut sembler très simple, voire très prosaïque, mais sa réussite demande du doigté et un art certain de l'alliance des saveurs qui rehausse subtilement les caractères de chaque ingrédient.

Vous remarquerez que l'ajout d'une pointe de crème apporte une onctuosité de velours au potage qui sans cela serait...plat. Quant aux épices, leur savant dosage est essentiel pour ne pas anihiler les saveurs ni devenir entêtantes.

Je m'égare une fois de plus, cher Francis, je crois que vous avez devant vous une incorrigible bavarde. Il paraîtrait même que je serais un
elle sourit amusée un moulin à paroles! Quelle drôle d'idée, n'est-ce pas?
Elle savoure quelques cuillerées du délicieux velouté avant qu'il ne refroidisse trop puis questionne son invité:

Dites-moi, cher Francis, au risque de paraître, en plus de bavarde, curieuse voire indiscrète, pourrais-je savoir ce qui vous a poussé à participer à cette vente aux enchères des Conseillers ducaux, hormis l'envie de faire un don à votre duché?

Pour ma part, après une réaction négative lorsque le projet fut proposé, ce fut le désir de parler de la fonction de Prévôt qui l'a emporté sur mon regard dubitatif. Il faut dire que l'idée d'être "vendue" me hérissait l'échine, quand même, ai-je l'air d'un vulgaire bestiau de foire...ou encore d'une gourgandine follieuse?

Au final, je me suis dit que ces enchères seraient l'occasion de deviser en compagnie d'un champenois et de partager avec l'ensemble de mes concitoyens, ce moment privilégié autour d'une table bien achalandée
. Elle se tut un court instant avant de reprendre et puis...oserai-je vous demander pourquoi votre choix s'est arrêté sur le Prévôt? Les services de police et de surveillance seraient donc dignes d"intérêt? J'étais persuadée que personne ne se serait senti l'âme disserte en ma compagnie...un Prévôt est tellement synonyme de geôles, tortures, enquêtes sordides et fange des bas-fonds .

Elle reprit sa cuiller et acheva son bol de velouté dans un festival chatoyant de saveurs ensoleillées.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Mer 14 Mar - 15:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Francis_lefranc a écrit:
Lorsque Hersent se mit à goûter le velouté, les volutes qui ennivraient mon esprit laissairent la place aux paroles de la dame.

Et dire qu'on dit de moi que je suis un bavard, surtout en taverne, là, j'avoue que j'ai en face de moi une concurente qui n'est pas en reste. Tant mieux car cela est le signe d'une soirée animée et riche en échanges.

Je pris donc la parole, il ne fallait pas rater une occasion sinon le vide serait aussitôt rempli par la prévôt. Hé hé.


Vous une bavarde ? Pensez donc.

Sans doute des comérages de jalouses ou de personnes adeptes du silence monacale.

En tout état de cause, sachez que je bois vos paroles avec autant de délectation que je savoure ces premiers mêts.


Qu'est-ce que j'avais dit ? A peine terminé ma phrase qu'un retour fut écouté.

Le sujet portait cette fois sur la vente aux enchères. J'écoutais donc l'avis et ressenti de Hersent puis lui répondit.

Surtout, ne pas laisser de blanc. Surtout ne pas laisser de blanc. Il faut donc que je réponde de suite.


Ma première motivation fut d'apporter une aide au Duché, modestement en fonction de mes maigres moyens, par le biais de cette enchère que je qualifierais plutôt d'animation.

En effet, je m'y suis bien amusé et je ne pense pas avoir été le seul.

Pour ce qui est de l'aspect 'achat', j'aurais tendance à dissocier l'aspect financier qui est de l'ordre de la joute. Le gagnant étant celui qui remporte l'enchère. Peut importe, je dirais, le lot mis en jeu, l'important étant de miser subtilement pour remporter l'enchère.

Une fois le gagnant désigné, alors la personne associée à l'enchère se propore de remercier le donnateur par le biais d'une soirée convivale. Car aprés tout, il est question de soirée et non juste de la personne qui sera l'hôte du gagnant.

Et puis je le sais en tant que maire à moindre échelle face au duché, notre fonction implique une part de dévouement pour le bien de la communeauté. Et si cette obligation morale est remplie de façon agréable en bonne compagnie, alors ma fois, pourquoi s'en privé.


Hersent glissa à la suite sur la pente de sa fonction qui a, en effet, une image de rudesse et sévérité. A cela, je ne pouvais me retenir de répondre tellement le sujet était riche dans mon esprit.

Mon choix pour la prévôté, fut motivée par l'envie de découvrir cet aspect du fonctionnement du duché. Et puis aprés tout, il s'agit tout de même d'un aspect sécuritaire qui me touche également puisque ma fonction de maire m'impose de veiller au bien être des habitants de ma ville.

Ensuite, la fonction de prévôt me donnait l'impression d'une certaine rudesse. Je voulais donc, au travers de cette soirée et des échanges, voir de quoi il en retournait.

Et je dois dire que la fonction est désormais bien adoucie maintenant que je suis en votre présence. La finesse du repas, la justesse de vos propos et la délicatesse de vos mouvements me font dire que vous avez trés bien réussie à conjuguer une fonction parfois dificile avec l'aspect féminin de votre personne.


Puis, de commencer à savourer ce fameux velouté. Effectivement, le subtile équilibre entre les différents ingrédients rendait ce plat exquis.

Petite réflexion sur l'accord d'une question par plat, je me disais que ma première question étaient lors de la mise en bouche avec ce petit vin de Bourgogne.

Maintenant, avec ce somptueux velouté, j'avais le droit à une autre question.


Dite moi, j'ose la question durant la dégustation de ce plat.

En parlant justement de féminité. Comment arrivez-vous à avoir l'autorité musclée et sévère tout en gardant votre caractère de dame de qualité ? Arrivez-vous bien, en toute circonstance, à dissocier les deux ?

Je pense que la frontière entre ces deux mondes que tout semble opposer, est relativement frèle et pas toujours bien tracée. On risque donc parfois d'y perdre pieds et de se retrouver en dificulté.


A mon tour d'avoir peut être été trop bavard. Je laissait donc Hersent prendre la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Jeu 15 Mar - 22:14

Elle écoutait, attentive, la réponse, ou plutôt les réponses de Francis...diantre que oui, la Prévôté revêtait un aspect très rugueux voire âpre. Il faut dire qu'à trop fréquenter le sordide il est nécessaire de se forger une carapace afin de résister aux coups que l'on pouvait recevoir, tant dans ses chairs que par les mots.

Lorsqu'elle entendit le charmant Francis dire qu'en tant que maire il était sensible aux questions de sécurité, elle eut envie de rebondir sur ses propos. Mais avant d'amorcer une nouvelle discussion, elle appela Maître Anthelme pour qu'il leur serve le plat de charcuteries du pays
:

Maître Anthelme, le velouté était vraiment excellent, d'une finesse rare, vous nous avez gâtés, vraiment...je dois avouer que je ne regarderai plus les carottes de la même façon, sachant qu'un subtil maître-queux peut les transformer en délicieux mets.

Je pense que vous pouvez nous apporter le plat de charcuterie, accompagné bien entendu d'un Côtes de Nuits...Rhooo ne faites pas cette tête-là voyons...des aliments de qualité, a priori modestes, cuisinés et préparés avec art se marient toujours avec un excellent crû. La noblesse du second rehausse les saveurs du premier. Ahhh, Maître Anthelme, n'oubliez pas votre fameux pain au levain ni les assortiments de petits légumes confits.


L'aubergiste vint apporter rapidement ce qu'elle demandait et tandis qu'elle invitait Francis à se servir, elle enchaîna:

Ohhhh, je ne peux qu'abonder dans votre sens concernant la sécurité des villages champenoise.

En effet, les maires sont garants de la sécurité et de la défense de leur village, secondés voire épaulés en cela par le duché qui recrute les maréchaux, auxilliaires précieux du Prévôt.

Grâce à eux, à leur travail de vigie sur les remparts, les moindres mouvements suspects sont détectés. J'en profite pour souligner qu'il est important que chaque maire se rende quotidiennement au QG défense de sa ville au Castel de Reims y déposer le nombre de miliciens embauchés, la liste des villageois du jour afin que les douanes puissent effectuer leur travail de recensement.

Le Prévôt peut ainsi estimer rapidement le degré de vigilance à apporter sur l'ensemble du duché.
Elle sourit tout en se servant une tranche de jambon cru accompagnée de morceaux de carottes, de potiron, oignons et panais confits Puis-je vous faire une confidence??? La Prévôté comme les Douanes recrutent toujours du personnel afin d'alléger la tâche des uns et des autres et d'instaurer des roulements permettant aux maréchaux de s'occuper de leurs champs et échoppe.

Elle se servit ensuite une tranche de pâté de campagne qu'elle posa sur son tranchoir de pain bis. Elle picora tout en servant un nouveau hanap de vin à son commensal.

Elle ne put s'empêcher de rougir légèrement lorsque son hôte releva sa gestuelle féminine, cela lui fit plaisir bien entendu et la rassura quant à l'image qu'elle pouvait donner à voir en public: derrière le Prévôt et le GEC, il y avait bien une femme dotée d'une grande sensibilité qu'elle masquait lorsqu'elle était soit à la caserne de l'Ost soit à celle du duché.

Elle dégustait une nouvelle gorgée de vin lorsque Francis osa poser LA question qui pouvait intriguer moult personnes:
"Comment arrivez-vous à avoir l'autorité musclée et sévère tout en gardant votre caractère de dame de qualité ? Arrivez-vous bien, en toute circonstance, à dissocier les deux ? "

Elle resta un moment sans voix, cherchant ses mots dans l'observation rêveuse de la couleur rubis du Côtes de Nuits.

Cher Francis, on peut dire que vous savez poser les questions pertinentes...voire impertinentes elle egrenna un léger rire pour lui signifier qu'elle plaisantait quant à la notion d'impertinence des propos tenus.
D'aucuns me reprocheront d'être autoritaire et de me croire toujours dans ma caserne de l'Ost avec mes Loups.

Il est vrai que je peux être cassante, parfois emportée dans un élan d'agacement, le plus souvent parce que je dois recentrer des objectifs des missions dévolues aux sergents et lieutenants de Prévôté. Il faut être ferme lorsqu'on appréhende un fauteur de trouble, on ne doit pas fléchir quand on assiste à des interrogatoires ou à des exécutions de sentences...comme lorsqu'on se trouve sur un champ de bataille, jamais ne baisser sa garde si on tient à la vie, frapper avant d'être frappé.

Quand les agents de la Prévôté se retrouvent en pleine rixe dans les bas-fonds de leur ville, ils incarnent la loi et une institution et se doivent d'être intraitables...dura lex sed lex.

Le monde de la crapule est sans pitié pour autrui, aussi devons-nous l'être autant voire plus qu'eux. Je dois avouer que plus d'une fois, j'ai désarçonné des malandrins en les arrêtant avec tact et fermeté...certains fondent devant un joli sourire et se laissent aller...pour leur plus grand désespoir
.

Elle esquisse un petit sourire malicieux et lui dit tout bas Ma féminité peut être un atout dans certaines enquêtes, j'ai même joué une catin pour serrer un tueur de prostituées et je l'ai fait avec coeur car je hais par-dessous tout la violence lâche des hommes sur les femmes et les enfants.

Les filles dites de joie n'exercent déjà pas un métier facile, alors si en plus un fou les débitent en morceaux et que tout le monde s'en fiche, cela m'est insupportable. Bien entendu, lors de cette enquête, il y avait des agents partout, aux alentours, pour parer à toute éventualité et surtout attraper l'assassin afin qu'il cesse de nuire.
Elle but un peu de vin avant de prendre une bouchée du délicieux pâté, assaisonné à point, moëlleux à souhait Comme vous pouvez le constater, un Prévôt peut avoir une autorité musclée et posséder le charme ineffable d'une féminité assumée.
Elle sourit, ses pensées volant vers celui qui partageait sa vie et qui avait été agréablement surpris de constater que derrière le Général, il y avait une femme alliant tendresse et féminité.Elle plongea son regard dans celui de son hôte:

pour la dernière partie de votre question, à savoir si je parviens en toute circonstance à dissocier autorité musclée et caractère de dame de qualité, mes Loups, et l'homme qui partage ma vie, pourraient certainement mieux vous répondre que moi. Je ne pense pas calculer le dosage subtil de l'alliage de la sensibilité féminine et de l'autorité inhérente à mes fonctions, je suis comme je suis, sans ambage, et j'espère être le plus naturelle possible. Et si vous voulez tout savoir...je ne rends les armes que dans la sphère privée.

Elle espérait avoir apporté réponse à son hôte. Elle jeta un oeil vers l'aubergiste qui lui fit comprendre que le plat de poisson était prêt à être servi.Pour accompagner ce plat, elle avait choisi un Bourgogne blanc, un Puligny-Montrachet*

Je vous accorde qu'il faut être armé de beaucoup de patience mais surtout de force d'âme pour côtoyer la journée la misère humain et retrouver une vie de famille le soir sans ternir la sérénité des proches. Il y a des soirs où je m'enferme dans mon dojo pour évacuer toutes les contrariétés inhérentes à mon travail: passer un accusé à la question, découvrir des corps mutilés, affreusement souillés parfois, est trop lourd pour une seule personne, aussi l'entraînement en solitaire s'avère-t-il efficace pour se laver le corps comme l'âme des turpitudes humaines. Il est des spectacles sordides que je ne souhaite de voir à personne.

Elle frissonne soudain, une ombre passe dans son regard, le fil de la vie est si ténu...une pauvre bougie dans le vent.
Pour effacer ces instants sombres, elle demanda joyeusement:


Alors, Francis, dites-moi tout sur votre métier de maire mais surtout dites-moi ce qui vous a poussé à vous lancer dans cette grande aventure municipale! In petto, elle se dit qu'après tout, elle pouvait bien questionner son hôte à son tour.

Citation :
* bien entendu, je fais des entorses historiques...mais bon, j'espère qu'on ne m'en voudra pas car en 1460, le maïs était inconnu en Europe^^, donc je me sens libre de parler de crûs contemporains....à incohérence incohérence et demie
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Sam 17 Mar - 22:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
Les propos de la prévôt était conforment à mes pensées. Cette vie souvent rude ne pouvait pas glisser sans laisser de trace dans son soit intérieur. Pourtant, Hersent qui le savait, avait su doser son implication afin de préserver ce jardin secret de la personnalité.

Certains passages méritaient un sourire que je donnais volontier, d'autres apportaient leur obscurité sordide. Tout était relaté avec des mots justes et précis pour se rendre compte de ce métier particulier sans pour autant choquer ou rebouter par le dégout.

Nul doute que Hersent a su, de par son expérience et sa personnalité, développer l'art des mots qui ont un poid important dans le domaine de la justice. Ajouté à cela, un savant dosage des précisions énoncées.

Avec ce délice verbale se marie un régal culinaire. La charcuterie était de choix. Etant un fin connaisseur dans ce domaine, je retrouvais les oeuvres des meilleurs charcutiers de la région.

Vînt ensuite, pour changer, une question qui m'était posée. Inverserait-on les rôles ? Je retrouvais là, le réflexe d'une prévôt à savoir le questionnement. Je me prétait donc de bonne grace à ce jeu légitime.


Vous avez dit le mot juste : aventure.

Cet épisode, encore actuel, de ma vie a, je l'avoue, été un peut précipité afin de combler un départ mérité de l'ancien maire et une envie d'aider ma ville dans la mesure de mes moyens.

J'avoue que ce fut une première grande expérience pour moi. Trés riche car cela ammène à rencontrer beaucoup de monde. Trés motivante car ses propres décisions peuvent parfois influencer la vie d'un ensemble.

D'ailleurs, je conçois d'avantage cette fonction comme un devoir honorifique au service des autres, qu'une occupation de fauteuil de pouvoir. J'aime rendre service car j'y retrouve plus de satisfaction que lorsqu'on m'aide.


Voilà que je parlais depuis quelques instants et mon assiette n'était pas vide. Hop, une petite tranche acompagnée du nectar blanc qui avait une douceur apaisante.

J'ai donc deux mandats à mon actif et je rempile pour mon troisième et dernier mandat. Dernier car je déteste avoir l'impression de monopoliser une place. Il faut laisser la place aux autres je pense.

Donc voilà tout ce qui m'a poussé et conduit à occuper la magnifique fonction de bourgmestre.

Et puis-je vous retourner la même question à savoir ce qui vous à conduit à occuper le poste de prévôt ?
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Mer 21 Mar - 20:27

Elle écoutait les explications de Francis tout en dégustant son bourgogne blanc...Mmmmmm il faisait danser ses papilles avec volupté, parfois elle en fermait, fugacement, les yeux, ahhhh!!! Maître Anthelme serait bon pour lui indiquer le nom de son fournisseur, histoire qu'elle garnisse sa cave personnelle de quelques tonnelets.

Elle se disait, au fil de la conversation, qu'elle n'avait jamais tenté l'aventure municipale qui semblait passionnante malgré l'évidente difficulté de l'entreprise: gérer les stocks, les échanges, chercher des marchés nouveaux pour vendre les productions locales, harmoniser les offres et les demandes pour ne pas engorger voire déstabiliser le marché.
Elle ne pouvait qu'adhérer aux propos de son invité dont elle appréciait l'enthousiasme et l'optimisme, cela la revigorait à son tour.

Tout en hochant la tête pour lui signifier qu'elle était d'accord avec lui, elle lui indiqua discrètement que le poisson, un superbe brochet accompagné d'une sauce blanche parfumée au Puligny-Montrachet, de fèves et de haricots. Maître Anthelme avait eu la délicatesse de leur offrir une autre variation autour du thème de la carotte... de fins morceaux revenus à la poèle croquants à souhait.


Je suis bien d'accord avec vous lorsque vous me dites que l'expérience que vous vivez en tant de maire est riche car source de rencontres avec beaucoup de gens différents qui vous apportent à leur manière leur culture, leur vision du monde et leurs idées. Cela ne peut qu'élargir votre horizon et alimenter votre esprit critique tout comme votre curiosité, curiosité dans le sens positif du terme, celle qui fait avancer et grandir.

Elle goûte au poisson, le savoure et apprécie sa texture due à une cuisson parfaite, quelques petites gorgées de vin pour se rafraîchir le palais puis continue:

Je vous trouve des plus raisonnables: trois mandats puis laisser le fauteuil à un autre pour ne pas lasser, ni soi ni les autres. J'imagine que vous avez eu le temps, en trois mandatures, de mettre des choses pérennes en place et, comme vous le soulignez si justement, avoir apporter votre pierre à la vie senonaise que vous aurez colorée de votre touche personnelle. Je comprends qu'influer sur la vie quotidienne, au profit du bien commun, puisse être une grande satisfaction.

Elle qui raffole du poisson se tait enfin le temps de terminer son plat sans en laisser une miette, hormis les arêtes, dans son assiette. Cela lui permet de prendre son temps pour mûrir sa réponse à la question de Francis au sujet de son engagement dans la fonction de Prévôt.

Ce qui m'a conduit à occuper le poste de Prévôt??
Tout d'abord lorsqu'on se trouve sur une liste pour les ducales, chaque co listier énonce ses choix par rapport aux postes IG dans le Conseil, puis la tête de liste affine ses choix en fonction de nombreux paramètres dont le plus incertain reste le nombre de sièges acquis suite aux votes.

Bref, je m'égare une fois de plus.

Donc, il semble évident que le fait d'être officier supérieur dans l'Ost m'a portée vers des choix plus en lien avec la sécurité.
Au final, le régnant en place m'a fait suffisamment confiance, au vu de mon précédent mandat, pour me reconduire dans ces fonctions. Je sais gérer une caserne et des soldats, j'ai appris à gérer des maréchaux, qui sont des civils avec des devoirs et des charges précises mais qui restent des civils, et surtout à monter des dossiers pour le procureur.

Enquêter, rassembler les preuves, les témoignages est un travail passionnant, tout comme surveiller les frontières et dépister les gens de mauvais aloi.
Le plus délicat pour un Prévôt est de ne pas sombrer dans la paranoïa aiguë ce qui est loin d'être gagné surtout en temps de troubles comme j'ai pu le vivre sous le mandat ducal de Sa Grasce Cerbéros d'Armantia.

Demandez à tout ancien Prévôt combien de nuits sereines il a passé en exercice??? Il vous répondra très peu voire aucune. Je me lève avant le chant du coq et me couche après le coucher de la lune, j'use mes yeux sur les listes de brigands et les listes de LP...parfois le copiste se trompe et des dossiers se voient ouverts pour rien, ça fait partie des aléa de la fonction.

J'ai discuté avec d'anciens Prévôts qui m'ont toujours dit qu'il valait mieux être toujours en alerte maximale que pas assez quitte à saouler le pôles de la sécurité et de la justice.


Elle partit dans une rêverie, un sourire un peu triste aux lèvres, et eut une pensée pour le connétable du précédent mandat qui avait dû supporter ses angoisses et surtout ses nombreuses suspicions outrancières, au point qu'il avait perdu patience en fin de mandat. Elle le regrettait et cherchait un moyen de briser la glace, elle ne savait pas encore lequel mais elle ne désespérait pas.
Elle reprend le fil de sa pensée, un instant perdu par un regret lancinant
:

Vous savez quel est le pire cauchemar pour un Prévôt en exercice, même si dans les faits cela peut arriver sans que sa compétence soit remise en cause?
Elle laisse planer un silence pour instaurer une intensité dramatique
le pire cauchemar d'un Prévôt, du moins le mien, c'est la chute d'une mairie aux mains de malandrins pas forcément avides de richesses car les mairies, et vous êtes bien placé pour le savoir, ne sont pas toujours richissimes, mais avides de coups d'éclat, de pied-de nez faits à la Prévôté, lui disant par là que ses services sont de vraies passoires! Parce que ça existe les brigands qui jouent à épingler les prise de mairies à leur tableau de chasse...un peu comme un soldat, lors d'un conflit, se plaît à comptabiliser le nombre d'ennemie tués.

Elle esquisse un sourire presque carnassier, elle en deviendrait même inquiétante Il faut croire que cette peur alimente ma vigilance et ma détermination, comme lors d'une partie d'échecs ... un autre type de champ de bataille s'il en est.

Elle ne sait pas si elle a donné assez d'éléments de réponse à son hôte ni s'il a pu extraire suffisamment d'indices pour se faire sa propre idée quant à son choix d'être Prévôt.

C'est le moment que choisit leur aubergiste pour apporter le plateau de fromages accompagné de pains bis aux graines de lin et de courge ainsi que d'une belle motte de beurre frais.
Elle avait tenu à faire découvrir à son invité, l'alliance d'un vin blanc très particulier avec la ronde fromagère...elle avait choisi un vin peu connu, décrié même par certains, un vin issu d'un cépage restreint, le Savagnin, élevé sur les côteaux jurassiens. Ce crû unique avait une saveur étrange, presque râpeuse, celle qui mariait la pierre et la terre, l'humus et le minéral, dans un florilèges de sensations forestières, où l'odeur des champignons rivalisait avec celle des bois et de la terre mouillée. Elle espérait que Francis apprécierait le voyage proposé à ses papilles.


Je ne sais pas si j'ai répondu à votre question au sujet de mon engagement comme Prévôt, mais j'espère que je titillerai votre curiosité avec le voyage que je propose à vos papilles en vous faisant découvrir ce cépage du Jura, le Savagnin.
Je trouve que son caractère minéral, boisé et "terreux", dans le sens noble du terme, convient bien à la discussion que nous avons: le monde sombre, mystérieux des forêts abritant le monde de la brigande que pourchasse inlassablement les maréchaux, les douaniers et les Loups de Champagne.


Elle invita Francis à se lancer dans la dégustation des fromages et du vin, en lui servant généreusement un hanap de Savagnin.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Lun 26 Mar - 16:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Francis_lefranc a écrit:
La discussion était des plus enrichissante. Sans m’en rendre compte, tellement Hersent rend l’information passionnante, nous en étions au fromage.

Aucune fausse note lors de cette soirée. Le repas était des plus raffiné, l’échange verbale des plus instructif et la dame des plus charmante.

Je savourais donc l’association des fromages et du nectar blanc. Ce mélange étonnant de prime abord, était finalement des plus exquis.


Une fois de plus, votre savoir culinaire aborde des mariages de goûts des plus divin.

Dite moi, chère Hersent, maintenant que les rouages de la prévôté n’a presque plus de secret pour moi grâce à vos remarquables informations, j’aimerais aborder un aspect plus … comment dire … plus pratique de votre fonction.

Auriez-vous une anecdote assez cocasse à laquelle vous avez sourire à la raconter ?


Et de savourer le fromage et le Savagnin afin d’écouter en bonne condition.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Ven 4 Mai - 9:53

"Dite moi, chère Hersent, maintenant que les rouages de la prévôté n’a presque plus de secret pour moi grâce à vos remarquables informations, j’aimerais aborder un aspect plus … comment dire … plus pratique de votre fonction.

Auriez-vous une anecdote assez cocasse à laquelle vous avez sourire à la raconter ?"


Savourant son fromage accompagné du délicieux Savagnin, qui dans son entourage à Bourmont, était loin de faire l'unanimité...mais il faut de tout pour faire un monde et la diversité des goûts était source de richesse culturelle et culinaire, elle sourit à la question de son hôte...une anecdote amusante à raconter??? Il y en avait quelques unes dont une qui s'était déroulée il y a bien longtemps...quand elle faisait des gardes à la maréchaussée de Reims. Elle posa son morceau de pain, but une longue gorgée du nectar jurassien et se lança:

Sire Francis, oui j'ai une anecdote à raconter. J'étais GES de l'Ost à l'époque, Second de notre regretté CR Messire Polibe, et cantonnée à Reims, je partais régulièrement en inspection avec les maréchaux...les nuits rémoises peuvent être très, comment dire ça...chaudes et surprenantes!

Un soir, tard, le groupe que je menais, patrouillait dans une ruelle où les tripots sordides et glauques ne manquaient pas, quand une altercation nous a menés dans une taverne de jeux. Un groupe se battait et au milieu de tout ça qui vois-je??? Mon CR en personne, éructant tout ce qu'il savait, et le Très Haut sait combien son langage pouvait être fleuri, et tapant à qui mieux mieux. Je suis restée un moment interdite mais je n'avais pas terminé avec les surprises: mon CR était accompagné du Prévôt de l'époque, Messire Brylastar, dont l'avenir nous le révéla sous un jour encore plus sombre que cette nuit-là.

Me voilà donc confrontée à un sacré dilemme: j'allais devoir embarquer à la Prévôté un conseiller ducal et un Officier Royal, ce qui n'était pas rien...d'autant qu'il y avait eu mort d'homme...
elle fit un geste de la main rapide puis reprit le fil de son récit enfin donc, avec mes hommes, nous avons mis fin à la bagarre et au carnage, j'ai laissé des maréchaux pour interroger les témoins et sécuriser les alentours, avant de mettre en état d'arrestation Polibe et Brylastar. Ils furent emmenés, sous bonne escorte, jusqu'aux jolis appartements sombres de la Prévôté, le temps qu'ils recouvrent leurs esprits.

Entre temps, Polibe avait réussi à me glisser quelques mots: je devais faire en sorte d'aider un petit groupe de jeunes gens bien nés à rejoindre leur demeure campagnarde, ce que je fis...la folle jeunesse avait eu de fortes émotions et n'était pas prête à recommencer ce genre de sorties hasardeuses.

Mon CR et le Prévôt passèrent une agréable nuit en compagnie des rats de leur cellule, pestant et tempêtant contre le monde entier...j'ai échappé à la corvée de latrines au retour du CR à la caserne le lendemain: il avait compris que je n'avais fait que mon devoir cette fameuse nuit-là
.

Elle termina son verre de vin et appela l'aubergiste pour qu'il leur serve le dessert, l'entremet à la lavande accompagné des friandises qu'elle affectionnait particulièrement, les violettes sucrées pour relever la pétillance du champagne.

Sire Francis, nous arrivons à la fin de notre agréable repas. Après l'entremets, Anthelme nous servira du champagne que nous accompagnerons de ces violettes sucrées...elles en rehausseront la pétillance.

Ils savourèrent l'entremet à la lavande avant de trinquer au champagne.

Sire Francis, cette soirée m'a absolument ravie. J'ai dégusté autant les mets préparés par notre aubergiste que savouré votre conversation des plus agréables.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Lun 7 Mai - 12:12

Francis_lefranc a écrit:
J'écoutais, que dis-je, je buvais les paroles de la prévôt.

Je ne pu m'empécher de sourire à l'écoute du récit.

Enfin, vînt le moment du dessert et donc de la fin de cet agréablement délicieux repas.


Dame Hersent, vous êtes d'une charmante compagnie et savez tant de choses.

Sachez que j'ai passé un très agréable moment. J'espère avoir l'occasion de vous revoir dans des conditions aussi sympathiques.

Donc merci encore pour cette soirée innoubliable.


Et de trinquer par la meilleur des façons : avec des bulles.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
hersent
Admin
avatar

Messages : 2190
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   Lun 7 Mai - 12:22

Le feu dans l'âtre pétillait autant que les fines bulles de champagne dans les coupes, la soirée touchait donc à sa fin, une soirée très agréable, chaleureuse et enrichissante humainement parlant.

Je suis ravie que vous ne vous soyiez pas ennuyé durant ce repas et notre conversation. J'espère aussi que nos chemins se recroiseront...la Champagne n'est pas si grande que cela.
Je crois qu'il y a un bal organisé pour clôturer ces enchères amusantes. Je pense qu'il serait amusant de s'y rendre
.

Elle trinqua avec le jeune maire de Conflans et savoura la quiétude de cette fin de soirée. Vraiment...cette histoire de mise aux enchères des conseillers s'était révélée être une bonne idée. Après avoir dégusté une violette puis bu une longue gorgée de champagne, elle répondit au jeune homme:

Tout le plaisir fut pour moi. La soirée fut instructive et divertissante...comme j'aime.

Ils achevèrent en silence leur coupe de champagne puis se rendirent au bal quelques rues plus loin.

Citation :
hrp: Désolée pour cette conclusion hâtive. Mille et un mercis à jd Francis_lefranc pour ce RP que j'ai adoré écrire en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedemaizieres.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Dame Hersent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Dame Hersent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catalogue pour femme Haute bourgeoisie, Noblesse, Erudit
» [Niort 1458] Mariage de Messire Emeric et Dame Lisou
» Jouer avec ma femme
» Et un bon gros navet pour la p'tite dame, un !
» couper Queu avec un marteau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seigneurie de Maizières et Vicomté de Vignory  :: Le parc :: Les RP-
Sauter vers: